Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Ecologie: Swisscom récompensée à Durban

Télécommunications: les gagnants du Gigaton.

Télécommunications: les gagnants du Gigaton Award 2011 de Durban.

Swisscom a remporté à Durban le week-end dernier le Gigaton Award 2011 dans la catégorie Télécommunication. Le leader suisse du domaine a été récompensé pour l’engagement global dont il fait preuve depuis de nombreuses années dans le domaine du développement durable et de la protection climatique.

Selon un communiqué de l’opérateur, le jury a souligné en particulier l’engagement de Swisscom dans le domaine des Green ICT, c’est-à-dire les technologies vertes de télécommunications, un secteur dans lequel elle offre un vaste éventail de solutions. D’autres entreprises européennes ont aussi été récompensées dans ce domaine, selon le site officiel.

 

9 commentaires pour “Ecologie: Swisscom récompensée à Durban

  1. Picoline
    06/12/2011 à 7:29

    en faisant des milliards de bénéfice par année, c’est un minimum!

  2. kool
    06/12/2011 à 8:06

    Il paraît par ailleurs que Swisscom aurait aussi été récompensé aux Rip-off awards qui récompense l’opérateur parvenant le mieux à tondre ses clients jusqu’à l’os. Ils faut dire que tous les concurrents étrangers s’étaient retirés avant le verdict face à la domination outrageuse de l’opérateur suisse. Ce dernier assure pourtant devoir faire face à d’horribles baisses de revenus de l’ordre de 0.001% et a dans la foulée annoncer une hausse de ses tarifs data…

    • misenta
      06/12/2011 à 3:49

      Je ne comprends pas toutes ces personnes qui disent que Swisscom est horriblement cher (par rapport aux autres opérateurs) quand j’ai lu un article qui parle d’ARPU (revenu moyen par utilisateur) et que Swisscom est à peu près équivalent à Sunrise tandis qu’Orange touche environ 10CHF de plus par mois!!
      Je pense que Xavier devrait faire un article là-dessus pour que tout le monde comprenne pourquoi autant de différence entre Orange et les deux autres.

      • kool
        06/12/2011 à 5:10

        Le revenu moyen par utilisateur n’est pas une bonne mesure pour savoir si un opérateur est cher ou pas. Il s’agit d’une mesure de rentabilité d’une entreprise. Ce que rapporte chaque utilisateur ne dit pas combien il a pu consommer pour ce montant.

        Par ailleurs, Swisscom est incontestablement plus cher que les autres opérateurs actifs en suisse, même si les différences ne sont pas énormes. Cela tient en partie au fait que swisscom facturait jusqu’ici des montants astronimiques aux deux autres opérateurs pour le dernier km. Du coup, les deux autres opérateurs ont moins de marge de manoeuvre. Par ailleurs, Swisscom contrôlant près de 70% du marché suisse peut beaucoup mieux répartir ses coups fixes, pendant que les deux autres ne profitent pas de ces économies d’échelle, ce qui les empêche de descendre plus les prix. Le marché des télécommunications est un monopole naturel. Le gouvernement a voulu casser ce monopole en libéralisant les télécommunications. Cela a été mal fait car que partiellement, ce qui n’a pas permis de dépasser la problématique du monopole naturel.

        Finalement si Swisscom n’est pas beaucoup plus cher que ses amis de l’oligopole suisse, c’est bien en comparaison international que le bas blesse et c’est là que réside le scandale. Allez faire un tour sur les sites des opérateurs français, anglais ou US…. Vous vous rendrez rapidement compte que nous payons en Suisse des tarifs à se taper la tête contre les murs pour des technologies qui ne sont pas à la pointe ou qui sont bridées. Cela ne vaut pas que pour la téléphonie, mais aussi pour l’internet.
        Le meilleur dans tout cela, c’est que la grande majorité des utilisateurs suisses ne se rendent pas compte de cet état de fait, comme vous venez malgré vous de l’illustrer. Partant il n’est pas étonnant que ces pratiques abusives soient devenues la règle en Suisse.

  3. YaYa
    06/12/2011 à 6:08

    Prétendre que la concurrence ne fonctionne pas en Suisse et en accuser Swisscom est une malhonnêteté intelectuelle (et encore, c’est aussi preuve d’un manque de capacité d’analyse).
    Le problème principale est que les concurents de Swisscom se sont installés en Suisse dans un seul but : le profit à courte échéance, sans investissement sur le long terme. Tous attendent que ce soient nos impôts qui financent les nouvelles technologies et que nous les mettions à dispositions de leurs ambitions pour rémunérer grassement leurs actionnaires.
    Orange a par exemple une force de frappe bien plus importante que Swisscom, au travers de sa maison mère, mais il suffit d’avoir discuté un peu avec des chefs de projet de la filiale suisse pour comprendre que jamais il n’a été prévu d’investir dans un réseau suisse qui aurait permis de concurrencer vraiment le géant bleu.
    La pression sur les prix ne fonctionnent pas complétement et les gains pour les consomateurs sont de fait minimes, Swisscom n’y est pour rien, qui baisserait ses prix sans pression du marché ?
    Une fois de plus, l’aspect des coûts suisses est éludé. Faites-vous une comparaison aussi basique sur le prix de votre café ? de l’heure de travail de votre garagiste ? de celle de votre médecin ? Quelque soit votre proffession, le jour ou votre coût horaire sera identique à celui d’un de vos homologues américains au français, Swisscom pourra produire au même prix que dans ces pays. Prétendre à un salaire suisse tout en payant des prix européens ou américain, c’est la seconde malhonnêteté intelectuelle du commentaire précédent.

  4. kool
    07/12/2011 à 9:15

    @yaya: je ne vais pas prendre le temps de détruire votre argumentation. Cependant en plus d’être malhonnête, vous nous servez des gros clichés qu’on croirait tout droit tiré du Blick tant ils sont grotesques et populistes. On est bien loin de l’analyse fondée que j’ai faite ci-dessus.

    • Matt75
      09/12/2011 à 2:03

      Je pense plutôt que vous n’avez pas d’argumentation. Les gars qui creusent, chez Câblex, pour tirer des lignes gagnent plus que 1200 € ! On devrait aussi vous payer ce prix là, j’aimerais bien voir votre tête. Facile de râler quand on gagne 3 ou 4 fois plus qu’un européen.

  5. kool
    11/12/2011 à 10:41

    Pour votre info, le salaire moyen uk est plus élevé que celui en Suisse, pendant que le prix de la téléphonie est à peu près la moitié.
    Et pour la france, même si le salaire moyen est inférieur, cela n’explique encore longtemps pas que leurs prix soit deux à trois fois moins élevé. En effet les écarts de salaires ne sont de loin pas aussi élevé que les écarts de prix. Economiste de pacotille va!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :