Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Natel Infinity XL sur le gril: promesses à moitié tenues

avec 31 commentaires

Un slogan peut-être un peu excessif... Du moins en matière de vitesse.

Un slogan un peu excessif… Du moins en matière de vitesse.

Après avoir testé Natel Infinity L, je passe à la moulinette Natel Infinity XL qui permet théoriquement de télécharger des données jusqu’à 100 Mbits/sec et d’en envoyer  jusqu’à 10 Mbits/sec. Mais pas tout à fait tout de même et ce pour plusieurs raisons…

Pour commencer, un astérisque sur les documents de Swisscom  nous indique que jusqu’à décembre 2012, les débits maximums sont de 42 /4 Mbits/sec au maximum. En effet, il s’agit des maxima actuels proposés par l’opérateur avec la technologie HSPA+.


Il faudra donc attendre le déploiement de la technologie mobile de 4e génération ou LTE pour pouvoir arriver à ces débits proches de ceux de la fibre optique. Mais attention, parce que c’est là que ça se corse pour plusieurs raisons.

Publicité


Matériel compatible
Effectivement, pour pouvoir bénéficier de telles vitesses, il faudra utiliser un mobile ou un modem compatible. Ensuite, il faudra que les antennes puissent suivre un tel débit, puisque la bande passante est partagée entre tous les utilisateurs selon différentes clefs de répartition…

Mais revenons à notre abonnement Infinity XL. J’ai mesuré pour ma part un maximum de 8,9/3,2 Mbits/sec. La moyenne tournant plutôt à 5/2,5 Mbits/sec. Ces valeurs ont été obtenues à Lausanne, là où j’avais obtenu les maxima de mon précédent test avec un Galaxy S3 capable de monter jusqu’à 21 Mbits/sec en téléchargement.

Résultats très variables
En déplacement dans la ville, j’ai toutefois constaté que souvent ces débits ne sont souvent pas atteints. Même la vitesse d’envoi des données peut parfois descendre à moins de 1 Mbits/sec. Il faut dire que les conditions de réception sont aussi importantes pour arriver au maximum.

J’ai également comparé ces résultats avec ceux du mobile de ma femme au bénéfice d’un abonnement Liberty Primo. J’ai obtenu un maximum de 5,5 /0,8 Mbits/sec. On est donc proche de ses 7/1 Mbits/sec contractuels. On constate que la vitesse de téléchargement est très proche de ce qu’offre aujourd’hui Infinity XL.

Publicité


Grandes différences
On remarque toutefois qu’il existe une nette différence entre ces différents abonnements sur la rapidité d’envoi des données sur la toile, ce qui peut être utile à certains professionnels. En revanche, l’opérateur peine à différencier clairement ses vitesses de téléchargement.

Je constate aussi que depuis l’introduction de ces nouveaux débits je mesure de plus en plus souvent des valeurs inédites. C’est la première fois que je frise les 9 Mbits/sec en téléchargement et près de 3,2 Mbits/sec en téléversement. Jamais jusqu’ici je n’avais obtenu de telles valeurs, même avec Be Free ou des formules plus spécifiques.

A mettre en perspective
Evidemment, ces données sont toujours à mettre en perspective avec l’utilisation du réseau. Et en cette période de vacances, si l’on choisit le bon moment, on doit pouvoir atteindre des records si les antennes sont à niveau.

Relevons enfin qu’une des forces de ces différentes formules Infinity réside dans les minutes et le volume inclus en roaming. N’oublions pas que pour 144 francs avec Vivo Tutto, on peut téléphoner 200 minutes à l’étranger et télécharger jusqu’à 200 Méga…

Xavier Studer

Les différents tarifs Natel de Swisscom

Rédigé par Xavier Studer

22/07/2012 à 09:13

31 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. C’est a comparer avec l’adsl ou les débits ne sont pas garantis. Il est encore impossible d’avoir du 20mb dans certains coins. C’est un progrès mais il est clair qu’il y a une barrière technologique à franchir. Le problème ici qu’il est impossible de prédire le débit a cause de la mobilité du client.

    DavidL

    22/07/2012 à 10:48

    • Plus objectivement, je dois dire que je suis toujours surpris des performances du réseau mobile… Récemment encore, j’ai à nouveau été surpris de la qualité du réseau aux Açores. Je me souviens aussi de l’époque où Madère était entièrement couverte en HSPA alors que Swisscom déployait encore cette technologie…

      Xavier Studer

      22/07/2012 à 10:51

      • Il faut dire qu’au Portugal , il y a pas autant de paperasse pour les antennes, après l’autorisation de la commune c’est parti, la 4G existe déjà dans les grandes et petites villes, et dans les illes , le problème c’est les mobiles sont quasiment Inexistants , le seulle en date cest le S2 LTE , je me réjouie de voir tout ça ces vacances, bonnes vacances à tous. attention le roamming ;-)

        alex

        22/07/2012 à 13:46

  2. En fait, ce que va permettre cette série d’abonnements est surtout un nivellement par le bas de tous ceux qui ne voudront pas se payer des versions L ou XL, et donc, sans devoir augmenter le nombre d’antennes, libérer des cellules (les slots de connexion data UMTS/HSPDA) pour ceux qui paieront plus chers. C’est presque un tour de passe-passe à ce stade.
    Sans compter, en plus, qu’il faudra espérer que la 4G ne remplace pas certaines antennes 3G (comme annoncés par certains opérateurs) pour simplifier la vie au lieu de rechercher à créer de nouvelles installations. Et vu la technologie 4G qui est un peu un concept de fusion de cellules pour augmenter doubler les débits 3G (et donc pas vraiment des cellules plus puissantes même si on pourra se connecter à plusieurs antennes en même temps désormais) le chmilblick n’est pas prêt d’être résolu.
    A quand une solution à la Free avec l’utilisation des réseaux Wifi des privés (et non plus seulement des Hotspots Swisscom ou Mobilezone) en bande passante supplémentaire et marginale, pour que les appareils se connectent automatiquement et déchargent le côté mobile?

    On est pas sorti de l’auberge en tout cas! ;)

    Alexandre

    22/07/2012 à 11:00

    • Etonnant en effet que personne ne pousse ou ne tente le Femtocell…

      Xavier Studer

      22/07/2012 à 11:14

      • Bonjour Xavier,
        En parlant de Fermocell, Sunrise m’a porposer d’en installer une à mon demicile car je me suis plaint de la qualité de leur réseau. (20 CHF / mois à mes frais + 200 CHF pour l’installation)

        Guillaume

        24/07/2012 à 11:20

    • tiens tiens ce n’est pas moi qui parlait dans un autre post de wifi au lieu de la problématique 4G et tiens tiens un certain Alexandre ne m’avait-il pas « cassé » … enfin ce n’est peut-être pas le même Alexandre !

      Pour ma part je suis assez d’accord avec Eugene plus bas. pourquoi ne pas aussi équiper les anciennes cabines téléphoniques de bornes wifi ? (ça se fait je ne sais plus où, allez New York au hasard …)

      Christophe

      22/07/2012 à 17:53

      • A Bienne, 2 bornes, puis centre ville wifi gratos avec limite de temps/jour

        Nycko

        22/07/2012 à 18:52

      • Mais qu’est-ce que vous inventez? Je ne vous ai jamais cassé à ce sujet? En plus, c’est une problématique que j’ai relevée dans tous les articles de XS concernant la téléphonie mobile, ce n’est donc pas votre emballement tout récent qui va changer grand chose. Bref… Si ça peut vous faire plaisir de vous sentir persécuté!

        Alexandre

        23/07/2012 à 10:35

  3. Bof, je me limite aux wi-fi gratuits et ma borne personnelle. Surfer sans arrêt n’a pas de sens.

    Eugene

    22/07/2012 à 11:17

  4. Personnellement je suis surtout surpris de la faiblesse du réseau entre Genève et Berne alors qu’entre Berne et Thun j’en ai beaucoup plus. Des coupures totales sur les grandes lignes de train, ça c’est inadmissible pour moi…

    Jonathan

    22/07/2012 à 12:16

    • Xavier ne nous avait pas parlé de train wifi ? ça c’est quelque chose de relativement facile à faire il me semble …

      Christophe

      22/07/2012 à 17:56

      • De train wi-fi?

        Xavier Studer

        22/07/2012 à 18:00

      • j’ai rêvé ? c’est pas possible d’avoir le wifi dans les trains … ‘y a bientôt ça dans les avions … c’est pas plus simple dans les trains ?

        Christophe

        22/07/2012 à 18:23

        • Oui, la première classe des CFF est souvent équipée en wi-fi.

          Xavier Studer

          22/07/2012 à 18:45

      • Oui, mais comme le Wifi est alimenté par le réseau 3G, même avec une antenne (sensée être) plus performante sur le toit du wagon, c’est pas toujours top non plus (on a juste les mêmes problèmes en légèrement atténué)…

        Alexandre

        23/07/2012 à 10:38

  5. Franchement je trouve que ça mériterait une émission sur le sujet, swisscom s’autoproclame le meilleur et annonce des débits pas du tout respectés, oui on parle du best effort, mais en principe quand on a le XL et qu on arrive à peine à du M… Sérieusement on se fiche du monde… Bref jamais je ne vais payer pour avoir quelque chose d’aleatoire….

    Yannick

    22/07/2012 à 22:19

  6. @Yannick: je partage entièrement votre avis. Je suis deçu de la faiblesse des débits réels. Pour ma part j’ai Infinity M, mais je n’ai encore jamais! dépassé les 6 mb en téléchargement et le plus souvent c’est entre 3 et 4.5 et ce en zone urbaine!!!
    Swisscom doit massivement développer son infrastructure pour pouvoir effectivement assumer le service qu’ils nous demandent de payer.
    Si Swisscom est encore devant au niveau de la couverture, je peux vous dire que Orange est largement devant au niveau de la vitesse des data. En zone urbaine, on dépasse très souvent les 10mb.
    J’espère pas que le développement de la 4g chez swisscom se fera au détriement du 3.5g, ce dernier concernant bien évidemment la majorité des clients. Swisscom doit investir dans le hspda en priorité, afin de proposer des débits plus proche de 7.2mb, ce qu’il me semble on est en droit d’attendre à 99chf/mois sur le meilleur réseau suisse soit disant…

    eadred

    22/07/2012 à 23:02

  7. - Toutes les vitesses annoncées dans les derniers abonnements de Swisscom sont des vitesses max, et pas des vitesses garanties (comme sur le DSL ou le câble).
    Par contre il y a différentes classes de priorisation entre les abonnements. Ce qui veut dire qu’une personne avec un abonnement XL dans une cellule surchargée aura quand même un meilleur débit qu’une autre avec un abonnement L dans la même cellule.
    – WiFi dans les trains : actuellement c’est limité au wagon business des IC2000 et EW IV. C’est certainement très difficile d’installer du WiFi dans des avions, mais la connectivité est encore assez simple avec une antenne satellite particulière. En Suisse, les CFFs ont des guidelines qui de facto interdisent l’installation de ces antennes sur leurs wagons. Sans compter qu’il faudrait une autre techno pour les nombreux tunnels. Donc le WiFi des trains utilise les réseaux EGDE et HSPA pour faire la connexion au net.

    Tom

    23/07/2012 à 09:31

    • Tu es sûr concernant la prioritisation? Je crois bien avoir lu quelque part qu’il n’y avait aucun favoritisme entre les abonnements pour éviter que les plus petits se retrouve sans accès au Net sur toutes les antennes habituellement chargées?
      Pour le Wifi, il y a plusieurs projets d’Internet dans les avions, c’est pas une difficulté technique majeure, plutôt la question de savoir si ce sera rentable pour les compagnies aériennes. Tu entends quoi par installation d’antennes sur les trains? Car pour recevoir la 3G du Wifi, ils ont des antennes extérieures à ma connaissance?

      Alexandre

      23/07/2012 à 10:44

      • pour ma part des que j’ai pris l’abonnement XL, il mont affirmer la priorisation !

        Hervé

        23/07/2012 à 11:45

    • m a tous bien compris qu’il s’agissait de vitesses max, merci. cela ne veut cependant pas dire que l’on doit se satisfaire d’un débit moyen faible et de maxima jamais ! atteints.

      eadred

      23/07/2012 à 12:35

    • Oui je comprends le mot best effort… Mais comment « accepter » que l’on paie 99.- pour du 7.2 mb et que l’on obtienne « même » avec des gestions de priorité des débit d’un abo moindre genre S… Je ne pense pas que cette gestion de priorité peut gérer le débit de plusieurs antennes donc voilà si par manque de chance Mr XL est connecté a une antenne surchargée des Mr XS, le Mr M (comme dans James Bond) lui connecté sur une antenne libre, profitera pleinement de son débit ?

      Non le best effort par exemple chez cablecom c’est 80%, sur un abo 10Mbits on garantit 8 Mbits constants… Voilà ça c’est clair net et précis. Swisscom se vante de pouvoir être sur de garantir un débit parfait comme annoncé… Du moins il devrait revoir sa copie et simplement revenir au forfait data car si on a 5Go on s’en tape d’être a 5Mbit ou 2 Mb… Mais bon je ne pense pas que ces abos soient axés pour les datas mais plus pour le forfait téléphonique qui est vraiment avantageux pour les grands consommateurs…

      Bref J’hésite à demander un reportage sur ABE, à l’époque ça avait marché avec Cablecom.

      Yannick

      23/07/2012 à 22:46

  8. Selon Swisscom, un client XL sur une antenne surchargée aura plus de débit tout de même sans atteindre le maximum. Swisscom précise à chaque fois que c’est le débit maximum possible, ce qui n’est pas faux. Evidememnt, comme expliqué, il y a de multiples facteurs qui entrent en ligne de compte.

    Xavier Studer

    24/07/2012 à 13:51

  9. Oui bon, ça frise quand même l’escroquerie. On ne peut pas faire miroiter des best-effort élevés et ne jamais les atteindre, même aux heures creuses. Sinon pourquoi ne pas proposer 550mb débit max et toujours tourner autour de 2mb? Ce qui partout ailleurs passerait pour de la publicité mensongère semble acceptable chez swisscom.
    Si le maximum ne peut jamais être atteint même aux heures creuses, il faut donner d’autres valeurs maximales. Typiquement Swisscom doit annoncer une valeur maximum de 6mb pour Infinity M, ce qui corresponderait à la vérité.
    Swisscom fait vraiment pâle figure face à l’efficacité du réseau Orange, qui un zone urbaine descend rarement en-dessous de 8mb.

    eadred

    24/07/2012 à 17:10

    • Heu… Réseau Orange à 8mb? Mais où???????????? à Soupalain, devant l’antenne, à 4h du matin? ;)

      Alexandre

      25/07/2012 à 09:26

  10. [...] les plus rapideslaissez un commentaire »Le très utile utilitaire Speedtest.Après avoir testé les abonnements Infinity L et XL pour cellulaires, j’ai voulu me faire une idée de ce que proposent les concurrents de Swisscom [...]

  11. Bonjour et merci pour cet article intéressant. Ma question est : y a-t-il un « fair use » avec les abonnement infinity (comme pour beefree ou le seuil est de 2 GO mensuel).
    Merci d’avance et bonne continuation

    Stef

    09/08/2012 à 13:56

    • Je crois que non.

      C’est le premier mois que j’ai infinity M et j’ai utilisé 5 go et pas reçu de message de swisscom

      Samuel Bétrisey

      14/09/2012 à 23:08

  12. Bonjour, Avec ces nouveaux abonnements, swisscom est-il plus performant que orange et sunrise pour la vitesse des données ? et qu’en est-il des zones de campagne, Swisscom est-il plus présent pour les données que ses concurrents ?

    Arnaud

    18/09/2012 à 21:17


Laisser un commentaire