Le blog high-tech et telecom de Xavier Studer

Société de l'information et multimédia en Suisse.

Nokia Musique + est disponible en Suisse

avec 9 commentaires

Nokia Musique + a débarqué en Suisse mardi dernier.

Nokia Musique + est arrivé en Suisse.

Nokia continue de développer son offre musicale sur ses smartphones Windows Phone en lançant en Suisse Nokia Musique + pour 3,99 francs par mois. Il est même possible de tester gratuitement ce service pendant sept jours, par exemple sur l’excellent Lumia 920.

Même si l’application réclame un numéro de carte de crédit, il semble possible de sauter cette étape pour activer Nokia Musique + depuis les paramètres de l’application. Le service actuel continue d’être disponible gratuitement et sans publicité, inscription, ni abonnement pour les propriétaires de Nokia. Mais qu’apporte Nokia Musique +?

Publicité


Voici un extrait du communiqué de presse de Nokia:

  •     Possibilité de télécharger des mix en illimité pour une lecture hors connexion
  •     Possibilité de sélectionner une meilleure qualité audio avec une connexion Wi-Fi
  •     Défilement des paroles pour de nombreuses chansons
  •     Écoute de Nokia Musique sur des périphériques connectés à internet comme un PC ou une tablette

 

Voici quelques indications que fournissait Nokia au début de l’année: «Nokia Music + sera disponible en Suisse mais sans les paroles sur les chansons (en tout cas pour le moment). Les paiements se feront par carte de crédit, mais nous travaillons avec les opérateurs pour pouvoir le faire via la facture de téléphone».

 

Nokia serait moins cher

Publicité


Dans le communiqué, Selon Jyrki Rosenberg, vice-président de la division Entertainment chez Nokia, explique: «en levant les obstacles liés aux publicités et aux inscriptions, Nokia Musique permet aux utilisateurs de découvrir et d’écouter de la musique en déplacement en toute simplicité. Nokia Musique+ vous offre une plus grande maîtrise sur votre expérience d’écoute pour un coût deux fois inférieur à celui de nombreux services tiers.»

Pour avoir un peu essayé ses différents services de diffusion Mix, je dois dire que c’est assez sympa. Dans quelle mesure toutefois la formule gratuite n’est-elle pas suffisante? Il sera intéressant d’observer la réaction du marché. A l’époque de la musique en streaming, peut-être que Nokia va enfin marquer des points…

Xavier Studer

Rédigé par Xavier Studer

02/04/2013 à 07:45

9 réponses

Souscrire aux commentaires via RSS.

  1. Je ne comprends pas trop l’intérêt de cette offre. Il me semble qu’il y a assez de services de streaming spécialiés.

    Eloi

    02/04/2013 à 09:24

  2. Pareil, je vois pas l’intérêt quand il existe le génialissime SPOTIFY ! Et d’ailleurs, combien de titres ils ont chez Nokia ?

    Lancelot

    02/04/2013 à 10:06

  3. Pour ma part, j’aimerai bien connaitre l’avis des artistes sur ce genre de service. Sont-Ils assez rémunérés pour leur travail? J’ai lu ici et là que les services de streaming légaux ne rapportaient que des clopinettes aux ayants droit. Je ne sais pas si c’est vrai ou pas. Beaucoup de clients Spotify, par exemple, se donnent bonne conscience en payant un petit quelque chose, histoire d’être dans la légalité. Mais si les artistes ne sont pas suffisamment rémunérés, le problème est le même que la copie pure et simple. Pour ma part, je préfère acheter les albums directement aux groupes que j’écoute, sans intermédiaire.Mais utiliser le streaming pour l’écoute général et acheter des disques pour soutenir les artistes peu connus, pourquoi pas.

    Julio

    02/04/2013 à 11:48

    • Je sais ça va paraître aberrant mais pour moi il y a une différence entre ce que ça rapporte aux ayant droit et ce que ça rapport aux artistes… Les artistes de façon globale sont plutôt pour offrir leur musique dans des plateformes de streaming même pour des clopinettes parce que ce n’est pas la vente de leur disque qui leur rapporte de l’argent mais bien les concerts/autres produits dérivés.
      Sinon vous dites « Pour ma part, je préfère acheter les albums directement aux groupes que j’écoute, sans intermédiaire. » Si vous parlez de groupe indépendant, je comprends, par contre si vous parlez de groupe qui ont signé avec un label vous n’achetez jamais vraiment directement ce que vous écoutez :)

      Tryagain

      03/04/2013 à 14:33

  4. L’un empêche pas l’autre Julio, écouter en streaming, découvrir de nouveaux artistes et acheter un CD en concert par exemple.

    Pour avoir discuté avec des amis qui sont diffusés sur Spotify et bien c’est quand même un apport bien venu et absolument pas négligeable. Il faut savoir qu’ils sont payés pour chaque écoute, certes pas des masses mais si le titre à un succès, le bénéfice monte rapidement.
    Encore une chose, ce ne sont pas les artistes qui sont directement rémunérés par les services de Streaming mais les labels ! Du moment qu’un artiste est sur un label diffusés par le service, chaque production sortira simultanément sur tous les formats legaux du moment comme le CD, DVD/Blu-ray, Vinyl, iTunes ET Streaming.

    Aucun rapport avec de la copie pur et simple comme vous dites puisque régis par des contrats tout ce qu’il y a de plus légal.

    Le streaming c’est à mon avis l’avenir de la consommation musicale et peut-être cinématographique bientôt.

    Lancelot

    02/04/2013 à 12:15

  5. Du moment que les artistes y trouvent leur compte, ça me va. Je pense aussi que le streaming est une des possibilité d’avenir pour l’industrie musicale. Même, si, pour ma part, je préfère encore acheter quelque chose de physique. J’aime bien sortir un CD de sa pochette, admirer éventuellement les photos, l’insérer dans le lecteur. Ou alors déplacer l’aiguille pour écouter un vinyl. Mais j’avoue passer plus de temps le casque vissé à mes oreilles écoutant la version numérique de mes albums sur mon smartphone que devant ma chaine tranquille à la maison. Le mode de consommation de la musique a changé effectivement.

    Julio

    02/04/2013 à 13:46

  6. un peu bancal comme article

    herbert

    02/04/2013 à 15:09

  7. Et toujours pas de signes de Google Music en Suisse…

    a.b.c

    03/04/2013 à 09:22

  8. [...] Encore une fois Apple arrive après tout le monde, comme avec iTunes Radio une resucée de Nokia Musique+, Spotify, Napster et autres… [...]


Laisser un commentaire