Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Un algorithme pour retrouver l’origine d’un virus…

avec 3 commentaires

Publicité


Des chercheurs de l’EPFL ont mis au point un algorithme capable de remontrer à la source d’une rumeur ou d’un virus, par exemple, circulant  sur un réseau d’information comme Facebook. Cette technologie peut d’ailleurs être déployées dans des domaines très variés allant de la médecine aux réseaux sociaux en passant contre la lutte contre la criminalité.

Sur internet, une telle technologie pourrait être utilisée pour aider à localiser les auteurs d’un virus ou d’un buzz. Ce pourrait être un outil intéressant en matière de sécurité informatique ou de webmarketing pour remonter différentes opérations virales, selon un communiqué de presse de l’EPFL.

«Grâce à notre méthode, nous parvenons à remonter à la source de tous types d’informations circulant dans un réseau, et ce en n’«écoutant» qu’un nombre restreint de membres», explique Pedro Pint, post-doctorant au Laboratoire de communications audiovisuelles de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Grâce à ces travaux il devient simple de trouver l’origine d’une rumeur véhiculée sur Facebook et diffusée à 500 personnes. «En observant les messages reçus par 15 à 20 de vos contacts seulement, et en prenant en compte le facteur temps, notre algorithme est capable de refaire à l’envers le chemin parcouru par l’information et de remonter à la source», poursuit le chercheur.

XS

Rédigé par Xavier Studer

10/08/2012 à 06:55

3 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. « Cette technologie peut d’ailleurs être déployées dans des domaines très variés allant de la médecine aux réseaux sociaux en passant contre la lutte contre la criminalité. »… et l’espionnage industriel ?? le flicage par l’état ? [a tout hasard hein..]

    grogeek

    10/08/2012 à 07:15

    • Merci pour ton regard acéré!!!

      Xavier Studer

      10/08/2012 à 07:21

      • C’est ça le problème avec la technologie de nos jours, elle peut se retourner contre nous, ou, détourner un outil afin de faire exactement le contraire de pk il a été créé.

        Maintenant, ce n’est qu’une question ouverte plus qu’une accusation, nous sommes bien d’accord. ;)

        grogeek

        10/08/2012 à 09:06


Laisser un commentaire