Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Surf sur internet: la Suisse plus rapide que tous ses voisins

Depuis des années, les offres ADSL françaises font saliver les Suisses. Les marqueteurs hexagonaux nous font perpétuellement croire que leur ADSL est des plus rapides et que leurs produits combinés sont imbattables. C’est là qu’une analyse d’Akamai remet l’église au milieu du village.

Selon le spécialiste américain du CDN (Content Delivery Network), le débit moyen de l’internet suisse est de 8,1 Mbits/sec, ce qui classe ce pays à la 6e position mondiale. Pour comparaison, la France se traîne à la 30e position avec un débit moyen de 4,9 Mbits/sec. La Corée se classe première mondiale avec plus de 15,7 Mbits/sec!

Mais la Suisse fait presque encore mieux en matière de maxima. Elle se classe 9e mondiale avec un débit de pointe moyen de  28,7 Mbits/sec alors que le déploiement de la fibre optique est pour le moins embryonnaire dans le pays. En Europe, seuls les Pays-Bas et la Belgique (deux pays très bien classés dans toutes les catégories) font mieux avec un débit de pointe de plus de 29 Mbits/sec, selon un rapport de 40 pages disponible sur le site d’Akamai.

L'internet selon Akamai.

L’internet selon Akamai.

La Suisse au top

D’autres mesures permettent de souligner que de manière très générale notre pays est vraiment bien connecté à la toile. Quelque 19% des connexions internet ont un débit de plus de 10 Mbits/sec. Cette performance permet à l’Helvétie de se hisser au 6e rang mondial, là encore devant tous nos voisins directs y compris l’Allemagne et la France.

Mieux encore. Quelque 77% des connexions à internet suisses ont un débit supérieur à 4 Mbits/sec. Seuls la Corée du Sud et les Pays-Bas font mieux, ce qui permet à dame Helvétie de décrocher la médaille de bronze dans cette catégorie qui montre combien les ménages cruciformes accèdent facilement au net.

Des opérateurs efficaces

Même s’il convient toujours de manier avec précaution toutes ces mesures et ces études, elles confirment ce que je pensais depuis longtemps. Elle montrent notamment que les travaux de modernisation de Swisscom, Cablecom, Sunrise ou VTX ne sont pas du pipeau. Grâce à la fibre optique, mais aussi au VDSL, à l’ADSL 2+ et au DOCSIS 3.0 sur le câble la Suisse excelle, ou presque.

Le même rapport passe aussi en revue les origines des attaques affectant internet. Quelque 42 % de celles-ci ont été menées depuis la région Asie-Pacifique/Océanie. Environ 35 % des offensives ont été conduites depuis l’Europe,  et  21% depuis le continent nord-américain. Par pays, c’est la Chine qui domine avec 16 % des attaques.

Xavier Studer

18 commentaires pour “Surf sur internet: la Suisse plus rapide que tous ses voisins

  1. Hortense
    12/08/2012 à 09:11

    ca me fait une belle jambe. j’habite en gruyère et il est presque impossible de surfer par le téléphone, on m’a conseillé de passer par le réseau mobile

    • 12/08/2012 à 16:38

      Cher! …Swisscom 10Go/mois 42Mb/s 85 Sfr Pas de bol, vraiment…..

  2. marco
    12/08/2012 à 09:57

    ils pourraient aussi nous faire un tableau avec le rapport prix payé/vitesse obtenue

    • Xavier Studer
      12/08/2012 à 11:13

      On sait que la Suisse est un peu plus chère, mais le résultat est là…

      • Jean-Paul Laville
        12/08/2012 à 17:43

        « Un peu plus chère »… On n’a pas la même notion du mot « peu » 🙂

        Et il serait intéressant de savoir si c’est les débits effectifs (c’est à dire mesurés) ou les débits annoncés.

        Car on sait très bien que par exemple UPC Cablecom ce vente d’un débit plus important que l’ADSL sur le papier, or, dans la réalité, ce débit est bien souvent loin d’être atteint.

        Pour conclure, le rapport qualité-prix de la Suisse est très loin de ces voisins à cause des coûts élevés essentiellement.

        Et c’est particulièrement vrai quand on comparent les très hauts-débits.
        On peut en Suisse avoir de la fibre-optique, mais à quelle prix ?

        Sans oublier que si l’on prends les offres combinées c’est encore plus flagrant.

        Par contre, en terme de SAV, Swisscom doit sans aucun doute être bien en dessus de l’étranger et de Cablecom.

        • Xavier Studer
          12/08/2012 à 18:28

          Il faut aussi souligner que nos salaires sont assez élevés en moyenne…

  3. Jean-Paul Laville
    12/08/2012 à 18:08

    Je prend un exemple avec la fibre optique.
    http://www.swisscom.ch/fr/clients-prives/offres-combinees/vivo/vivo-casa-5-etoiles.html
    Swisscom, 159.- CHF / mois pour 50M de débit, appels fixe gratuits (pas les mobiles et l’étranger) et TV.
    En France :
    http://adsl.sfr.fr/toutes-nos-offres/#sfrintid=V_nav2_adsl_adsl
    Free, 43 CHF / mois pour 100M. appels fixes y compris international gratuit, appels mobile en France gratuit, TV.

    Donc mieux et moins cher.
    Je comprend pas comment ils ont fait leurs statistiques.
    Ici, l’ADSL fibre optique de Swisscom ne vas pas en dessus 50M et en France c’est 100M !?

    Bon, c’est des débits théoriques, malgré tout, c’est presque 4 fois plus cher.

    • Boloms
      13/08/2012 à 00:05

      Effectivement 4x plus cher et ton salaire est également 4x plus élevé qu’en France mais ça les gens l’oublie.

      • Joel Zufferey
        13/08/2012 à 07:12

        Toujours cette excuse du salaire, si c’était vraiment vrai alors pourquoi le lait et pas 4 fois plus cher en France? et les assurances autos, la bière au bistrot,l’électroménager,les abo de ski etc.
        Plus cher c’est normal, 4 fois plus cher non.

      • 13/08/2012 à 08:36

        Je suis pleinement d’accord avec Joel Zufferey. D’ailleurs le plus gros budget d’un opérateur n’est pas la main d’oeuvre mais le matériel et là, les opérateurs suisses n’achètent pas le matériel 4 fois plus cher que les opérateurs français ou autre. Donc plus cher oui, mais il faudrait vraiment que le régulateur se décide à fouiner un peu les marges des opérateurs suisses.

      • Jean-Paul Laville
        15/08/2012 à 09:39

        Bon, on est pas sur un blog politique, mais…
        Le salaire moyen suisse est d’à peine plus de 5000 CHF, le français tourne autour du SMIG, à savoir un peut plus de 1000 euros, donc en effet, cela fait bien 4 fois plus.
        Mais l’erreur que beaucoup de gens font, c’est de prendre en compte le salaire et non ce qui reste pour vivre à la fin…
        Suisse : Caisse maladie : 1000.- CHF pour une famille, France 0 euros.
        Impôts : 1500.- CHF, France moins de la moitié.
        Train : Chaux-de-Fonds – Genève 143km 94.- CHF, Paris – Lyon 466km entre 30 et 60 euros, soit maximum 72.- CHF

        Donc au final, c’est pas 4 fois plus.
        Et si tu comptes tous, la nourriture, les médicaments… le Suisse il lui reste moins « d’argent de poche » que le Français.

    • 13/08/2012 à 14:04

      Franchement, le débit Free est largement surgonflé. La France est un des pays développés avec le plus mauvais réseau ADSL, je crois qu’on talonne l’Ukraine quoi, à la fois dans le déploiement et le débit.
      Malgré tout j’envie nos tarifs franchouillards, je relativise…

  4. 13/08/2012 à 14:27

    Faudra arrêter de comparer Free à Swisscom, comparons ce qui est comparable:

    J’ai ma mère en France voisine, et comme 80% de la population française, elle n’a pas accès aux services de Free ou à 3Mbit maximum… Free ça ne marche qu’en centre-ville, bien placé, quand tu as de la chance et qu’ils sont de bonne humeur, et tu payes le même prix que tu sois à 3Mbit ou 100Mbit (dont sur les forums de Free, tout le monde le cherche cet internaute chanceux qui a ce débit mais que personne n’a encore jamais vu). Conclusion elle a une connexion Orange à 2.5x le prix de Free (ce qui nous rapproche des tarifs suisses).

    A l’opposé j’ai mon père, dans le val de Bagnes, un village reculé, il a une connexion Swisscom pleine vitesse, avec Swisscom TV et tous les services du style.

    Alors je suis d’accord pour payer plus cher (déjà parce qu’en Suisse on gagne bien plus qu’en France) et aussi car je me fiche de payer « seulement » 42 € pour un service de m… (et je rappelle, du bridage puisque Free bloque les ports de nombreux logiciels de transfert)! Cela ne veut pas dire non plus que j’accepte certains tarifs abusifs pratiqués par certains, même avec une excellente qualité.

    • Joel Zufferey
      14/08/2012 à 00:10

      En partie d’accord, mais ta mère est elle vraiment représentative comme tu le dis des 80% de la population française? Tout les villages de Suisse perdus dans les montagnes ont le haut débit?
      J’ai des doutes et la Suisse et quand même un plus petit territoire à couvrir.
      Bref je reste sur mon avis on paye trop cher certainement par le faible niveau de pseudo concurrence.
      Et pas besoin d’aller en France pour le service de m***** ! Un téléphone au service client de Sunrise
      aujourd’hui ma fait voyager vu l’accent au nord de l’Afrique . (j’adore l’Afrique mais pour les vacances)
      Le pire pour moi reste le faible avantage que l’on tire du franc fort,on a les inconvénients et pas les avantages.
      Exemple un produit électronique de marque américaine vendu 399 $ certes sans les taxes ce retrouve à 995 frs en Suisse! Mais bon je pense que le colis a voyagé avec Swiss en première pour le prix

    • Jean-Paul Laville
      15/08/2012 à 10:57

      Par contre ici en Suisse, si t’es un coin reculé t’as pas intérêt d’avoir Cablecom pour internet 🙂
      Pour être impartial je dois reconnaître que Swisscom, c’est cher, mais c’est vraiment très pro.
      Du coups, t’as peux de problèmes et quand tu en as, tu perds pas des heures en SAV.
      Et tout ce confort à un coups forcément.

  5. Roger
    14/08/2012 à 10:19

    « D’ailleurs le plus gros budget d’un opérateur n’est pas la main d’oeuvre mais le matériel « .
    C’est tout simplement faux :

    Rapport Swisscom 2011 :
    Achat de biens et services 2’402 MCHF
    Charges de personnel 2’513 MCHF

    Chez Illiad (Free) c’est 129 M€ les charges de personnel …

  6. Sebseb01
    21/08/2012 à 09:31

    Et l’upload … histoire que toute la planète puisse nous rire au nez ?

Laisser un commentaire