Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Orange pousse ses clients à choisir l’e-facture

avec 8 commentaires

Publicité



Dès le 1er septembre, Orange encouragera doublement le passage à l’e-facture. Les clients qui choisiront la note électronique recevront un crédit de deux francs par facture durant six mois. Et pour chaque client qui choisit l’e-facture, Orange investit cinq francs dans des activités ayant trait à l’environnement.

Les clients de l’opérateur peuvent continuer à recevoir leur facture papier, mais il leur faudra débourser deux francs ou cinq francs pour une facture détaillée, selon un communiqué de presse. Différentes sociétés encouragent un tel passage qui a l’avantage de permettre l’économie de montagnes de papier.

 

Rédigé par Xavier Studer

20/07/2012 à 06:01

Publié dans Tarifs

Taggé(s) , ,

8 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. On a signé un contrat. ce contrat inclus des services, facture papier. On paie ce service.
    Ont-ils vraiment le droit de changer les options du service et de te les rendre payantes ?????

    grogeek

    20/07/2012 à 07:12

  2. Et le second avantage est que la facture est payée toujours ponctuellement

    jean-Luc

    20/07/2012 à 08:20

  3. De plus en plus de sociétés procèdent de la sorte maintenant. Taxant les clients qui préfèrent une facture papier. Je sais qu’il faut vivre avec son temps, mais bon, tout le monde n’est pas encore passé au tout numérique.

    Julio

    20/07/2012 à 09:23

  4. Ils poussent aussi une promo, une réaction à Swisscom…le prix est le même.

    GoGo

    20/07/2012 à 19:26

  5. Les entreprises facturent de plus en plus les factures papier, car les coûts qui leur sont liés peuvent atteindre des centaines de milliers de francs, voir d’avantage en fonction du nombre de client que la société possède.

    Les e-factures permettent premièrement de réaliser des économies non négligeables en terme de tonnes de papier gaspillé chaque année, ainsi que pour les frais d’envoi.
    Mais un autre détail à son importance dont vous êtes certainement nombreux à en ignorer l’existence.
    Bon nombre de clients préfèrent encore avoir droit au fameux « vous avez l’total ? ». Les célèbres carnets jaunes à récépissés qui font souvent perdre patience aux clients patientant dans l’office.
    Savez-vous combien la Poste Suisse facture par BVR aux destinataires des transactions effectuées au guichet ?

    « Versement au guichet

    Les prix sont portés au débit du compte du/de la bénéficiaire du versement. Les versements à un office de poste en Suisse sont admis en CHF uniquement, et en EUR à certains offices de poste dûment désignés. Les versements en EUR sont exécutés au moyen des titres de versement en EUR; les prix sont les mêmes que ceux applicables au bulletin de versement rouge et au bulletin de versement orange. Les versements de CHF sur un compte en monnaie étrangère sont convertis au cours de vente actuel Cash international.

    – Bulletin de versement orange (BVR) avec numéro de référence

    Versements jusqu’à CHF 50.–
    CHF –.90
    Versements jusqu’à CHF 100.–
    CHF 1.20
    Versements jusqu’à CHF 1000.–
    CHF 1.75
    Versements jusqu’à CHF 10 000.–
    CHF 2.95
    En sus, par CHF 10 000.– ou fraction
    de CHF 10 000.– en plus
    CHF –.90

    – Bulletin de versement rouge (BV).

    Versements jusqu’à CHF 50.–
    CHF 1.50
    Versements jusqu’à CHF 100.–
    CHF 1.80
    Versements jusqu’à CHF 1000.–
    CHF 2.35
    Versements jusqu’à CHF 10 000.–
    CHF 3.55
    En sus, par CHF 10 000.– ou fraction
    de CHF 10 000.– en plus
    CHF –.90

    (Extrait de Prix et conditions pour les clientes et clients privés à partir du 1er juillet 2012) »

    Les ordres de paiements reçus au centre de traitement par courrier ne sont pas taxés.

    Il y aura toujours les râleurs qui nous diront que les entreprises se mettent plein d’argent dans les poches avec leurs clients, tout le bla bla habituel, etc. Mais au lieu de penser d’une manière négative, essayer plutôt de raisonner intelligemment.
    Toutes les e-factures sont rangées à la même place dans votre e-banking, vous ne risquez donc pas d’en égarer une, pas besoin de saisir le numéro de référence à la main, vous vous rendez moins souvent au centre de tri pour y amener votre vieux papier (sauf si cela fait partie de vos hobbys habituels), tous les émetteurs de e-facture offrent la possibilité de sauvegarder cette dernière en PDF pour vos archives et j’en passe.
    Bref, que des avantages. Et si vous n’êtes pas convaincu par cette méthode de paiement, pensez au moins à demander des factures bimestrielles.

    Swiss ID

    21/07/2012 à 11:57

  6. Merci Swiss ID pour ces details que j’ignorais. Un detail cependant: dans mon cas (Credit Suisse + le prestataire SIX PayNet AG), il est bien specifié que les factures electronique ne sont conservées que 3 mois dans l’e-banking. Il est donc indenspensable de penser a faire un sauvegarde (electronique ou papier).

    Xavier Michelon

    21/07/2012 à 16:51

  7. le pire c’est de faire passer des économies pour eux pour un geste écolo… enfin bref moi ça fait longtemps que je suis passé à la facture électronique…

    jag

    22/07/2012 à 20:29

  8. [...] Suisse aussi En Suisse aussi, des Swisscom et Orange se sont emparés de ce créneau. Même les promoteurs de la fibre optique surfent sur la vague. [...]


Laisser un commentaire