Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Un travailleur sur deux joignable dans le privé

avec 5 commentaires

Profile Switching de Swisscom.

Profile Switching de Swisscom.

Quelque 57% des personnes actives sont joignables pour des raisons professionnelles après leur journée de travail et plus de la moitié également le week-end, que ce soit par téléphone (88%), par e-mail (65%) ou SMS (59%). Tel est le résultat d’une étude menée par Swisscom en collaboration avec 20 Minutes.

La principale raison de l’accessibilité en dehors des horaires de travail citée par les participants est la responsabilité vis-à-vis de leurs collègues  (57%), mais aussi de leurs clients (32%), est-il précisé dans un communiqué. C’est évident, notre comportement en matière de communication a fortement évolué au cours des dix dernières années…

Sur leur lieu de travail, près d’un tiers des personnes interrogées affirment que leur concentration et la progression de leur travail sont affectées par la venue spontanée de collaborateurs, de supérieurs ou de clients (30%) ou par des contacts téléphoniques (29%). Sur son site Lifebalance, Swisscom donne d’ailleurs quelques conseils pour une meilleure qualité de vie au travail et dans le privé.

Filtrer et hiérarchiser
Un tiers des sondés souhaitent d’ailleurs par exemple avoir la possibilité de hiérarchiser les prises de contact par ordre d’importance et de les transférer en conséquence. Swisscom a donc conçu et développé la solution logicielle globale Profile Switching.

Grâce à une application web, l’utilisateur paramètre différents profils qu’il a préalablement définis (par ex. «bureau», «ne pas déranger» ou «vacances»). Les appels entrants et les e-mails sont traités en fonction du mode choisi. Les appels privés peuvent être également reçus en vacances, tandis que les appels professionnels sont transférés à des collègues…

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

06/06/2012 à 07:03

5 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. C’est le nouvel esclavagisme moderne!

    Eugene

    06/06/2012 à 07:31

  2. Il suffit de répondre qu’aux numéros connus et souhaités, pour le mobile ne pas donner son numéro privé ou alors utilisé un autre no pour les vacances et les weekend.
    Céder à ce nouvel esclavage peut avoir des conséquences fâcheuses sur sa vie privée.

    Cette dérive n’est pas tolérable, plus de vie privée, ceci devra être légiféré, il y a une vie après le travail.

    Tricoline

    06/06/2012 à 08:13

  3. @Tricoline

    tu sais, dans certains cas, tu auras beau légiférer, cela ne résoudra rien du tout. Il faut arrêter de croire que le simple de légiférer règle les problèmes.

    Perso, en vacances mon phone est éteint. Hors travail, je filtre les appels et si des clients me phone sur mon portable je leur fait gentillement remarquer qu’il faut me joindre sur mon phone de bureau et non pas sur ce numéro.

    Grogeek

    06/06/2012 à 08:42

  4. Je déteste aussi me faire appeler le soir ou, encore plus, les week-end. Heureusement cela ne m’arrive pas souvent (faut dire aussi que je suis particulièrement radical à ce propos et ceux qui me côtoie en rient souvent, mais respectent beaucoup cette philosophie).

    Néanmoins, on vit dans un monde qui va plus vite, même en tant que consommateur on est plus exigeant, alors on ne peut pas non plus avoir les avantages d’un monde qui tourne 24h/24h sans en avoir quelques uns des inconvénients. Après, c’est le juste milieu qui est important…

    Parfois aussi (ou plutôt, souvent!) la faute à des patrons cons qui ne comprennent pas la différence entre vie privée et vie professionnelle, et qui croient que parce qu’ils payent le salaire, ils peuvent tout se permettre. Heureusement que cette catégorie de patron est de plus en plus rare, même si la crise a retendu un peu le marché du travail (et donc dégradé ses conditions).

    Alexandre

    06/06/2012 à 12:43

  5. un truc simple… avoir une ligne fixe et ne donner son numéro de natel qu’aux proches.

    en sommes, cogiter un peu comme avec la gestion de ses différentes adresses de courriel.

    merinos

    06/06/2012 à 15:38


Laisser un commentaire