Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La montre qui sauve des vies prend un bon départ

La montre d'urgence Limmex.

La montre d’urgence Limmex.

Des Suisses ont mis au point une montre équipée d’une fonction de téléphone portable, ce qui n’est pas nouveau en soi. Reste que cette Limmex est d’abord une belle montre et non un gadget en plastique clignotant dessiné en Asie. Et le succès semble au rendez-vous, selon un communiqué de presse.

Ensuite, fabriquée en Suisse, ces Limmex sont d’abord de belles montres équipées d’un dispositif qui permet de téléphoner à trois ou dix contacts pré-programmés en cas d’urgence pour demander de l’aide. Et passer des appels d’urgence exclusivement. Il ne s’agit donc pas d’une montre téléphone « traditionnelle ».



Deux sources d’énergie

Les Limmex sont équipées d’une pile qui leur permettent d’afficher l’heure pendant environ 6 ans, selon le constructeur. Un accumulateur, de 150 mAh et rechargeable par un port USB permet de passer les appels d’urgence. Son autonomie serait de plusieurs mois. Un témoin indique à son propriétaire qu’elle doit être rechargée.

Limmex estime que cette montre d’appel d’urgence aurait séduit une clientèle des plus variées. Selon le communiqué,  des corps de police, des personnes seules, des sportifs, des enfants et même des célébrités ont choisi ce bijou fonctionnel alors que tout le monde ou presque possède déjà un cellulaire…

Deux formules
La montre est pour l’instant commercialisée en Suisse uniquement, mais c’est en train de changer. Deux plans tarifaires sont proposés. Pour 25 francs par mois, on peut programmer dix numéros d’urgence qui seront appelés successivement par simple pression sur le petit bouton.

La deuxième formule, à 35 francs par mois, permet de contacter trois numéros. En cas de non-réponse, c’est un call-center qui prend la relève et se charge d’organiser des secours en cas de détresse (le but de ce garde-temps, ne l’oublions pas).

Selon le texte de presse diffusé en début de semaine, Limmex aurait déjà réalisé en six mois un chiffre d’affaires à sept chiffres. Mieux, l’entreprise vient de signer un contrat de plus d’un million de francs suisses en France, selon la même source. D’autres partenariats seraient aussi sur le point d’être conclus en Allemagne et dans d’autres pays.

Xavier Studer

6 commentaires pour “La montre qui sauve des vies prend un bon départ

  1. genius
    10/07/2012 à 6:46

    On peut acheter des natels avec des communications pour 30 francs. un luxe totalement inutile

    • 10/07/2012 à 7:15

      Pense à d’autres utilisations que la tienne !
      Par exemple pour une personne agée, qui au paravant avait une boitier et un abo a une centrale spéciale, elle pourrait utiliser ce système.

  2. lancelot
    10/07/2012 à 1:47

    Purée qu’est-ce qu’elles sont moches ces montres !… Un beau retour dans les années 70-80. Et franchement, qui porte encore une montre à une époque ou tout le monde possède un Smartphone ? On me répondra sans doute « des goûts et des couleurs » et je vous dirais que oui, évidemment. Quand à son utilité véritable, ça me donne plutôt l’impression d’un gadget pour grabataire bourgeois en mal de nouveauté…

    • 11/07/2012 à 9:45

      Je porte une montre, et même avec le meilleurs smartphone du monde (sic! ^^), je la remplacerai pas.

  3. ZX232
    12/07/2012 à 9:58

    L’avantage de la montre, c’est qu’elle vous suit partout, même en été, lorsque vous avez un short et pas forcément de poche.
    Par ailleurs, une personne âgée qui tombe (et a donc besoin d’aide) risque fortement de perdre le téléphone qui est dans ses poches.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :