Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Le «révolutionnaire» Xperia Sola Sur le gril

avec 6 commentaires

Sony lance en Suisse son dernier né, l’Xperia Sola équipé d’un capteur de cinq millions de pixels, d’un processeur à double cœur à 1Ghz, d’une puce NFC et surtout d’un écran compatible avec la technologie floating touch. Après la vidéo maison, qui présente cette «révolution», le test d’un appareil très économique.

 

Doté d’un écran de 3,7 pouces pour une épaisseur de moins de 1 centimètre, l’Xperia Sola ne pèse que 107 grammes. En main, il est donc léger et de finition correcte, même si le haut de la coque arrière, qu’on peut retirer pour introduire une SIM et une carte SD, mais pas la batterie, n’est pas exactement du même blanc que le bas du cellulaire. Dommage.

Bientôt Android 4.0
Comme sur tous les mobiles de Sony (anciennement Sony Ericsson), l’intégration d’Android est réussie: le système est fluide, très rapide et des plus agréables à utiliser. Actuellement en version 2.3.7, il devrait passer sur Android 4.0 d’ici cet été selon Sony, même s’il ne possède que 512Mo de RAM pour environ 7Go pour les applications et la musique.

Commençons par la navigation sur internet, puisque cet appareil est équipé du révolutionnaire floating touch. Avant toute chose, le démarrage du navigateur est rapide et le surf fluide. Le défilement dans les pages est au niveau des meilleurs mobiles du moment. Le web est riche avec l’irremplaçable Flash.

Floating touch
La technologie floating touch, qui est débrayable, permet de survoler les menus déroulants des sites internet lorsqu’ils ont été pensés et développés pour les tablettes ou les mobiles. En principe, ça ne pose pas de problème sur les domaines récents. Mais, par exemple, ça ne fonctionne pas sur le site de la RTS qui vient de faire peau neuve (ni avec l’iPad d’ailleurs)…

Même si la technologie floating touch ne fonctionne donc pas toujours partout, cette piste est très intéressante pour simuler le passage de la souris sur les éléments. Et même si le concept est tout de même à apprivoiser, il est très prometteur. Espérons qu’il se généralise car c’est un peu l’aboutissement de la technologie capacitive.

Le Sony Xperia Sola avec floating touch!

Le Sony Xperia Sola avec floating touch!

Pour le reste, ce mobile est conforme à ce qu’a produit Sony Ericsson ces dernières années. Ce cellulaire de qualité est par exemple équipé d’un magnifique écran Bravia Engine et d’un capteur photo de 5 millions de pixels qui produit des clichés de qualité et des vidéos en 720p. Les différents menus permettent moult réglages et effets bienvenus, comme les prises de vue en mode panorama.

Un son soigné
Pour améliorer le confort d’écoute, Sony a incorporé un second microphone sur son produit pour atténuer les bruits ambiants. Il est aussi équipé de la technologie xLoud, censée améliorer la spatialité du son. Avec les écouteurs  fournis (sans gomme en silicone), le son stéréo du tuner FM est en effet remarquable.

Je ne passerai pas en revue tous les avantages du système Android de Google, le plus évolué du marché actuellement. Je signalerai simplement au passage l’excellente navigation gratuite (attention au trafic de données) couplée au GPS de l’appareil. Pas besoin donc d’acheter de logiciel de cartographie supplémentaire.

Avec le NFC
Enfin, vendu dès 379 francs sans abonnement sur le marché suisse, il faut préciser que le Sola est déjà équipé de la technologie de communication sans fil NFC, qui permettra à terme de faire des paiements par simple contact. Il est d’ailleurs livré avec deux SmartTags dont nous avons fait le test l’autre jour.  Un réel plus.

Au final, ce cellulaire, mis à part les différences de la teinte de la coque, m’a produit une bonne impression. Agréable à utiliser et équipé des dernières technologies, c’est  un excellent rapport qualité-prix sur le marché. Il montre qu’aujourd’hui il n’est pas forcément nécessaire d’avoir recours à des quadruple processeurs et autres montées vertigineuses en puissance…

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

27/05/2012 à 09:35

6 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. Je trouve que sony produit trop de modèles qui se resemblent. on peine à s’y retrouver

    Eugene

    27/05/2012 à 10:22

  2. Oui trop de modèles mais toujours un cran d avance sur TOUS.
    Floating Touch va être repris par beaucoup.
    Submersible modèles au CES 2012 de produits présentés mais Xperia active déjà sur le marché et hyper Solide, pas comme d autres….
    Intégration sociale Tweeter Facebook etc en vogue mais Sony depuis 2009 avec TimeScape…Depuis le début de la téléphonie intelligente en fait (2002 p800), mais toujours zappés et critiqués malgré que ce soit eux qui révolutionnent en fait. Tjs les seuls avec une tablette Android à proposer une vraie télécommande, mais bons, sous silence comme d hab!

    Nycko

    27/05/2012 à 11:29

    • Utilisateur de l’excellente tablette Sony S, j’abonde. Personnellement ça me désole de voir des consommateurs claquer des centaines de francs sur des modèles concurrents beaucoup plus chers alors que le travail du défunt Sony Ericsson a été magnifique. Ma femme, par exemple, utilise le fluidissime Xperia Mini Pro avec clavier: un bijou!

      Xavier Studer

      27/05/2012 à 11:34

  3. Je pense idem,j’ai le xperia arc s et j’en suis très content.Pas besoin de dépenser des centaines de francs pour avoir un bon smartphone

    Niklaus

    27/05/2012 à 19:03

  4. J ai le xperia u il et top vraiment rapide et sympa

    mick

    28/05/2012 à 10:29

  5. [...] plein soleillaissez un commentaire »Sony multiplie les cellulaires innovants, comme l’Xperia Sola, dont il n’est parfois même plus nécessaire de toucher l’écran! Avec l’Xperia P, [...]


Laisser un commentaire