Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Huawei Ascend P1: premières impressions

avec 6 commentaires

Le Huawei Ascend P1.

Le Huawei Ascend P1.

C’est le premier smartphone commercialisé sous la marque Huawei en Suisse. Et pour son premier modèle, en attendant l’Ascend D Quad Core,  le Chinois qui monte ne fait pas les choses à moitié.  Ecran Super Amoled de  4,3 pouces, processeur à deux cœurs cadencé à 1,5 Ghz, capteur photo de huit millions de pixels….

Dès la prise en main, ce Huawei Ascend P1 ne laisse pas indifférent. Très léger, il surprend un peu par le design de sa face arrière. L’appareil photo et son double flash LED dépassent un peu. Au bas, même si ce design est discutable, un léger renflement permet de bien le tenir en mains.

Animé par Android 4.0 qu’il n’est plus nécessaire de présenter, ce cellulaire tire son épingle du jeu dès l’écran de démarrage. A ce stade il est possible de choisir quatre opérations au déverrouillage:  l’appareil photo, le clavier pour composer un numéro, le centre de SMS ou l’écran de démarrage. Très pratique. On ne fait pas les choses à moitié comme d’autres…

Très réactif et fluidissime

On découvre alors l’interface ultra-rapide de ce modèle qui régate sans peine avec un Samsung Galaxy SIII, par exemple.  Pour les connaisseurs, on retrouve la même surcouche que sur la tablette Mediapad du même constructeur disponible chez Sunrise. Un petit benchmark sur Quadrant permet d’atteindre plus de 3400 points. C’est moins que les HTC One X et Galaxy SIII, mais plus qu’un Motorola Atrix ou un Samsung Galaxy Nexus.

Disponible dès un franc chez Sunrise avec un abonnement ou 448 francs sans rien, ce smartphone possède un capteur photo de huit millions de pixels de bonne facture.  Les images sont nettes, les couleurs plutôt naturelles et le flash tout à fait à la hauteur. L’enregistrement vidéo en 1080 P semble aussi des plus fluides….

Suite du test dans la semaine

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

13/08/2012 à 07:01

6 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. personne ne connait cette marque. ce sera très dur pour eux. comment pourront-ils convaincre les clients dans les magasins?

    Eloi

    13/08/2012 à 07:27

  2. Si on la connait Hélas, on aurai préféré une brick Suisse-Made…

    Dan

    13/08/2012 à 09:17

  3. J ai un très bon souvenir de ma tablette Huawai S7 qui était une révolution en 2010 quand même….Même ici je crois que pas mal de gens se sont foutus de moi car une tablette avec 3g et téléphone……et surtout 7 pouces quand l idéal est 9.7 pouces……. Ça fait toujours plaisir de voir qu avec le temps les « pseudos geeks et connaisseurs » se rétractent et affirment qu il y a autre chose quand même….
    D un autre côté Huawei est trop présent je trouve en 3g, ils ont le quasi monopole des clefs USB chez nos opérateurs.

    Nycko

    14/08/2012 à 00:10

    • Cela fait des années que je suis l’évolution de Huawei et ZTE. Beaucoup de chemin a été accompli, notamment en matière de finition et de qualité de fabrication. Aujourd’hui ces groupes chinois peuvent rivaliser avec les meilleurs s’ils s’en donnent les moyens…

      Xavier Studer

      14/08/2012 à 07:02


Laisser un commentaire