Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Nouvelles extensions sur internet: journée spéciale à Berne

L’Office fédéral de la communication (OFCOM) organise le 28 novembre au « Kursaal » à Berne une journée spéciale d’information sur la libéralisation des extensions sur internet. L’administration veut prendre des contacts avec l’économie suisse, tâter le marché et discuter des très copieuses et onéreuses modalités…

Pour mémoire, en juin 2011, l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), l’organisme responsable de la coordination des adresses sur internet, a décidé d’introduire de nouveaux noms de domaine génériques de premier niveau.


Dès 2012, des noms génériques tels que .banque, .hotel, .berne, .sarl, mais aussi .cocacola ou .nestle, viendront s’ajouter aux noms de domaine actuels comme .com, .org ou .info. Selon l’ICANN, ce développement du marché des noms de domaine doit encourager la diversité culturelle et améliorer la visibilité des marques sur l’internet, précise l’OFCOM dans un communiqué.

Rappelons tout de même aux petits poissons que les frais de dossiers sont considérables. En plus la société décrochant une extension doit être capable de justifier le bien fondé sa démarche et de s’occuper de toute la technique nécessaire…  Le début d’un .romandie?

Xavier Studer

4 commentaires pour “Nouvelles extensions sur internet: journée spéciale à Berne

  1. grogeek
    17/11/2011 à 7:13

    Tu veux dire que l’on ne pourra pas sifacilement déposé un .fanboy (hihi) si facilement comme on le fait pour le .ch ou autre ?

    Même les génériques? tel que .restaurant ? dommage

    • Xavier Studer
      17/11/2011 à 7:17

      La démarche sera longue. Il faudra montrer patte blanche… Les frais de dossier sont de l’ordre de 100’000 francs, de mémoire. En plus, certaines communautés suisses ont déjà dit qu’elle ne suivraient pas. Les Etats et les instituions étatiques auront toujours la priorité, par exemple pour un .suisse. Mais qui réservera le .confédération? Cette libéralisation pose beaucoup de questions…

    • Sebseb01
      17/11/2011 à 5:58

      Il sera couteux et compliquer de devenir le gestionnaire de « .fanboy », mais une fois qu’une entreprise en aura la gestion, elle pourra fixé les conditions pour réserver un « apple.fanboy » (par exemple) !!! Vu la concurrence que cela ouvre, on devrais voir rapidement le prix des TLD chuter !

  2. Xavier Studer
    17/11/2011 à 6:15

    L’enjeu est plutôt de savoir s’il existera un .vaud? un .lausanne? ou un.geneve? Pour quels réels avantages?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :