Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Swisscom stable sur six mois. Quel avenir en Italie?

avec 5 commentaires

Les résultats de Swisscom sur le premier semestre 2012.

Les résultats de Swisscom sur le premier semestre 2012.

Swisscom a publié hier ses résultats sur le premier semestre. Le chiffre d’affaires du géant bleu a diminué de 1,8% à 5,5 milliards de francs et le résultat d’exploitation (EBITDA) a reculé de 1,5% à 2,2 milliards. En tenant compte du change et hors effets exceptionnels,  le volume des affaires ne recule que de 0,3%.

Il faut dire que plus on va de l’avant et plus la concurrence s’étoffe en Suisse, plus potentiellement Swisscom devra compter sur ses activités annexes, notamment à l’étranger, pour stabiliser ses affaires. D’où l’importance croissante de sociétés comme Fastweb dans la stratégie de l’entreprise. Et là…

On apprend que Fastweb a conquis 78’000 nouveaux clients au premier semestre. Apparemment une bonne nouvelle. Cela dit, par rapport à l’exercice précédent, le chiffre d’affaires net de la filiale italienne a diminué de 2,5% à 853 millions d’euros. Swisscom évoque notamment une forte concurrence pour expliquer ces chiffres.

Fastweb si fébrile…

Mais où en est vraiment Swisscom en Italie? Difficile à dire car après différentes turbulences, notamment judiciaires, le nombre de clients de Fastweb a beaucoup fluctué. Par exemple, au premier semestre, le nombre d’abonnés transalpins a augmenté de 78’000 ou 4,9% à 1,67 million de ménages et entreprises.

Il faut toutefois savoir qu’au 30 juin 2010, soit deux ans plus tôt, Fastweb comptait déjà 1,69 million de clients après un avoir gagné quelques centaines de milliers suite à l’acquisition de Swisscom pour quelque 7 milliards de francs suisses… En fait, concrètement, sur deux ans, Fastweb recule.

La chute après le pic

Pour mémoire, Fastweb a atteint un pic au 30 juin 2011 et comptait alors 1,74 million d’abonnés. La société, notamment bousculée par ses problèmes juridiques, a ensuite chuté à 1,595 million de clients à fin 2012… L’acquisition de cette nouvelle clientèle est donc à mettre en perspective.

De son côté, Swissscom explique ce recul de clientèle par un travail de « nettoyage » mené ces derniers mois. Fastweb souffrait de certains clients insolvables ou qui ne payaient pas régulièrement leurs factures. Carsten Schloter, le grand patron du numéro un helvétique des télécoms, s’explique d’ailleurs sur ce point dans la vidéo ci-dessous.

Quoi qu’il en soit, depuis que je suis l’acquisition de cette entreprise en Italie, j’ai l’impression qu’elle fait du sur-place et qu’elle ne parvient pas à se développer. C’est d’autant plus étonnant en période de crise puisque Fastweb se positionne tout de même sur des prix agressifs, donc attractifs pour des budgets serrés… Dans ce contexte, elle devait exploser compte tenu de sa part de marché ridicule…

Xavier Studer

Les explications de Carsten Schloter CEO de Swisscom:

Rédigé par Xavier Studer

09/08/2012 à 07:13

Publié dans Fixe, Internet, Telecom

Taggé(s) , , ,

5 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. Fastweb c’est l’épine dans le pied de Swisscom, dont ce dernier ne sait que faire pour améliorer la situation ou s’en séparer ?
    Effectivement c’est un nain en Italie, donc il devrait y avoir une augmentation de sa clientèle importante en pourcentage, ou alors Fastweb souffre d’un mauvaise image ?

    Mais Swisscom peut se rassurer avec 5000 clients mobile qui migrent sous infinity par mois et 14’000 nouveaux clients TV par mois, les habitants suisses étant de bon payeurs donc enchantés de payer plus cher !

    Tricolinejmborbe

    09/08/2012 à 07:36

    • L’idéologie qui veut que plus c’est cher mieux c’est à de très très très bons échos en Suisse, effectivement !

      grogeek

      09/08/2012 à 10:27

      • mobile ca se discute en effet, pour la TV pas trouvé mieux que l’offre Swisscom

        marco

        09/08/2012 à 16:23

  2. @Marco -> Cablecom propose une offre numérique gratuite avec carte ci++. (j’omets volontairement les taxes de raccordement des 2 côtés).

    Au moins, l’image n’est pas recompressée et pixelisée comme chez Swisscom.

    Noisequik

    09/08/2012 à 21:52

  3. @Marco

    L’offre TV, il n’y a que C+, Comedie, et Cine+ qui m’intéressent. Et là, c’est le même prix chez tout le monde.

    Je parle globalement: article de consommation courants inclus.

    grogeek

    10/08/2012 à 09:50


Laisser un commentaire