Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Internet des machines: Swisscom veut susciter des vocations

avec un commentaire

 

Quelques usages du M2M.

Quelques usages du M2M.

L’internet des machines (M2M) continue de faire saliver les opérateurs suisses qui ne manquent pas d’imagination pour stimuler les développeurs et l’ensemble de la « communauté » concernée. Pour tenter de se faire une place sur ce marché estimé à plus de six milliards d’Euro, Swisscom lance une compétition en collaboration avec son partenaire Ericsson, selon ce texte.

Le M2M Challenge est un concours doté d’un prix de 5000 dollars. Différentes catégories sont ouvertes comme mobilité, santé, énergie, sécurité, électronique de divertissement et autres. Les inscriptions seront bouclées le 13 décembre et les gagnants dévoilés au CeBIT 2013, est-il indiqué sur un site spécial.

Concrètement, cet internet des machines va permettre de consulter à distance des compteurs électriques, d’obtenir des informations de systèmes de navigation ou encore de laisser des machines à café commander automatiquement des capsules. Tout cela sur le réseau mobile. Le site de Swisscom dédié au M2M.

Usage variés

L’industrie va déjà beaucoup plus loin en utilisant parfois des cartes SIM sur de grosses machines de chantier ou sur certains convois à forte valeur commerciale. De tels dispositifs permettent ainsi de tracer de gros investissements, notamment dans des pays à risques.

Alors que le coût des modems et autres appareils de télécommunications ne cesse de baisser, il faut aussi réaliser que le trafic envoyé sur le réseau mobile par de tels dispositifs est insignifiant de l’ordre de quelques ko parfois au maximum. Economiquement rentable pour les entreprises. Et très lucratif pour l’opérateur!

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

15/08/2012 à 06:51

One Response

Souscrire aux commentaires via RSS.


Laisser un commentaire