Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Gare au roaming certes, mais surtout à la flemme!

avec 15 commentaires

Roaming: les calculs de Comparis.

Roaming: les calculs de Comparis.

La période des vacances arrive et le spectre du roaming commence déjà à terroriser le consommateur dans les chaumières. Mais attention, il paraît que, selon Comparis, l’itinérance est devenue bien moins chère.  Le site de comparaison a notamment relevé les différentes baisses de prix annoncées par Sunrise et Swisscom.  Bien, mais…

« Malgré tout, la Suisse demeure un îlot de cherté en matière d’itinérance internationale », précise le site qui oublie de souligner que la Suisse reste un îlot de prospérité au coeur de l’Europe…  Le site dérape par ailleurs quelque peu dans son communiqué de presse.

Il commence par justement indiquer que trop souvent tous les consommateurs ne sont pas placés à la même enseigne. Il relève à juste titre que certains tarifs restent nébuleux et qu’il faut souvent prendre garde à activer des options avant de partir en voyage. Parfait.

Publicité


L’ «arnaque» un peu facile!
Reste que j’ai été surpris par le vocabulaire parfois utilisé.  On peut notamment lire cette phrase dans le texte de presse:  «Les consommateurs ne s’informant et ne négociant pas à l’avance se font implacablement arnaquer».

Sur le fond, je suis d’accord. Le consommateur qui ne prend pas ses précautions se fait effectivement plumer. Mais peut-on parle d’arnaque? Un terme qui signifie escroquerie et tromperie? Qui implique un geste délictueux? Comme si les opérateurs, dont certains sont encore en mains étatiques, étaient des escrocs…

Des tarifs affichés
Je pense qu’ici, comme trop souvent dans les média lorsqu’on parle de prix en Suisse, le débat dérape. Pour commencer, il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas si longtemps nous vivions très bien sans cellulaire. Encore aujourd’hui, il est possible de vivre sans mobile. Le consommateur qui téléphone et surfe nomade a choisi d’utiliser ces technologies.

Publicité


Le client qui souscrit un abonnement le fait librement, sans contrainte aucune. Il peut d’ailleurs choisir la société qui lui fournira ce service puisque nous avons la chance de vivre dans un monde libre. S’il est adulte, vacciné et responsable, il consultera les tarifs de son opérateur avant d’utiliser son mobile…

Se prendre en mains
Bref, cette volonté de présenter coûte que coûte les opérateurs téléphoniques comme des escrocs, alors qu’on souhaiterait en savoir peut-être un peu plus sur le financement de Comparis, m’agace un peu. Au fond, si le consommateur ne veut pas être tondu, il n’a qu’à pas se comporter comme un mouton!

D’où mes perpétuels conseils. Renoncer au mobile en vacances si possible, désactiver le transfert de données, désactiver sa boîte vocale, privilégier les lignes fixes, utiliser des cybercafés et le potentiel de la téléphonie par internet (Skype), voire acheter une SIM locale. C’est fou toutes les possibilités qui s’offrent au consommateur qui se prend en main et veut choisir ses tarifs…

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

13/06/2012 à 07:01

15 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. C’est marrant, mais parfois dan certaine comparaison, il n’y a pas tout les sociétés. Des fois, il y a aussi des liens qui ne fonctionnent pas sur certaines sociétés et d’autres qui marchent comme si Comparis ne les avait pas avivés pour toutes.

    Picoline

    13/06/2012 à 07:39

  2. Les gens qui ont trop d’argent et pas de soucis se font plumer (sélection naturelle? hihi)…. Ceux qui surveillent leur budget s’informent et font le nécessaire pour ne pas dépenser une fortune en roaming…..

    Grogeek

    13/06/2012 à 07:56

  3. Ce que je constate souvent aussi, c’est des gens qui prennent des forfaits illimtés, sans en avoir le besoin.
    Ah mais en échange on a le gros smartphone haut de gamme avec…
    Bah faudrais l’acheter cash alors et prendre un abonnement adapté. Parceque bon j’imagine que de payer cher un abo qu’on utilise pas vraiment, ca laisse un gout amer lorsqu’on a en plus des surcouts de roaming !

    DavidL

    13/06/2012 à 08:05

  4. Je rejoins Xavier sur le fond , les qualifier d’arnaqueur est quand même fort.
    Cependant pour moi ayant été « victime » du roaming et pourtant étant regardant sur mon budget, Je trouve toujours scandaleux le fait de devoir payer le cout de la boite vocale de l’appelant si on ne décroche pas son téléphone à l’étranger ! D’ailleurs en Europe il me semble que cela est gratuit.
    Sinon achetez une carte sim locale est la meilleure solution pour peu que notre smartphone ne soit pas sim-locker est donc (payer au prix fort car non subventionné par un abonnement… )

    cyril

    13/06/2012 à 08:27

  5. Il existe de mémoire un projet Européen visant à permettre à ceux qui voyagent d’acheter une SIM locale en y transférant le numéro provisoirement. Aurons-nous droit aussi à cette possibilité ?

    Saïmon

    13/06/2012 à 10:50

  6. Ben je propose à ceux qui partent en vacances, de laisser leur téléphone à la maison, éteint et bien au chaud. C’est le meilleur moyen de pas être dérangé et de profiter à fond. Moi je le fais à chaque fois que je pars, et je n’en suis que plus heureux!

    En plus, nous sommes des victimes plutôt consentantes, puisque même ma mère (75 ans) sait que le roaming coûte cher, et elle prend ses dispositions en conséquence!

    Philippe

    13/06/2012 à 10:58

  7. « Malgré tout, la Suisse demeure un îlot de cherté en matière d’itinérance internationale »
    Tout à fait d’accord ; quand on sait que l’opérateur Three.co.uk offre un paquet roaming illimité « Euro Roaming Pass » à 5£ par jour dans tous les pays de l’UE…

    Luciano

    13/06/2012 à 11:39

  8. Cyril, concernant la boite vocale, je ne sais pas comment ça fonctionne dans d’autres pays voisins mais ce qui est sûr c’est que pour un appel Suisse-France (appel internationnal), le numéro destinataire va payer une partie de la communication. En Suisse, les opérateurs ne facturent pas un appel entrant venant d’un autre pays. Ceci est plus scandaleux car une boite vocale peut être désactivée mais on ne peut pas interdire à nos proches de nous appeler ;-)

    Timaousse

    13/06/2012 à 12:44

  9. Heureusement que Comparis attend pas les baisses prévues par Sunrise sinon on aurait un tableau très différent puisque le surf roaming va passer à seulement 1CHF par MB dès le 27 juin.

    De plus Swisscom change en ce moment ses abos voir lematin.ch et certains vont pas être content…

    huskyf

    13/06/2012 à 15:41

  10. Tiens, Xavier a raté l’annonce des nouveaux forfaits Swisscom, ceux avec les débits bridés !

    Tricoline

    14/06/2012 à 05:25

  11. Moi quand je pars en vacances à l’étranger, je laisse mon Natel à la maison, mais quel pied cette tranquilité d’autres fois ;) juste passer des vacances toute simple sans avoir de sonneries ou autres. ça détend et ça évite les grosses surprises sur les factures ;). Bref faut savoir se déconnecter de la technologie parfois pour respirer ;)

    Julien J.

    14/06/2012 à 14:48

  12. [...] peu synonyme de crise cardiaque assurée. Mais force est de constater qu’aujourd’hui les tarifs de roaming sont devenus plus supportables, même s’ils restent souvent encore élevés.La nouvelle menace [...]

  13. Que le vocabulaire soit excessif est une chose, mais que les opérateurs facturent la téléphonique en itinérance entre 10 et 100 fois plus cher qu’en doméstique n’est quand même pas tout à fait normal…

    jackou

    04/05/2013 à 09:49

  14. Les choses changent : cf les options de sfr, et surtout l’offre de free pour le portugal (même si ce n’est qu’un premier pas)

    jeannot

    11/05/2013 à 17:30


Laisser un commentaire