Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

La guerre de la localisation en intérieur est déclarée

avec 8 commentaires

Destination Maps de Nokia.

Destination Maps de Nokia.

Alors que Google, Microsoft et bientôt Apple, qui prépare avec iOS 6 sa propre solution pour remplacer Maps de Google, croisent le fer en matière de solution de localisation par GPS, le champ de bataille va progressivement se déplacer du côté de la localisation dans les immeubles. On parle de localisation « indoor », notamment dans les aéroports et les centre commerciaux.

Comme souvent, Google a un coup d’avance et propose déjà avec sa solution Maps 6 de tels services sur certaines petites zones réparties sur toute la planète, y compris à Genève au centre commercial de la Praille. D’autres géants emmenés par Nokia vont tenter de rattraper leur « retard » et surtout de tenter d’établir un système de normes…


La guerre de la localisation dans les bâtiments est donc déclarée, selon ce communiqué. Avec Nokia ce ne sont pas moins de 22 sociétés, dont certaines très importantes, qui s’unissent: Broadcom, CSR, Dialog Semiconductor, Eptisa, Geomobile, Genasys, Indra, Insiteo, Nokia, Nomadic Solutions, Nordic Semiconductor, Nordic Technology Group, NowOn, Primax Electronics, Qualcomm, RapidBlue Solutions, Samsung Electronics, Seolane Innovation, Sony Mobile Communications, TamperSeal AB, Team Action Zone et Visioglobe.

Publicité


Nokia dans le coup

Attention, car  il ne faut pas sous-estimer le Finlandais sur ce terrain puisque ses Nokia Maps, déjà utilisées sur les Windows Phone notamment et par Microsoft sont parmi les plus précises du marché. En plus, avec Destination Maps, l’ex numéro un mondial de la téléphonie mobile possède déjà une importante base de données de coordonnées dans des bâtiments.

« Pour le moment, nous disposons des plans de 4605 sites – centres commerciaux, supermarchés, villages de marques, aéroports et gares – dans 38 pays. Dix-huit lieux ont déjà été cartographiés en Belgique, par exemple, et de nouveaux s’ajoutent chaque mois. Au total, cela représente une croissance de plus de 2000% en à peine seize mois. Et les choses promettent d’être encore plus intéressantes dans les seize mois à venir.», écrit le Finlandais sur un de ses blogs.

Relevons encore que parmi les géants on trouve Broadcom, le fondeur qui travaille justement sur une puce capable de relever le défi de la localisation dans les bâtiments. Il est toutefois surprenant de constater que ni Apple, ni Google ou encore Microsoft ne collaborent à ces efforts, ce qui permet d’imaginer que ces géants vont s’affronter sur ce terrain…

Publicité


Mais comment tout cela fonctionne-t-il ?

Pour se positionner grossièrement à l’extérieur, à quelques centaines de mètres près, le cellulaire utilise aujourd’hui un système de triangulation qui se base sur la position des antennes de téléphonie. En terrain très dégagé, le système GPS lui permet de se localiser à quelques mètres près dans des conditions idéales.

Ensuite, grâce à la cartographie des réseaux wi-fi, le cellulaire parvient à se positionner plus rapidement et précisément en ville où la réception GPS n’est pas toujours idéale. Dans mon immeuble, par exemple, Google Maps est capable de m’indiquer si je me trouve du côté nord ou du côté sud! En cartographiant précisément les wi-fi et avec un algorithme adéquat, on doit pouvoir drastiquement améliorer la précision…

Pour aller encore plus loin en extérieur, c’est à dire au centimètre près,  il faut soit utiliser la technologie différentielle GPS (DGPS) ou EGNOS. A l’intérieur, comme le signal GPS n’est pas disponible, il faut utiliser une cartographie des points wi-fi ou bluetooth. Les autres capteurs du smartphone peuvent aussi être utilisés pour simuler les déplacements (accéléromètre, gyroscope et altimètre). D’autres informations intéressantes sur ce sujet sont disponibles sur le site indoorlbs.com.

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

26/08/2012 à 10:29

8 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. Big Brother va toujours plus loin. Que vont faire les géants de toutes ces données qu’ils ne se privent pas d’enregistrer. Vous vous rappelez de la polémique Apple: http://www.gizmodo.fr/2011/04/20/mouchard-dans-la-poche-votre-iphone-vous-piste-partout-a-votre-insu.html

    Marwin

    26/08/2012 à 11:11

  2. Et google avec le scandale des wifi sniffés!!!!!!

    Le Juste

    26/08/2012 à 11:14

  3. Big Brother is watching you and tracking you.

    Roland Guisy

    26/08/2012 à 12:18

  4. c’est un scandale ! là je suis chez moi devant mon ordi, ca intéresse qqun ?

    carlos

    26/08/2012 à 14:41

  5. Un scandale je ne sais pas, mais quand après avoir chercher chez amazon.fr des piles bouton, je retrouve (un peu plus tard) dans Google reader des pubs Amazon sur … Des piles bouton (du même modèle !) … Je me dis que bientôt je vais pouvoir « débrancher » mon cerveau et laisser Google me dire ce que je dois faire
    … Ou alors c’est une grosse ( GROSSE ) coïncidence

    Christophe

    26/08/2012 à 21:46

    • J’ai réservé mon hôtel à NYC cet été par le net. Depuis, sur une craquée de sites sur lesquels je surf, je me retrouve avec des bandeaux publicitaires du même hôtel. Toujours le même. Une vraie plaie ! Ça, ça polue l’Internet riche !

      MonBug

      27/08/2012 à 08:27

  6. à quoi s’attendre quand google (ou autres) pourra nous suivre grace à notre gps ???

    christophe

    27/08/2012 à 16:06

  7. [...] Bref, on se demande quelles sont les priorités stratégiques de Nokia… On a toujours l’impression que la direction de Nokia pédale un peu. Quoi qu’il en soit j’invite tous les internautes à essayer le service Here puisque Nokia possède une belle expertise en la matière. Il ne faut d’ailleurs pas oublier que le Finlandais est aussi assez avancé  en matière de localisation intérieure… [...]


Laisser un commentaire