Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Les vacanciers veulent être connectés

avec 17 commentaires

Internet devient de plus en plus incontournable...

Internet devient de plus en plus incontournable…

Les vacanciers veulent pouvoir accéder à internet, selon une étude de la société Brocade. Quelque 86% de 500 vacanciers européens sondés en juin espèrent que leur hôtel leur fournira une connexion wi-fi dans leur chambre ou au bord de la piscine pour satisfaire « leur dépendance » à internet, selon un communiqué.

D’ailleurs, ces nouveaux usages ne vont pas sans poser quelques problèmes puisque dans 43% des cas l’utilisation du téléphone portable par ces vacanciers provoque des frictions avec les membres de la famille.  Le phénomène est d’ailleurs en plein boom puisque 68% des sondés ont consommé plus de données cette année qu’en 2011.

Les motivations de ces vacanciers sont très variées. Dans l’ordre d’importance relevons notamment, le besoin de rester en contact avec la famille et les amis, les cas d’urgence, pour rester en contact avec son travail et ses collègues, par habitude ou encore pour se divertir. Ce graphique résume très bien les différents résultats de l’étude.

Réseaux sociaux et mails
Plus spécifiquement, les réseaux sociaux, le téléversement de photographies ou encore la consultation des mails privés ou personnels sont les activités les plus souvent citées. Au chapitre des loisirs, quelque 12% des sondés planifient aussi d’utiliser leur mobile pour suivre les Jeux olympiques de Londres.

De manière peut-être assez inquiétante, 37% des personnes interrogées déclarent qu’une bonne couverture mobile en 3G/4G a été un facteur déterminant dans le choix de leur destination. Et cela même si 86% comptent sur une bonne couverture wi-fi fournie par leur hôtel… Cela semble signifier que certains vacanciers renoncent à certaines régions du monde pour des questions d’accès à internet…

Smartphones et PC portables
Enfin, très logiquement, les smartphones sont les appareils utilisés par 91% des vacanciers, devant les ordinateurs portables (49%) et les tablettes tactiles (42%).  De retour de vacances, à ma plus grande surprise, je confirme en effet que j’ai souvent vu des vacanciers sortir un bon PC portable ou un netbook, notamment dans des cafés proposant le wi-fi.

Je préciserai que pour ma part je suis parti avec les trois types de périphériques mentionnés. Mis à part une partie de jeu réclamée par mes enfants, mon iPad a continué de prendre la poussière, au contraire de mon MacBook Pro propulsé par Windows 7 64 bits et de mon Samsung Galaxy SIII qui m’ont été des plus utiles.

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

23/07/2012 à 09:32

17 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. En vacances loin de son domicile, il me semble qu’il doit être possible de se passer d’Internet, au moins pendant 2 semaines.

    Sinon ce ne sont plus des vacances, où est le repos, le changement, le dépaysement …

    Bref pour bien profiter de ses vacances, il faut pouvoir se couper de certaines choses pendant un laps de temps.

    Pauvre société soit disant civilisée et développée qui ne sait pas partir en vacances sans toute cette quincaillerie !

    Tricoline

    23/07/2012 à 09:50

    • Je ne suis pas de cet avis. Tout est question de discipline, de choix et de proportions…

      Xavier Studer

      23/07/2012 à 09:52

  2. Je suis d’accord avec Tricoline. Surtout pour des futilités à la noix !!!
    Cette société devient complétement barrée.. les gens ne parlent plus a leur voisin de palier mais ont 200 ‘amis’ sur FB ou autres……. Bref, chacun fait ce qui lui plait au final mais si un jour on essuie une crise bancaire plus importante, les gens reviendront vite à la réalité….

    grogeek

    23/07/2012 à 10:03

    • Témoignage perso. Mis à part la relève de temps en temps des emails du boulot, j’ai constaté que mes connexions internet en vacances concernaient dans la grande majorité des recherches d’informations en relation avec mes activité ou mon lieu de villégiature. Avec à la clé des résultats plus rapides, plus pertinents et plus précis que ceux que j’aurais collectés à l’office du tourisme du coin.

      Bob d'Arvey

      23/07/2012 à 10:44

  3. moi, je part bientot en vacances, je possede un Ipad 2 avec qui j’ai toujours des probleme, alors j’ai décider de changer la carte sim par une clé USB pour mon PC portable, qui devrait ce faire dans la semaine, c’est tout de même un abonnement qui me coute 59 fr. par mois, ce que je n’aime pas chez Apple c’est a chaque fois que je veux télécharger un programme ça demande le nom d’utilisateur et le mot de passe qui est compliquer, windows ne demande pas tout cela si tu télécharge un programme ou autre…….

    georges 5

    23/07/2012 à 10:18

  4. Plus de tablettes et de smartphones de mon côté. Et le wifi est bien pratique pour utiliser whatsapp pour communiquer avec ses enfants qui sont soit en Suisse soit dans un autre pays européen pour ne pas exploser sa facture. Comme le dit Xavier, c’est une question de proportion et d’oublier au maximum nos appareils.

    Eric

    23/07/2012 à 10:41

  5. Il y a des gens qui ont un besoin justifié de connexions Internet en vacances, et d’autres pas. Il y a des gens qui abusent de Facebook, et d’autres qui l’utilisent parcimonieusement. Il y a des gens qui ont envie de faire une rupture électronique pendant les vacances, parce que pour eux c’est un moyen de se sentir en vacances, et d’autres au contraire, qui pour eux, arrivent à passer de vrais vacances en restant pourtant connecté.

    Tout ça pour dire que je ne comprends toujours pas les gens qui arrivent avec leurs théories sur la vie, dans laquelle souvent ils parlent de liberté et de bien être, et dont leur conclusion est qu’on est con si on fait pas comme eux! Super la conclusion sur la liberté… A croire que certains sont frustrés car comme ils ont fait l’effort de laisser leur e-life pendant les vacances, ils ne supportent pas que les autres n’en fassent pas de même.

    J’ai un travail dans lequel j’ai des responsabilités et où il peut y avoir des urgences, nous sommes une mini équipe et même si personne n’est indispensable, il m’est déjà arrivé de tirer une épine du pied d’un collègue en abandonnant une heure de ma semaine de vacances pour relire un email ou un document important (ça s’appelle la collégialité autant que l’amitié). J’aime bien aussi lire des e-books, et parfois en télécharger pendant les vacances parce qu’on m’a recommandé d’en lire un. Je trouve pratique de pouvoir aller sur les sites Internet de la région où je suis pour voir les prochains évènements et fêtes locales où aller (et qu’on ne trouve pas toujours dans les journaux locaux). J’utilise fréquemment mon GPS pour me déplacer dans des endroits que je ne connais pas, donc en particulier à l’étranger. Et à l’opposé, par exemple, je ne me connecte quasiment plus sur les réseaux sociaux. Bref, je n’abandonne donc ni mon smartphone, ni ma tablette, mais tout ceci ne fait pas de moi un fanatique qui reste scotché à son écran toute la semaine, tout ceci ne me gâche pas le moins du monde mes vacances et j’ai une vie parfaitement équilibrée!

    Et surtout, je me fiche de savoir si mon voisin est scotché à son écran ou s’il décide d’un trek en version naturelle, c’est SON choix… Mais peut-être que je ne me sens pas frustré ou jaloux car justement, je fais aussi ce que je veux!

    Alexandre

    23/07/2012 à 11:04

    • Tu sais, j’ai des amis qui galère juste pour se loger et pour manger dans le nord de la France. Je ne fais pas de théories sur la vie, mais quand je réalise, avec mon petit confort de bourgeois suisse, la réalité de mes amis à moins de 800km, cela t’aide a relativiser…. Mais on est en Suisse…. pays ou il est inconcevable d’avoir une 206 avec 2 enfants……. hein.
      Et je l’ai bien précisé: chacun fait ce qu’il veut.

      grogeek

      23/07/2012 à 14:34

      • Pourquoi tu ne parlerais pas des enfants qui meurent de faim ou de soif? Pourquoi ne pas parler de ces familles (principalement américaines) qui ont tout perdu avec la crise et vivent aujourd’hui dans une tente à côté de la décharge? Tu veux que je te parle d’un membre de ma famille qui vient de mourir d’un cancer foudroyant et pour lequel on était pas prêt à le voir partir? Je te fais une liste des malheurs du monde? Tu veux jouer à qui connait ou a rencontré le plus de misère?

        Non, car au bout d’un moment, il ne faut pas tout mélanger! Ces malheurs n’ont strictement rien à voir avec la liberté ou le fait de prendre un appareil mobile en vacances, et de prendre ou non un Smartphone ne changera RIEN à ces situations, ni au fait qu’avec ou sans Smartphone, il y a des gens associaux qui ne parlent avec personne et d’autres supers cool qui discutent avec la foule en même temps qu’ils chattent sur Facebook. Et si ça peut te consoler, au contraire, c’est aussi en dépensant notre argent de « riche » (je me considère pas comme riche) qu’on fait vivre bien des familles dans le nord de la France, tout autant que certaines personnes en Suisse. Ce n’est ni en se lamentant, ni en sortant des « banalités » comme ça que ça changera quoi que ce soit.

        Alexandre

        23/07/2012 à 15:18

      • En me relisant, je me rends compte que je me suis un peu emporté, et aussi qu’on est bien loin du sujet original.

        En résumé, et de façon moins émotionnelle: c’est clair qu’il y a des choses tristes qui se passent pas loin de chez nous (et l’exemple de tes amis le prouve) mais c’est dommage de tout mélanger, ça ne sert aucune des deux causes (surtout sur un blog dédié aux nouvelles technologies en Suisse)…

        Alexandre

        23/07/2012 à 17:07

  6. Pour moi internet en vacances ça se résume à:
    – Cartographie
    – météo
    – écouter de la musique avec subsonic
    – dépannage des clients en cas de panne

    Les trois premiers ce sont des outils qui utilisent internet, on s’en rendrait même pas compte.
    Pour le dépannage ça arrive rarement, c’est pour ça que je part avec un vieux laptop qui à un terminal (connexion ssh).

    Cedric

    23/07/2012 à 15:06

  7. On parle de vacances connectées ou pas et toujours un troll qui fait son caca sur Apple.
    Bref c’est pas ou je voulait en venir, mais je suis sous le soleil au bord de la mer Adriatique et dans la région ou je suis il y a le wifi sur la plage!
    Sans relancer le débat pour les gens accro c’est sympa pour la facture.
    Bonnes vacances

    jojozuf

    23/07/2012 à 16:04

  8. expérience faite, l’iPad – ou tablette pour ne pas froisser la suceptibilités – est définitivement l’appareil idéal pour des vacances connectées. En tant qu’indépendant, j’avais aussi tendance à partir avec mon gros PC portable sous le bras pour le côté mail et un poil de travail. Mais là avec l’iPad j’ai vraiment trouvé l’appareil idéal, que ce soit pour le surf, le mail, la lecture, les jeux en famille, la vidéo et travailler avec des doc word et excel. Le tout avec cette autonomie qui change tout. J’ai vraiment l’impression d’avoir trouver le bon compromis pour garder un oeil sur mon business sans avoir la possibilité d’en faire trop grâce les limites d’un tel appareil

    marco

    23/07/2012 à 17:32

  9. Les cimetières sont remplis de gens qui ne pouvaient pas s’imaginer un jour sans natel….pour ma part, étant sous le feu toute l’annee au travail, ce moment sans internet me semble primordial.

    jean

    23/07/2012 à 19:43

  10. Perso j’aime bien même en vacances suivre au moins un peu l’actualité
    Et être connecté évite de faire la tournée des kiosques pour acheter à prix d’or des quotidiens vieux de deux jours.
    Donc plus de temps et d’argent pour l’apéro ;-)

    jojozuf

    24/07/2012 à 17:25

  11. J’au un petit resumer a faire pour l’utiliter des portable : rester en contact avec la famille ou les amis. Merci de me repondre :)

    m

    09/12/2012 à 20:53


Laisser un commentaire