Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Android: le retour de Flash dans Chrome en 2013?

Flash de retour sur Android grâce à Chrome?

Flash de retour sur Android grâce à Chrome?

C’est une note publiée sur son réseau social Google+ qui alimente les spéculations depuis quelques jours dans certains milieux avertis. Ces derniers se demandent si le plugin Flash, synonyme d’internet riche, pourrait refaire son retour officiel dans le navigateur Chrome de Google d’ici au début de l’année suivante.

En répondant la question d’un internaute, le géant de Mountain View a précisé que les futures versions de Chrome porteraient dès le début de l’année prochaine le même numéro de version sur toutes les plateformes. Une mouture spécifique à Android pour les développeurs serait en préparation pour la fin de l’année.

Evidemment, ce ne sont que des spéculations, mais la tendance est déjà lancée par plusieurs éditeurs depuis un certain temps déjà. Rappelons ainsi que Chrome contient nativement le si utile plugin d’Adobe, comme la version officielle pour Windows 8 d’Explorer 10 d’ailleurs, selon cet article de Wikipedia.

En attendant…

Ce scénario semble d’ailleurs assez logique et cohérent. Une version universelle avec le même numéro de version, mais aussi les mêmes fonctionnalités sur tous les systèmes. Déjà très en avance technologiquement, comme le montrent d’ailleurs différents tests de vitesse, Chrome devrait pourvoir le faire.

Dans l’intervalle, pas de panique pour tous les mobinautes épris de liberté et habitués à un surf libre et sans censure. Même sous Android 4.1, officiellement non compatible, l’installation de Flash se fait sans aucune difficulté et sans problème de compatibilité, comme expliqué sur ce site*. Il est aussi possible de sauvegarder une ancienne version avec un programme comme App Backup & Restore et de l’installer plus loin.

Flash a la peau dure

Ce genre de démonstrations, comme toutes les béquilles imaginées pour iOS, démontrent qu’on ne se débarrasse pas aussi facilement que ça du petit plugin d’Adobe. Le témoignage samedi d’un utilisateur d’Apple se plaignant encore de ce manque su son iPad est révélateur.

Encore une fois, philosophiquement les choses sont très claires, dès que dans des commentaires un internaute semble justifier de manière trop soutenue des manques technologiques, on peut s’interroger sur ses motivations…. Et peut-être aussi sur son indépendance? A ce sujet, visionnez le vidéo ci-dessous, qui en dit long!

Xavier Studer

* Notez que toute version qui n’est pas officielle comporte un risque.

Microsoft sur les fanatiques anti Explorer 10…

 

10 commentaires pour “Android: le retour de Flash dans Chrome en 2013?

  1. olivier
    02/12/2012 à 10:40

    Une raison de plus de choisir un phone ou une tab Android.

  2. BlueDream
    02/12/2012 à 10:49

    Excellente la vidéo. Ca montre bien comment certains sont complètement obsédés par certaines idées.

  3. Grand Lapin
    02/12/2012 à 11:13

    La disparition progressive de Flash est une excellente chose. Internet doit être basé sur des standards libres pour continuer d’évoluer mondialement. Il serait tout à fait anormal que son bon fonctionnement dépende d’un plugin propriétaire détenu par une seule compagnie privée (Adobe). Hélas certains ne seront jamais capable de le comprendre.

    • Xavier Studer
      02/12/2012 à 11:23

      L’utilisateur se contrefiche des grandes considérations philosophiques et des vues à long terme. Il veut pouvoir accéder aujourd’hui à tous les sites qu’il apprécie sans restriction. Sur tablettes tactiles, c’est possible avec Windows et Android. Sur cellulaires, il faut se tourner vers Android pour tenter se surfer librement.

      • alex67
        02/12/2012 à 12:07

        ah oui, et quand est-il du support flash pour linux ?
        Une seule compagnie peut-elle décider quelle plateforme sera soutenue ou non ?
        Soutenir flash va à l’encontre de toutes les théories du genre apple est une plateforme fermée, blablabba.
        … et je parle pas ici du cauchemar que flash représente au niveau sécurité… les hackers vous remercie du soutien !

    • jean-luc
      02/12/2012 à 5:54

      C’est quoi un « standard libre », ça n’existe pas Grand Lapin. le MPEG est un « standard », mais ce n’est pas libre, le PDF également, si le standard était libre, on aurait jamais eu de TV multistandard, les « standard » sont issus d’industrie qui ont un intérêt commun à développer quelque chose d’uniforme, par exemple le DVD-vidéo, le blu-ray, etc, mais en aucun cas cela signifie que les standard sont libre et gratuit.

      • Grand Lapin
        03/12/2012 à 9:07

        Effectivement j’aurais dû parler de standard tout court. L’important est qu’il s’agisse de formats documentés que n’importe qui puisse implémenter, quitte à payer des droits. Comme le dit Alex67, Linux n’aura jamais Flash car Adobe a décidé tout seul que ça ne les intéressait pas. Il n’est pas normal qu’une seule société puisse décider qui a accès à un Internet « complet » ou pas, ou favoriser telle ou telle plate-forme en optimisant mieux le code.

    • 02/12/2012 à 11:00

      Donc oui, Le Web « gris » a quand même un sacré poids sur les éditeurs logiciels de tout poils 😉
      Tant mieux, le Flash est loin d être mort alors. Je parlais déjà du Web « gris » lors de l arrêt d Adobe du soutient Flash pour ceux qui disaient qu Apple avait tout guidé et deviné…… soit disant….

  4. Eloi
    02/12/2012 à 11:39

    Le consommateur n’a pas non plus à subir ce genre de leçons de morale.

  5. Roland Guisy
    02/12/2012 à 12:37

    Moi, je n’ai rien compris à cette vidéo. Suis peut-etre trop vieux, pas le temps de lire les textes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :