Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Nokia Siemens Networks va lancer le HSPA+ Multiflow

Le HSPA+ Multiflow de Qualcomm et Nokia Siemens Networks.

Le HSPA+ Multiflow de Nokia Siemens Networks.

Décidément, la norme UMTS n’a pas fini d’évoluer. Au début, elle permettait à peine de surfer péniblement jusqu’à 380 Kbits/sec. Aujourd’hui, les opérateurs disposent tous d’antennes HSPA+ permettant de fournir des bandes passantes exprimées en dizaines de Mbits/sec. Et ce n’est pas fini.

Lors du Mobile World Congress de Barcelone (MWC), l’équipementier Nokia Siemens Networks fera la démonstration de la nouvelle norme HSPA+ Multiflow, qui devrait être certifiée cette année encore pour un lancement commercial en 2013, selon un communiqué.

[ad name= »Google Adsense »]

Développée en partenariat avec Qualcomm, qui réalise la plupart des puces 3G embarquées dans les cellulaires, cette norme permet théoriquement de doubler la bande passante d’un modem, tout en améliorant le temps de réponse. Un prototype de modem USB sera dévoilé en Espagne.

Le schéma ci-dessus explique le fonctionnement du HSPA+ Multiflow. Les informations passent par deux antennes qui se complètent au lieu de se perturber. En attendant la 4G qui n’est disponible aujourd’hui que dans certaines villes des Etats-Unis et dans deux pays européens, cette évolution devrait être promise à un certain avenir.

Xavier Studer

4 commentaires pour “Nokia Siemens Networks va lancer le HSPA+ Multiflow

  1. BlueDream
    21/02/2012 à 07:29

    Ridicule, inutile d’avoir du 100 méga sur son natel

    • Oreille
      21/02/2012 à 08:27

      S’il s’agit de les partager sur plusieurs mobiles connectés à la même antenne, je pense que c’est très utile, non?

  2. 21/02/2012 à 10:47

    @BlueDream: On voit que tu ne travailles pas la plupart du temps grâce à une connexion mobile 😉 Donc tout dépend de ton utilisation… Bien que je préférerais

    Mais si je comprends bien, on va simplement surcharger plusieurs antennes au lieu d’une seule? Donc, encore faudrait-il que les opérateurs installent des antennes comprenant plus de cellules, car déjà qu’en se connectant à une seule, ça les surcharge, je n’ose imaginer ce que cela ferait si on se reliait à plusieurs!

    Cependant, comme il semble que ce sera surtout une modification logicielle, je suis preneur de tout ce qui peut accélérer nos connexions mobiles!

  3. Tom
    21/02/2012 à 11:34

    La transmission de la voix avec l’UMTS utilise déjà un système où un Natel peut être connecté en même temps à deux antennes: le soft handover.
    L’idée a été abandonnée pour le HSPA.
    Le LTE Advanced utilisera aussi une technique similaire, appelée cooperative MIMO.
    Intéressant de voir que ça viendra aussi pour le HSPA+ et petit coup de pub sympa de NSN 🙂

Laisser un commentaire