Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Processeurs: l’alliance IBM, Intel Samsung

avec 10 commentaires

Steve Wozniak en visite à l'université d'Albany.

Steve Wozniak en visite à l’université d’Albany.

La chose m’avait échappé jusqu’à ce que je lise les comptes-rendus de voyages de presse à Albany dans l’Etat de New York qui s’était jadis fendu d’un communiqué. C’est dans cette université qu’IBM, Intel, Samsung, mais aussi TSMC et Global Foundries dépensent des milliards en recherches dans le domaine des nanotechnologies.

Cette sainte alliance de sociétés directement en compétition se justifie par les montants nécessaires aujourd’hui pour développer des processeurs toujours plus petits, toujours plus puissants, mais de moins en moins énergivores, explique par exemple en substance l’Informaticien.

Le College of Nanoscale Science and Engineering dispose de fonds étatiques et privés à hauteur de 13 milliards de dollars. Selon Les Echos, les différents projets autour des microprocesseurs ont permis de créer 13’000 emplois et ça devrait continuer… Ce pôle de recherche est probablement le numéro un mondial du secteur.

Pourquoi maintenant?

Publicité


Une des questions est de savoir pourquoi, soudain, il est possible de lire deux reportages sur cette université alors que les différents géants ne semblent pas avoir publié récemment de communiqué. Visiblement, quelqu’un essaie de faire passer ce message dans le monde francophone.

Peut-être que la cible n’est autre que le Laboratoire d’Electronique de Technologie de l’Information basé à Grenoble et cité par l’Informaticien. Le but serait-il d’inciter encore davantage de sociétés européennes à se déplacer dans ce gigantesque campus dédié au microprocesseur?

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

31/03/2013 à 09:25

10 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. Merci Zebulon

    Xavier Studer

    31/03/2013 à 09:35

  2. C’est pas la pomme la bien nommée qui investirait de tels montants dans la recherche!

    Jackie

    31/03/2013 à 10:05

    • Ils préfèrent investir dans les tribunaux et le marketing pour apprendre aux gens comment il faut utiliser un écran de 4′ et le mode panoramique.

      popy

      31/03/2013 à 19:02

    • http://techcrunch.com/2012/10/31/apples-rd-spending-climbs-1-billion-to-3-4-billion-during-fy-2012/

      Une fois de plus, ce blog s’intéresse plus à faire du « Apple bashing » qu’à véritablement informer le lecteur. IBM investi depuis longtemps dans les nanotechnologies. Comme Samsung est un des plus gros producteurs de chips au monde (il fournit même Apple !!!) c’est normal que Samsung investisse ! IBM a déjà investi des milliard à Zurich par exemple ! Cette annonce d’un investissement dans une fac aux USA est totalement inutile, il existe de telles alliances (public-privé) depuis des années, dans tous les domaines, partout aux USA, et presque partout dans le monde. Apple c’est le mal car ils n’investissent pas dans ce consortium ??? Retirez vos oeillères bon sang !
      Samsung aussi investi dans le marketing figurez-vous…. ils ont même des Samsung Stores et de la pub TV !!! sisi !!! de la propagande comme dit Xavier. Ah oui, Xavier, pouvez-vous arrêter de dire que la pub c’est de la propagande ? En bon journaliste, vous devriez savoir la différence… A défaut, ouvrez un dico. Ce blog devient nauséabond, c’est dommage, car il informait sur les réseaux. Désormais, il ne fait que forwarder les pub Sony et Samsung.

  3. Finement observé Jackie!

    Le Juste

    31/03/2013 à 13:39

  4. Finalement 13 milliards, ce n’est si important, lorsque l’on voit que l’année dernière Samsung a dépensé presque 12 milliards en marketing uniquement. Cela leur permettra peut-être de résoudre les problèmes qu’ils ont avec la fabrication de puces en 28nm (http://www.semiwiki.com/forum/content/2180-samsung-28nm-still-does-not-yield.html)

    Damien

    01/04/2013 à 21:24

  5. Personnellement, je préfère l’idée de dépenser de l’argent dans les programmeurs, pour qu’ils écrivent un meilleur code plus efficace, plutôt que dans une course effrénée à plus de puissance dans les processeurs, qui ne procurera au final que bien peu de fonctionnalités nouvelles.

    Peut-être est-ce la méthode de raisonnement de Xavier Niel, le patron du FAI Free ??

    fricassech

    02/04/2013 à 13:12


Laisser un commentaire