Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Google restructure Motorola et tente de lui donner un avenir

avec 5 commentaires

L'ultra mince Motorola Razr proposé en Suisse par digitec.ch.

L’ultra mince Motorola Razr notamment proposé en Suisse par digitec.ch.

Après avoir affronté et convaincu les différentes autorités de la concurrence, Google prend concrètement possession de  Motorola acquis pour la rondelette somme de 12,9 milliards de dollars. Le géant de l’internet commence à restructurer l’entreprise qui compte quelque 20’000 collaborateurs et qui peine toujours sur le marché des smartphones.

Google compte drastiquement réduire la gamme de mobiles pour se concentrer sur le haut-de-gamme. Il ferme aussi de nombreux bureaux dans le monde qui ne sont pas rentables, selon l’AFP.  Quelque 4000 emplois vont disparaitre. Une évolution inévitable compte tenu de la concurrence qui règne sur le marché des téléphones intelligents. Mais Motorola est loin d’être tiré d’affaires.

La mission de Motorola Mobility, qui possède pas loin de 17’000 brevets liés aux technologies de l’information, s’annonce compliquée. Son propriétaire Google est en effet le principal artisan d’Android le système d’exploitation nomade le plus évolué du moment et qui ne cesse de gagner des parts de marché et qui a permis à l’équipementier d’éviter de couler.

Publicité


Positionnement délicat

Or ce système est utilisé par de nombreux constructeurs comme Sony, HTC ou Samsung qui est le seul groupe capable aujourd’hui de véritablement rivaliser avec Apple et son iPhone. Avec Motorola, Google devient lui-même producteur de smartphones et un gros  industriel, ce qui a déjà froissé ses partenaires, malgré le discours rassurant du premier moteur de recherche mondial.

Même si Google assure qu’il fera tout pour ne pas prétériter les différents partenaires et industriels utilisant son système d’exploitation, ce repositionnement sera délicat. Rappelons que Google a déjà produit plusieurs smartphones et tablettes avec différents constructeurs sans jamais vraiment percer…

Commercialisation délicate

 

Publicité


Le lancement d’un mobile qui cartonne est aujourd’hui plus complexe que jamais. Un tel modèle doit satisfaire à de multiples critères: spécifications techniques, look, design, buzz ou publicité. En plus, il doit être lancé au non moment pour décrocher le maximum de visibilité et espérer séduire un consommateur de plus en plus exigeant.

Des dizaines de spécialistes de Google vont désormais radiographier l’entreprise qui pourrait repasser par une cure de minceur. Ayant eu entre les mains les derniers modèles de Motorola, comme le Razr je me dis que les deux principaux défis de la marque sont désormais une image vieillissante et de gros problèmes de design…

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

14/08/2012 à 06:56

5 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. Avec l’expérience et la puissance de Google, Motorola va faire mal. A l’époque j’avais trouvé le rar à clapet extraordinaire. je pense qu’ils peuvent refaire ce coup

    RobertoMag

    14/08/2012 à 07:37

  2. don’t be evil…

    marco

    14/08/2012 à 08:40

  3. blackberry, motorola et nokia: même combat. faillotes assurées.

    Root

    14/08/2012 à 08:54

  4. Motorola; du bon, du très bon Hardware mais… ayant possédé un Flipout, un Defy et un Razr pour finir; je constate plusieurs « gros » problèmes…

    1) Le suivi des Upgrades est déplorable, pour exemple, le Razr, qui n’a toujours pas reçu officiellement en Europe la mise à jour ICS. Ce même appareil ne sera PAS upgradable sur Jelly Bean ultérieurment ! Alors que lors de sa sortie en novembre 2011, un des arguments de de vente était justement son upgrade rapide sur ICS !

    2) Des promesses non tenues envers le client (voir plus haut), ou encore l’histoire du bootloader du Razr qui aurait du ou pu être débloqué…et qui ne l’a jamais été, donc pas de ROM Custom, pas de grande communauté de développeurs. D’ailleurs aucun phone Motorola n’a eu le bootloader débloqué !

    3) Une politique marketing déplorable. La sortie il n’y a pas si longtemps du Razr Maxx (avec un gros accu), et d’un kit d’upgrade proposée mais non disponible. Ils ont tout fait pour faire acheter leur nouvel appareil, au lieu de rendre ce kit disponible, alors que les 2 appareils sont strictement identiques pt. de vue Hardware, et que la transformation Razr =>Razr Maxx est à la portée du commun des mortels.

    4) Puis franchement en Europe, les clients Motorola passent vraiment pour les dindons de la farce, comparé à ceux des US…essayez donc de vous faire entendre par leur service de support :- ))

    5) Que dire des autres modèles; le Flipout qui était pourtant sympa, mais buggé à mort…
    Le Defy qui était un bon Androphone, mais que Motorola à tué en lançant le Defy+ qui est strictement le même produit avec un le même processeur mais cadencé à 1GHz VS 0,8 GHz, et avec Android 2.3 VS 2.2….
    L’Atrix, prometteur avec son déblocage par lecteur d’empreintes digitales, toujours sous Froyo…
    Et tous les autres modèles, disponibles seulement aux US…

    6) Cerise sur le gâteau, c’est quand même à ma connaissance la seule entreprise qui propose des mises à jour d’appareils « opérateurs » avant les mises à jour pour les clients ayant acheté leur appareil « nu »; c’est un peu fort de café, non?

    7) Côté desing, je trouve leurs phones sympas, ça change de la norme…mais c’est perso .-))

    Alors franchement, je trouve triste que des gens perdent leur travail, surtout que les employés ne sont en rien responsables des décisions marketing pourries de leur direction.

    Il faut aussi comprendre que Motorola est lié avec des accords contraignants avec les grosse boites de FAI aux US (Verizon et consorts) et qu’ils ne peuvent (pouvaient) pas faire ce qu’ils veulent; mais là un gros coup de pied au C.. ne peut qu’être salutaire.

    Tout cela se sait, se discute, et cela ne n’étonne pas si Moto à une si mauvaise presse en Europe….

    Never again Motorola…

    berurier1

    15/08/2012 à 00:55

  5. « il doit être lancé au non moment »
    Effectivement, avec une telle stratégie, ils vont jamais remonter :D

    Patrick

    15/08/2012 à 10:48


Laisser un commentaire