Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Pirater une antenne telecom? 3500 francs!

L'application Adeya pour BlackBerry.

L’application Adeya pour BlackBerry.

Vos communications peuvent être interceptées par à peu près n’importe qui… On connaissait l’existence de petits logiciels espions, négociés quelques dizaines de francs, mais il y a plus fort. Selon la société suisse Adeya, présente à Telecom World 2011, pirater une antenne est toujours plus simple.

Le matériel nécessaire pour intercepter les ondes d’une communication GSM se monnaie environ 3500 francs sur la toile! Il faut ensuite compter sur les développements d’un ingénieur en télécoms un peu branché qui utilisera le projet OpenBTS… Bref, sécuriser ses appels nomades est aujourd’hui essentiel.


Passer par internet

Depuis 2007, Adeya propose de crypter ses appels téléphoniques en passant par un service de téléphonie par internet, comme Skype. Après avoir été codé sur le mobile,  l’appel passe sur des serveurs en entreprise ou chez Adeya pour en garantir l’inviolabilité.

Des entreprises, des avocats, des journalistes et même des services de renseignements sont clients d’Adeya. Après avoir proposé son offre sur BlackBerry et Symbian (Nokia), la société, très discrète pour des questions évidentes de sécurité, proposera en novembre une solution pour l’iPhone et en décembre pour Android.

Espionnage industriel

Selon les systèmes, il est possible de sécuriser ses appels, mais aussi son surf sur internet ou la consultation de ses e-mails. Adeya est en tractation avec plusieurs opérateurs téléphoniques pour proposer sa solution directement sur le catalogue des opérateurs…

Compte tenu des coûts excessivement faibles de la mise en œuvre de différentes formes de piratage, l’espionnage industriel est désormais à la portée de presque toutes les sociétés peu regardantes… Voire d’individus un peu curieux. Et on ne parle même pas de la surveillance possible par des détectives privés…

Xavier Studer

P.S lors d’une conférence de presse qui se tiendra aujourd’hui à Telecom 2011, la société annoncera ses nouveautés, dont la compatibilité totale de son produit avec la version 7 du système pour BlackBerry.

8 commentaires pour “Pirater une antenne telecom? 3500 francs!

  1. Alois
    26/10/2011 à 7:34

    4a ait froid dans le dos

  2. Xavier Studer
    26/10/2011 à 10:48

    Bah, il faut tout de même trouver un ingénieur, accepter d’utiliser des procédés discutables…

  3. Bernard
    26/10/2011 à 10:55

    Faut arrêter la parano un peu là…

    Je crois qu’il est important de préciser que les communications sont cryptées entre le natel et l’antenne GSM. L’algorithme utilisé s’appelle A5/1. Alors oui, il a déjà été craqué. Mais sous certaines conditions qui sont difficiles à reproduire.

    Mais c’est vrai, il est important de prendre conscience que le piratage peut être présent partout et surtout là où on ne le soupçonnerait pas !

  4. tiktak
    26/10/2011 à 11:45

    J’ai du mal à comprendre…

    OpenBTS sert à créer un point d’accès GSM (comme un point d’accès Wifi mais en GSM).
    Ce point d’accès est relié à Internet, et on peut ainsi passer des appels.

    Mais alors comment l’attaque est-elle possible ? Je ne suis pas expert, mais ça ne doit pas être dur pour le point d’accès de passer pour une antenne Swisscom, Sunrise ou Orange.

    En revanche, à l’autre bout du fil, le correspondant verra que le numéro n’est pas le bon, et l’appelant constatera que l’appel ne figurera pas sur sa facture, non ?

    Aussi ce point d’accès doit disposer d’une bonne connexion Internet, et là ce n’est pas gagné non plus.

    Il reste encore le plus grand problème. Le billet parle « d’intercepter » les communications. Or, celles-ci sont chiffrées.

    Ce billet est trompeur je pense, dans le sens qu’il porte à croire qu’en visitant un site web et en déboursant 3500 on va pouvoir écouter les communications de ses voisins, alors que la réalité est toute autre.

  5. 27/10/2011 à 3:20

    Bonjour, pour répondre à tiktak et en complément du sujet de Xavier Studer je vous apporte quelques précisions quant au fonctionnement de ce type d’interception.

    Le but d’une antenne openBTS dans le cas ou de tout appareil d’interception est effectivement de se faire passer pour l’opérateur du réseau afin de récupérer la connexion du Natel, le boitier de l’autre coté va se connecter au réseau de l’opérateur en tant que utilisateur 07x …
    Les connexions SMS et voix sont donc bien transmises normalement avec les bons numéros et même la facturation.
    Concernant le chiffrement des communications GSM il existe bien mais la sécurité est héritée du réseau et non du terminal, de ce fait le « pirate » la configure au minimum et peu ensuite avoir accès au contenu des communications en clair.

    Je pense que le but de ce billet n’est pas de terroriser les gens mais de montrer que les moyens d’interceptions se démocratisent même si effectivement il ne suffit pas d’acheter un boitier à CHF 3 500.-

    PS: Petit conseil gratuit pour la sécurité de vos communications sensibles bloquez vos téléphones sur la configuration 3G, c’est le meilleur niveau de sécurité disponible à ce jour et il faut des moyens importants pour accéder à ces communications.

    Salutations,

    Xavier Maumon – Sales Director@adeya

  6. Fred
    30/10/2011 à 7:21

    Si jamais l’encryption GSM a été cassé l’année passé. Comme démontré au 27C3 de Berlin en decembre 2010.

    https://events.ccc.de/congress/2010/Fahrplan/events/4208.en.html

    Ils ont utilisé des téléphones portables Motorola avec des firmware perso.

    Donc pas si chère, mais effectivement pas donné à tous le monde.

    @+
    Fred

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :