Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Home Office Day: c’est Swisscom qui paye la vidéo!

Home Office Day 2012: Swisscom offre la vidéo-conférence.

Home Office Day 2012: Swisscom offre la vidéo-conférence en ce 10 mai.

Cela fait de semaines que différente sociétés communiquent sur le Home Office Day. De son côté, Swisscom a annoncé mercredi la possibilité d’organiser gratuitement des téléconférences ce jeudi. L’offre est valable pour tous les appels passés depuis le réseau téléphonique fixe ou mobile de Suisse, est-il précisé dans un communiqué.

Toutes les informations sur cette offre gratuite sont en ligne sur le site www.swisscom.ch/10mai. Les personnes intéressées peuvent commander par mail un numéro gratuit et un code d’accès, qui peut être utilisé plusieurs fois ce même jour.

Swisscom met en relation avec les personnes participant à la conférence. L’offre est conçue pour des réunions de deux à cinq personnes. Les clients qui utilisent déjà des services de conférences peuvent également demander un accès gratuit via l’adresse indiquée ci-dessus.

Impact écologique
Selon Swisscom, le télétravail a un énorme potentiel en Suisse. Selon différentes études, 450’000 personnes pourraient régulièrement travailler un jour par semaine chez elles. La suppression des déplacements pendulaires de ces collaborateurs permettrait d’économiser 67’000 tonnes de CO2 chaque année, est-il indiqué dans le même texte.

Le Home Office Day veut donner une impulsion nouvelle au monde du travail dans le but de favoriser un travail productif, d’améliorer la qualité de vie et de contribuer durablement à la préservation de l’environnement. Cette initiative est soutenue par les CFF, Swisscom et Microsoft.

XS

2 commentaires pour “Home Office Day: c’est Swisscom qui paye la vidéo!

  1. 10/05/2012 à 7:42

    On en parle, on en parle, on en parle…
    Le télétravail a dû mal à prendre tout de même pied malgré tous les bénéfices qu’il peux apporter autant à l’employeur qu’aux employés. Le plus gros problème réside souvent chez les chefs d’équipe qui le refuse sous prétexte qu’ils ont besoin d’avoir les gens à proximité.

  2. Oreille
    10/05/2012 à 8:23

    c’est un problème de confiance des employeurs en leurs employés, que les premiers peinent à mettre en place. l’employeur moyen fuit l’idée de devoir peut être généraliser le télétravai à une trop grande partie du personnel qui leur echapperait alors

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :