Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Fallait-il breveter le on/off sur les télécommandes?

Le geste qui vallait des milliards...

Le geste qui vallait des milliards…

Apple est parvenu cette semaine à faire breveter aux Etats-Unis le geste qui consiste à déverrouiller un cellulaire en glissant un doigt sur un écran tactile. Même si l’on peut comprendre certaines mesures de protection intellectuelle, on peut s’interroger.

Dans le même ordre d’idée, je pense que les pères de la télécommande moderne doivent regretter de ne pas avoir fait breveter le geste qui consiste à actionner la touche on/off . Faudrait-il aussi breveter l’attitude qui consiste à regarder un écran ? Est-ce grave ?

Question de gros sous

Fondamentalement, ce genre de bagarres juridiques n’est pas nouvelle. Depuis des décennies, Microsoft, Apple et les autres luttent pour encaisser des royalties sur leurs inventions. Et le système de brevets américain diffère toujours de nos pratiques européennes. L’article de Wikipedia sur le sujet.

Il faut d’ailleurs souligner qu’entre gentlemen on s’entend toujours. Par exemple, HTC et Microsoft et d’autres se sont entendus autour d’Android… Les plus grossiers se combattent ouvertement sur la planète entière dans d’interminables procès…

Frein à l’innovation



Faut-il avoir peur? Certains industriels asiatiques en effet semblent pour le moins déstabilisés par cette nouvelle. Il faut toutefois rappeler qu’Apple dépend de nombre de ces sociétés pour obtenir les écrans, processeurs ou mémoires de ses produits… Récemment, Samsung s’est ainsi entendu avec la pomme.

Non, je le redis encore une fois, le seul perdant est probablement le consommateur. Car peut-être que ces combats sont menés par des groupes à court d’idées. On investit alors des montants considérables en frais de justice plutôt qu’en recherche…  Et parfois des produits ne parviennent plus sur certains marchés ! Une certitude, certaines sociétés, de jour en jour sont de moins en moins sympathiques.

Xavier Studer

41 commentaires pour “Fallait-il breveter le on/off sur les télécommandes?

  1. Oreille
    29/10/2011 à 10:07

    Effectivement un frein à l’innovation et/ou un aveux de manque d’idée, je vous rejoins.

    Il y a donc bien une fin probable pour ces entreprises qui ne sauront plus inventer, vivant sur le acquis.
    Pensent-elles vraiment vivre très longtemps des revenus de leurs brevets aussi débiles les uns que les autres (pour les derniers cas médiatisés)? Si ce n’est pas de leurs propres consommateurs, je pense que la sanction viendra de leurs actionnaires qui iront voir ailleurs si leur investissement peut être fait sur du plus solide que du ‘vent’.

    Une fois n’est pas coutume, l’avenir nous le dira et nous (consommateurs) allons simplement subir à défaut de pouvoir coordonner nos efforts pour faire changer ce genre de chose.

  2. chrisge
    29/10/2011 à 11:05

    très bon article ! c’est vrai que ça sent un peu la pomme pourrie ces temps…. mais puisque ton article parle du ON/OFF, pourquoi aucun constructeur n’a pensé à breveté le bouton ON/OFF pour allumer la tablette ? Si Samsung le faisait on serait débarrassé de l’iPad ! 😉

  3. popy
    29/10/2011 à 11:11

    Apple qui fait des brevets sur des choses qu’il n’a pas inventé, mais qu’il reprend se qui a déjà existé. Il ne faut plus compter sur cet entreprise pour avoir une bonne avancé technologique. Déposer des brevets, encore, mais déposer des plaintes contre les autres constructeurs alors qu’ils amènent quand même des nouveautés, il faut arrêter.
    L’argent rend malade et notre société va droit dans le mur.

  4. Jean Luc
    29/10/2011 à 12:22

    C’est des brevets à l’américaine,heureusement que ce type de brevet n’est pas valable pour l’Europe et bien d’autre pays

  5. merinos
    29/10/2011 à 2:49

    en fait de bouton on/off sur la télécommande, je dirais plutôt on/stand-by, parce que le poste TV n’est pas éteint, mais en veille… je lui préfère le bouton à bascule que l’on trouve à l’arrière sur des TV Sony, c’est plus écolo. 🙂

  6. Steve M
    29/10/2011 à 3:47

    Oui Xavier, tu as absolument raison, c’est de l’idiotie juridique…
    mais en Europe la loi est aussi parfois débile.

    Par exemple, l’UE a forcé Microsoft à ne pas installer IE dans Windows, et maintenant à choisir autre chose.

    Alors pourquoi ne pas forcer Microsoft à ne pas installer de machine à calculer dans windows car c’est concurrence déloyale aux fabricants de logiciel de machine à calculer !!!
    ça nous fait sourire, mais les fabricants de réveils de voyage on depuis longtemps vu leur business se réduire à peau de chagrin depuis qu’on a des réveils dans les téléphones portables…

    Faut arrêter de prendre les consommateurs pour des idiots… Apple a botté le cul aux autres fabricants en matière de design, en leur montrant qu’on pouvait faire nettement mieux. En matière d’OS de téléphone portable aussi. Mais faut pas croire les utilisateurs vont longtemps accepter de se faire mettre la corde au cou comme ça par Apple.

    A bientôt !

    • Grand Lapin
      29/10/2011 à 6:19

      Imposer IE dans Windows était un abus manifeste de position dominante de la part de Microsoft. Avec 95% de parts de marché à l’époque, il était impossible que d’autres navigateurs puissent survivre et innover. La décision de l’UE a été très bénéfique à l’évolution d’Internet.

      • Xavier Studer
        29/10/2011 à 6:26

        Imposer Safari sur 100% des idevices n’est-il pas un abus de position dominante sur lr marché pommé dont Apple est le seul constructeur?

    • Grand Lapin
      30/10/2011 à 2:22

      Evidemment que non! Apple n’est pas en situation de monopole pour les téléphones comme l’était Windows pour les ordinateurs. Et Safari n’est pas imposé, il y a plein d’autres browsers pour iOS.

      • Jean-Luc
        30/10/2011 à 12:57

        Vous pouvez toujours installer IE ou un autre,de manière gratuite d’ailleur,donc de ne plus lier IE avec Windows est finalement une bonne chose….

  7. Grand Lapin
    29/10/2011 à 6:06

    Apple a investi de très nombreuses années de recherche avant de produire le iPhone et c’est normal qu’ils protègent leurs inventions, comme le font tous les autres inventeurs d’ailleurs. C’est comme ça que fonctionne le progrès technique et il est naïf de penser qu’il pourrait en être autrement. Microsoft et HTC ne se sont pas entendus gratuitement comme s’ils étaient des anges. HTC paie des centaines de millions à Microsoft pour utiliser ses brevets.

    • Xavier Studer
      29/10/2011 à 6:22

      Quelles recherches? Que je sache ce sont les Asiatiques qui produisent écrans, processeurs, mémoires et capteurs pour la pomme…

      • popy
        29/10/2011 à 6:30

        Les autres constructeurs font également de la recherche sans mettre des brevets pour tout et pour rien. Apple devrait aussi breveté le touché du doigt pour ouvrir une application, pendant qu’ils en sont.

      • chrisge
        29/10/2011 à 6:43

        ce sont les asiatiques qui font tout pour la pomme !! sauf les procès et fixer les prix des devices… Ce qui explique les prix « grosse arnaque » des appareils pommé !

      • Grand Lapin
        29/10/2011 à 6:48

        Drôle de question. Le développement du iPad a commencé en 2001 et il n’est sorti que l’an dernier (le iPhone en est un dérivé qui a été jugé plus urgent durant la recherche et développement). D’innombrable prototypes ont été créés durant ces années et ce n’est que lorsque le produit a été jugé suffisamment proche de la perfection qu’il a été annoncé. Il suffit de voir les téléphones disponibles avant le iPhone (y compris ceux de Google) pour comprendre à quel point il a révolutionné le téléphone. Le logiciel représente le plus gros investissement, mais Apple produit aussi ses propres processeurs, son propre design etc. Tout ça coûte extrêmement cher et il n’y a pas de raison que tous les concurrents puissent en profiter gratuitement en produisant des contrefaçons, comme le font Samsung et tant d’autres.

        • Xavier Studer
          29/10/2011 à 6:59

          Apple dessine ses puces, mais ne les produit pas. Vous savez, je pense que les différents fondeurs du marché produisant de l’ARM n’ont pas eu besoin de copier Apple. Je vous rappelle d’ailleurs que sur ce terrain la pomme a toujours un coup de retard…

      • Grand Lapin
        29/10/2011 à 7:26

        Un coup de retard pas vraiment. Je rappelle que le A5 est toujours le processeur mobile le plus rapide, particulièrement sur la 3D. Et votre article parlait de brevets logiciels.

        • Xavier Studer
          29/10/2011 à 7:41

          Apple a introduit les dual core avec des mois de retard, l’industrie va lancer les quad. Au fait, pourriez-vous préciser quel constructeur fabrique le A5 et le A6?

      • Grand Lapin
        30/10/2011 à 2:30

        Pffff. La fabrication des composants est accessoire. Je parle d’invention et de conception. Apple ne fabrique pas non plus l’aluminium de ses produits, réfléchissez un peu.
        Les quad core n’apporteront pas grand chose côté performance, aucune application mobile n’est multi-thread. Pareil pour les ordinateurs où la multiplication des coeurs ne sert que pour quelques tâches très spécifiques comme la compression vidéo ou les calculs scientifiques.

    • popy
      29/10/2011 à 7:16

      @Grand Lapin: Avez-vous une source pour dire sa? Car 6-9 ans de soit disant recherche pour des produits déjà dépassé en cette année…. Apple ne pensait pas avoir autant de bons concurrents si vos affirmations sont justes.

  8. Nycko
    29/10/2011 à 7:26

    Vos avez oublié de préciser que ce fameux « Glissé du doigts » est bel et bien protégé en Europe depuis 2004 Par Neonode…..
    Comment peut on prétendre inventé quand d autres l utilisent déjà ?
    En regroupant mondialement les brevets par date de soumission, il resterait rien à Apple.

    • Jean-Luc
      29/10/2011 à 7:57

      Très simple,au USA,les brevets ne sont simplement pas vérifié,c’est à celui qui est lésé de faire valoir que son brevet est plus ancien et que le plus récent est invalide,breveté quelque chose au usa est une formalité administrative et ce n’est pas à l’administration de faire la preuve qu’un brevet existe déjà….le A5 et le A6 sont de samsung,Apple ne dessine rien du tout,visitez une fois une usine de circuit intégré pour comprendre de A à Z la fabrication d’un IC, il n’y a pas de place pour un dessinateur,vous avez une bibiliothèque de fonction que vous pouvez embarquer dans un chip,et c’est le constructeur qui les conçois et les fabriquent,les processus de fabrication sont lié à la technologie,vous n’allez pas chez un fondeur avec des dessins de chip,mais avec un demande de fabrication avec telle et telle fonction embarquée.

      • Grand Lapin
        30/10/2011 à 2:39

        Vous êtes très mal renseigné. Le processeur A5 du iPhone est beaucoup plus qu’un simple processeur ARM (tous les processeurs mobiles sont basés sur ARM). Il inclut les GPU et beaucoup d’autres fonctions et est bel et bien conçu dans les labos d’Apple. Samsung est un simple sous-traitant qui les fabrique à partir des matrices fournies par Apple.

      • Jean Luc
        31/10/2011 à 2:03

        Grand lapin,les circuit intégré ne sont pas « pressé » ni « coulé » dans des matrices qu’un client apporte…allez visiter l’usine uelectronic à Marin et regardez la conception A à Z d’un circuit intégré, vous verez très bien que ce n’est pas aussi simpliste que vous le prétendez….le client vient avec une demande,un concept, et le fabricant y répond,ceci dans les limites des possibilités des matériaux et de la technique de fabrication utilisé

  9. io
    29/10/2011 à 7:27

    Facile de critiquer, quand je vois HP, RIM et Nokia & C patiner dans la choucroute. Je serai fier de travail chez Apple…

    • Jean-Luc
      29/10/2011 à 8:04

      Mais Apple dépend encore à 70% de Samsung,LG,etc Apple est un assembleur de pièce,pas un vrai fabricant,Samsung a dépassé Apple malgré les chicanes d’Apple,la puissance de Samsung est de pouvoir disposer rapidement de nouveau modèle,Samsung proposera rapidement ses nouvelles tablette et smartphone là ou Apple les ont bloqué,Samsung propose aussi des smartphone Bada et Microsoft,Samsung est diversifié et ne craint pas de faire quelque bide,ça marche pas,tant pis,on passe à autre chose….si Apple se plante sur un seul de ses modèles,ça peut vite se chiffrer.

      • Grand Lapin
        30/10/2011 à 2:45

        Et Samsung dépend à 100% de Google pour la partie logicielle de ses téléphones et tablettes, et c’est la partie la plus importante d’un smartphone.

      • popy
        30/10/2011 à 2:44

        @Grand Lapin: 100%!? Non je ne pense pas vu que Samsung a Bada qui semble prometteur (même si au niveau design ils pourraient se démarquer plus que ça) et a aussi des smartphones sous Windows Phones. Vous parlez beaucoup en étant trop sûr de vous, mais peu de choses sont vrais.

  10. Philippe
    29/10/2011 à 10:55

    La politique actuelle concernant les brevets dans le monde est bien triste, l’informatique, la biologie, la musique sont notamment touchés. Des gens cherchent à gagner de l’argent sur le dos d’autres gens, à vivre à leurs dépends… Cela s’apparente à de l’incivisme je trouve.

  11. 29/10/2011 à 11:01

    Ces histoires de brevets sont contre-productives, et même pour celui qui s’en sert comme épouvantail. Je comprends tout à fait que l’on veuille protéger une invention qui a coûté de l’argent à développer. Mais la forme du brevet actuelle n’est plus adaptée aux évolutions technologiques, ou surtout, à la vitesse à laquelle ça évolue.

    Quoi qu’il en soit, c’est stupide, la preuve: Apple (mais l’exemple pourrait être pris avec n’importe quelle entreprise agissant de la même façon) à attaquer tous ses concurrents, force malgré tout ces derniers à innover plus rapidement pour se sortir de ce problème. Ice Cream Sandwich a été pensé avec ce problème de brevet, et le « face unlock » (qui n’a rien de révolutionnaire en soit) est juste là pour éviter cette comparaison. Mais le pire, c’est que les 80% des articles qui parlent d’Ice Cream Sandwich cite cette fonctionnalité quand ils parlent d’une véritable « révolution » de la part de Google. Et peut-être qu’Apple, s’ils n’avaient pas lancés tous leurs procès, n’aurait jamais incité ses concurrents à « innover », et aurait toujours paru être celui qui révolutionne. Maintenant, ils doivent se battre sur tous les fronts…

    Non, cette guerre des brevets n’a rien de logique. Ca n’a que deux utilités: pompe à fric quand on gagne un procès ou ralentir très temporairement un concurrent. Mais le retour de manivelle est toujours plus néfaste sur le long terme.

  12. claude
    30/10/2011 à 8:20

    Les brevets restent un mal indispensable pour n’importe quelle société en développement, c’est leur application à la sauce américaine qui est déplorable.

    Et puis il faut arrêter avec ce genre d’article à deux balles, Apple ne fait que profiter d’un système comme n’importe quel constructeur, c’est tellement populiste ce genre de bafouille. Intéressez vous aux brevets déposés par Samsung ou ceux entourant Android, il y aurait eu moyen à nous faire pour une fois un article réellement intéressant.

  13. sid
    30/10/2011 à 8:45

    Tuer l’innovation, quelles inepties il ne faut pas lire sur ce blog. Si l’innovation était de copier ce système de délockage d’Apple, c’est réussi, plus ou moins tout le monde l’a fait.

    • Xavier Studer
      30/10/2011 à 9:05

      Pour le passage caviardé: insultes = poubelle.

      • sid
        30/10/2011 à 11:19

        arrêtez de prendre des avis contraires au vôtre comme des insultes, vous avez semble-t-il un esprit aussi ouvert que la marque que vous détestez tant.

        • Xavier Studer
          30/10/2011 à 11:46

          Un peu de politesse, SVP.

        • Xavier Studer
          30/10/2011 à 12:06

          Je ne déteste pas Apple. C’est même une des marques les plus présentes chez moi…

  14. Popeye
    30/10/2011 à 9:35

    Shakespeare l’a écrit il y a déjà bien longtemps:

    « Let’s kill all the lawyers, first ».

    Les juristes innombrables sont en train de mettre un beau binz dans la société et plus particulièrement dans l’informatique…

  15. Philippe
    30/10/2011 à 10:42

    La recherche est indispensable, les brevets sont loin de l’être, en tout cas sous leur forme actuelle, il font partie d’un système permissif basé sur le fait de vider les poches du plus grand nombre; on cherche à s’approprier ce qui appartient à nous tous… on veut nous empêcher d’avancer, de progresser au nom de l’argent !

    Non au vol organisé de ces super-multinationales qui sont déjà bien assez riches comme ça !

    • Jean Luc
      31/10/2011 à 2:16

      Prenez l’exemple de la chimie et de la pharma,dès qu’un brevet est déposé pour une substance,la recherche s’arrête tant que la substance rapporte un pognon fou,ceci au détriments de maladie plus rare ou moins interéssante au niveau financier, l’arthrose par exemple n’intéresse pas trop l’industrie pharma,pourtant beaucoup de personne en souffriront un jour, mais c’est plus lucratif de vendre un prothèse artificielle protégée pendant 15 ans que de développer des produits injectée dans l’articulation defaillante avant sa destruction,avec moins de brevets,l’être humain se porterait bien mieux…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :