Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom mise sur le travail nomade pour soulager les CFF

Swisscom et les CFF veulent tester différents modèles de travail pour soulager les transports publics aux heures de pointe. Concrètement, 250 personnes employées par les deux entreprises prendront le train en dehors des heures de pointe en février et mars. L’expérience sera accompagnée et évaluée scientifiquement par deux hautes écoles, selon un communiqué.

Dans le cadre de l’essai pilote «WorkAnywhere», ces collaborateurs disposent des moyens informatiques nécessaires afin de travailler de manière mobile, que ce soit à domicile ou sur le chemin du travail. Les deux entreprises espèrent également engendrer des informations sur les facteurs qui favorisent un bon environnement de travail.

6 commentaires pour “Swisscom mise sur le travail nomade pour soulager les CFF

  1. Rapido
    31/01/2013 à 7:36

    Le plus simple serait tout de même d’habiter à proximité de son travail à la place de construire des châteaux à la campagne!

    • Thierry
      31/01/2013 à 8:15

      Avec la crise du logement, on ne peut pas toujours déménager si on trouve un travail.
      Pour revenir au sujet, je pense que c’est l’avenir de proposer une plus grande flexibilité dans l’organisation du travail. Par contre, il faut une meilleure couverture 3G/4G pour pouvoir aussi travailler efficacement dans le train.

    • 31/01/2013 à 9:07

      C’est un peu facile. On pourrait aussi dire que les lausannois travaillant à Genève devraient échanger leurs postes avec les genevois travaillant à Lausanne.

      J’aimerais bien que l’entreprise pour laquelle je travaille sorte d’une zone urbaine, pour ce rapprocher d’un lieu où des habitations sont disponibles.

      Avec les technologies d’aujourd’hui, je trouve l’initiative de Swisscom intéressant, j’espère qu’elle sera positive et que des garde-fou seront mis en place pour que les collaborateurs ne deviennent pas dépendant et travaillent en permanence. L’exemple de VW (si je ne fais erreur) en Allemagne est bon. Les emails sur smartphone sont automatiquement désactivés du soir au matin.

      Bonne journée à tous.

    • Jo
      31/01/2013 à 9:12

      Et quand l’entreprise centralise ses sites et qu’il faut bosser en suisse-allemande, tu fais quoi? Je te le dis, c’est la réalité… Sois tu bouges, sois tu te barres

    • snake
      31/01/2013 à 9:25

      Salut, habiter a cote de son travail, non merci, pourquoi devoir se priver de vivre dans un environement qui nous convient ? Perso je ne vis pas pour le travail, je travail plutot pour vivre… Je pense plutot qu’il est stupide de faire déplacer autand de monde chaque jour alors que au moins 30% des emplois peuvent etre effectués depuis chez la maison.
      Même déjà 3 jours sur cinq de chez en remote ca sera déjà pas mal ca permet de garder les liens « physique » avec l’entreprise et les collègue.

      On ne poura pas éternellement ajouter des bus des tram et autres bandes de circulations sur les routes, il faudra bien un jour se faire une raison…

  2. Oreille
    31/01/2013 à 9:17

    il y a comme des relents d’ex régie fédérale qui tend à aider l’autre au travers de mesures qui risquent de ne faire des émules que chez eux …
    Parce que les gens qui voyagent debout entre Lausanne et Genève le matin risquent peu de changer d’horaire faute d’avoir des patrons conciliants ou pour de simples raisons d’organisation familiale, surtout que depuis le temps qu’ils disent qu’ils sont debout, ils en ont pris l’habitude …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :