Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Roaming: le dur combat des alternatifs contre les barons

Transatel propose des solutions économiques pour les frontaliers de France, Suisse, Belgique, Pays-Bas et Luxembourg.

Dans un communiqué reçu hier, Transatel, qui propose des solutions de téléphonie économiques pour frontaliers, salue les efforts de la Commission européenne pour faire baisser les coûts de roaming. Cette société est aujourd’hui obligée d’avoir recours à un système de multiples numéros sur une carte SIM (multi-IMSI) pour proposer des tarifs acceptables.

Et encore! Transatel, qui offre ses services en France, en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Suisse sur le réseau d’Orange, doit se battre pour se développer. « L’extension de l’offre Transatel Mobile à d’avantages de pays européens a été limitée jusque là par les opérateurs mobiles qui ont refusé de signer un accord avec Transatel pour protéger leurs marges sur le roaming », explique la société dans son texte…

1 commentaire pour “Roaming: le dur combat des alternatifs contre les barons

  1. Michel
    29/11/2014 à 10:33

    Le principe est bon, la réalisation pour le moins problématique: http://forum.lesmobiles.com/transatel/avis-de-client-t32775.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :