Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Internet: la guerre de l’information fait toujours rage

avec 7 commentaires

Le rappel d'UPC Cablecom.

Le rappel d’UPC Cablecom.

Le monde électronique et particulièrement internet sont des sources d’informations difficiles à utiliser, comme d’autres d’ailleurs. La vérification des données reste souvent délicate et essentielle. Comment être certain qu’un commentaire sur un produit n’est pas le fruit d’un marqueteur, comment vérifier certains témoignages de clients d’opérateurs?

Encore récemment, j’ai reçu un e-mail plutôt corsé d’un internaute qui se plaignait de ses rapports avec UPC Cablecom. Il mettait en question le service de facturation du numéro un suisse des câblo-opérateurs. En cause une facture reçue pour des services qu’il n’utilise pas, suivie d’un rappel….

Après avoir téléphoné à cet opérateur, il m’indique que celui-ci lui répond «ces factures n’étaient qu’une « proposition » d’abonnement il suffit de ne pas payer et voila , tout est annulé». J’ai évidemment contacté les services de Cablecom pour en savoir plus sur ce qui semble étonnant ou pourrait être une erreur d’un collaborateur.

Présence sur les réseaux

Par la voix d’Andreas Werz, UPC Cablecom, a eu la gentillesse de bien vouloir répondre: «notre service de client ne peut pas trouver le client dans le système. Vous avez des plus amples informations du client? Nous voulons vous donner une réponse exacte mais pour ça nous avons besoin des informations plus détaillés ».

J’avais d’ailleurs parallèlement demandé à cet internaute, qui semble bien exister sur les réseaux sociaux où nombre de photos sont visibles, ses coordonnées ou un numéro de son téléphone (il n’est pas dans l’annuaire), mais rien, je n’ai rien reçu… Difficile dans de cas de démêler le vrai du faux. Seule certitude, la copie du rappel reçue par ce lecteur (ci-dessus) et son absence de réponse à mon courriel.

Xavier Studer

P.S. J’ai finalement réussi à joindre cet internaute qui m’a finalement envoyé un e-mail. Il m’a notamment précisé que sa prise de téléréseau n’avait jamais été plombée jusqu’ici. Son câblo-opéretaur s’est évidemment alors pressé de régulariser sa situation…

Rédigé par Xavier Studer

16/08/2012 à 07:08

7 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. Pourquoi ne pas rendre l’inscription obligatoire pour les commenataires?

    Carl

    16/08/2012 à 07:38

    • Bonne question. Peut-être que ça viendra, mais l’essentiel est plutôt de simplifier la vie des internautes plutôt que de s’essayer au big brother…

      Xavier Studer

      16/08/2012 à 07:41

  2. Je vois une ligne où il est indiqué « Redevance pour chaînes étrangères »! Qu’est-ce exactement? Je n’ai jamais eu ça avec mon téléréseau ou avec Swisscom TV.

    misenta

    16/08/2012 à 10:50

  3. L an dernier j ai aussi reçu un Rappel UPC puis coupure de réseau :-(
    Après la PANIQUE, et plusieurs téléphones j étais passé quelques moins auparavant au statu de proprio car mon immeuble (4 familles) est connecté par Swisscom et juste mon Appart chez Cablecom. On me demandait le payement du raccordement….L erreur était pas d UPC mais du proprio de l immeuble…

    Nycko

    16/08/2012 à 10:59

  4. J’ai eu un cas similaire…
    Ma femme louait déjà l’appartement où nous vivons actuellement. Elle avait résilié cablecom pour passer à swisscom AVANT que j’emménage.
    À peine je dépose mes papiers dans la commune à l’adresse en question, je reçois une facture de la part de cablecom pour la prise (qui n’était pas plombée)…
    Immaginez ma rage !!! Surtout que je n’ai JAMAIS été client cablecom à mon nom et que je ne le serais JAMAIS !
    J’ai demandé à cablecom d’où ils avaient mon nom et mon adresse… Ils n’ont pas su me répondre… :( :( ce que je trouve personnellement tout de même assez malpoli…

    phil

    17/08/2012 à 06:29

  5. Je peux vous faire part d’une expérience personnelle avec Cablecom.
    Habitant à Morges, Cablecom fait payer la taxe de base du câble au nom d’un société sous le nom de SITEL (qui appartient à Cablecom).
    J’ai déménagé en février. Ne souhaitant pas payer le câble dans mon nouvel appartement car je suis enregistré chez un autre opérateur pour la TV, j’appelle Cablecom.
    L’agent au téléphone m’explique de ne pas m’inquiéter et que je ne devais pas tenir compte si je recevais à l’avenir des factures de SITEL car cablecom envoyait de temps en temps une facture pour le câble et si je ne la payais pas je ne m’engageais pas à utiliser le câble chez eux. La connexion est bien plombée mais ils essaient une sorte de relance en envoyant une facture avec bulletin de versement mais sans engagement si on ne paye pas.
    Je trouve ça ridicule car ça induit en erreur le consommateur. Si ça peut mettre la puce à l’oreille…

    Spatcho

    17/08/2012 à 19:34

  6. J’ai eu un cas habituel où l’opérateur profite de la situation d’un déménagement.De VD à FR.
    J’ai annoncé mon déménagement par internet le 25.08.2012 pour garder le service sur le canton de Fribourg où je partais, à ce moment là le système indique sa non présence sur le code postal 1616, alors je décide de résilier. Mais AUCUNE DONNEE DE RESILIATION N’A ETE ENREGISTREE A CETTE DATE LA sur le système de saisie de Cablecom où j’ai fais la demande.
    J’aurais mieux fait d’envoyer une lettre recommandée ce même jour; au moins le vieux système fonctionne comme il faut.
    Quelques jours après, je téléphone pour savoir si ma résiliation était passée et on me dit au téléphone que le service est encore ouvert…Bien sûr, la fin du mois était passée et cela reporte le tout d’un mois. Donc j’ai du payer un mois de plus, simplement parce que la résiliation n’a pas été prise dans le système!!! du fait que le service n’existe pas sur la commune de destination.
    Je ne reprendrais plus jamais Cablecom comme opérateur.

    Alder

    13/02/2013 à 16:03


Laisser un commentaire