Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

40% des internautes ne mettent pas à jour…

avec 2 commentaires

Publicité



On reproche parfois aux éditeurs de logiciels de ne pas mettre assez rapidement à jour leurs programmes en cas de faille de sécurité. Faut-il encore que le consommateur s’exécute puisque 40% des internautes ne mettent pas à jour leur logiciel après avoir reçu une alerte, selon une étude.

Tel est le résultat d’une petite recherche commandée par Skype à l’occasion d’une semaine de sensibilisation organisé avec d’autres éditeurs comme Adobe, Symantec ou encore TomTom. Tous insistent évidemment sur la nécessité d’être à jour, notamment pour des questions de sécurité, sans parler des avancées en matière d’ergonomie…

Large panel
Ce sondage a été mené auprès de 350’000 internautes anglais, américains et allemands, ce qui lui donne probablement une certaine valeur. Il  est probable qu’une recherche similaire donnerait des résultats comparables tant en Suisse qu’ailleurs en Europe.

Mises à jour: les principaux résultats de l'étude de Skype.

Mises à jour: les principaux résultats de l’étude de Skype.


Dans son communiqué de presse, Skype donne encore la parole à Symantec et à TomTom qui insistent sur la nécessité de télécharger les dernières versions de leurs logiciels pour profiter d’un maximum de sécurité ou de fonctionnalités. Skype renvoie aussi d’ailleurs à son centre de téléchargement.

Et sur les mobiles?
Dernière remarque. Les geeks s’arrachent souvent les cheveux parce qu’ils ne peuvent pas mettre à jour leur terminal Android. Il y  a fort à parier que la majorité des consommateurs perçoivent plutôt ces mises à jour comme des complications inutiles que comme de réelles avancées…

Et on ferait bien de se demander si les mises à jour de sécurité de doivent pas être silencieuses, sans intervention, comme sur Chrome. Google fait d’ailleurs plus en passant ainsi carrément d’une version à l’autre. Pour l’instant, je n’ai jamais eu de problème avec cette méthode…

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

25/07/2012 à 08:39

2 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. Et après ça pleurniche parce que a marche pas….

    Eloi

    25/07/2012 à 09:51

  2. Alors là je ne suis pas tout à fait d’accord. Pas de mise à jour silencieuses à l’insu du consommateur que je suis. D’aiilleurs sur les smartphones ça peut couter très cher à l’étranger par le roaming.
    Certaines mises à jour apportent peut-être des améliorations et de la sécurité pour la plupart, mais il faut quand même se méfier. J’ai dû revenir à des versions antérieurs sur certaines applications:
    exemple 1.- Skype 5 qui a ses différentes fenêtres groupées dans une seule, par rapport à la version 2.8 (version Mac) Cela remplit l’écran inutilement alors que l’on a pas forcément besoins de la liste des contacts, de la fenêtre du clavardage et de l’appel, en même temps. Il est nettement préférable de pouvoir disposer de la position des ses fenêtres où et comme on veut. Ceci en particulier lorsqu’on fait un partage d’écran pour une assistance à distance.
    exemple 2.- la dernière mise à jour d’iTune ne permet plus de diminuer la dimension de la fenêtre en se servant du coin en bas à droite.
    Je pratique et je conseille à mes contacts de renommer les logiciels à mettre à jour en ajoutant la version au nom, et ensuite de tester la nouvelle version avant de l’adopter.
    Je ne parle pas des mises à jour de sécurité de l’OS, éditées par le fournisseur (Apple, Microsoft) et les plugins de navigateurs qui sont nécessaires. mais pour la plupart des applications tierces (VLC, Onyx, etc.)

    Roland Guisy

    25/07/2012 à 14:30


Laisser un commentaire