Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Fibre optique FTTS: Swisscom choisit Huawei

Un employé de Swisscom pose de la fibre optique.

Un employé de Swisscom pose de la fibre optique.

Swisscom a choisi Huawei comme partenaire et fournisseur stratégique pour le déploiement de la fibre optique jusqu’aux bâtiments (Fibre to the Street, FTTS). D’ici 2020, le géant bleu prévoit de fournir un accès à internet de type très haut débit à 80% des ménages suisses. En dehors des agglomérations, l’opérateur utilisera la technologie FTTS.

En revanche, dans de nombreuses de villes et grandes communes, la fibre optique est posée jusque dans les logements (FTTH), qui permet d’obtenir les débits les plus élevés. La fibre couplée au cuivre permet toutefois d’obtenir des débits allant jusqu’à 100 Mbits/sec. Dans les trois à quatre prochaines années, il sera même possible d’atteindre des débits de 400 Mbits/sec.

300 millions de francs

Après avoir lancé un appel d’offres début 2012 pour la fourniture des éléments de réseau FTTS, Swisscom a opté pour l’équipementier chinois. Les deux parties viennent de signer un contrat de collaboration pour une durée de huit ans et pour un montant d’environ 300 millions de francs, selon un communiqué de presse.

L’accord porte en particulier sur les installations d’éléments de réseau actifs dans les puits et les constructions de Swisscom. Il fait partie du budget d’investissement planifié. Rien qu’en 2013, Swisscom va investir environ 1,75 milliard de francs dans le développement de l’infrastructure en Suisse. Huawei et Swisscom collaborent déjà de puis plusieurs années en matière de réseau fixe.

XS

17 commentaires pour “Fibre optique FTTS: Swisscom choisit Huawei

  1. RobertMondos
    13/02/2013 à 7:38

    Pourquoi ne pas poser plus de FTTS, ça a l’air plus simple, plus rapide et moins cher, non?

  2. 13/02/2013 à 8:31

    Jusqu’au bâtiment ce n’est pas du FTTB ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/FTTx

    • Pascal
      14/03/2013 à 6:25

      Ça n’est pas jusqu’au bâtiment, car la fibre optique reprend le dernier tronçon de câble cuivre,
      D’où l’appellation Ftts : fibre to the street ,qui signifie fibre dans la rue
      Salutations

  3. Alain
    13/02/2013 à 8:59

    Faire confiance à une companie chinoise don tout le monde sait qu’elle est proche du gouvernement et de l’armée chinoise et en plus sans contrôle du matériel comme le font les anglais, est-ce bien raisonnable ?

    • Oreille
      13/02/2013 à 9:59

      +1 Alain. Mais vous avez pensé aux actionnaires ? 😉
      Les risques au final seront portés sur les utilisateurs, comme d’habitude.

      • Alain
        13/02/2013 à 11:05

        Tout juste…, malheureusement.

    • jean-Luc
      13/02/2013 à 2:40

      L’UE nous posent bien assez de problème avec leur lasagne Comigel et notre fiscalité, les Chinois ne nous ennuient pas eux.

      • Alain
        13/02/2013 à 7:27

        N’oublions pas que la chine est une dictature qui ne respecte pas grand chose, sauf quand ça les arrange…

    • mich
      15/02/2013 à 9:08

      Est-mieux qu’une compagnie américaine soumise au Patriot Act?

      • Alain
        15/02/2013 à 9:23

        non en effet.

  4. Tricoline
    13/02/2013 à 9:18

    @RobertMondos, c’est bien ce que Swisscom va faire, du FTTS, poser des armoires grises un peu partout, il y en a déjà pour le VDSL, il y en aura encore plus, avec cette fois le risque que les propriétaires fonciers rechignent et que Swisscom se trouve bien emprunté, car cela fait pas joli partout ces boites.

    De toute manière, c’est une mauvaise solution de continuer et persister avec l’usage de la paire de cuivre sur les 200 derniers mètres.

    Il faudrait potasser les règles de Nyquist et Shannon, mais il me semble que franchir les 100 Mbits sur plus de 100 mètres sur des paires simples, c’est possible dans un laboratoire, mais pas vraiment sur le terrain, … diaphonie et perturbations en plus pour compliquer les choses.

    Perso, je pense que Swisscom tente un coup de poker pour contrer l’avances des cablos avec le 100 ou 150 Mbits déjà disponible.

  5. 13/02/2013 à 11:24

    Sans compter que dans certaines villes, ce sont les SI qui installent la fibre et la loue à qui veut (exemple à Genève avec les SIG). Je préfère d’ailleurs de loin cette dernière solution, ce qui permet une meilleure concurrence sur les prestataires.

  6. didier
    15/02/2013 à 7:44

    FTTB: jusqu’au bâtiment (local technique)
    FTTH: jusqu’au logement (prise murale)

    • 15/02/2013 à 10:03

      Oui, c’est bien ce que je pensais, je n’ai jamais vu de FTTS nul part.
      Est-ce Swisscom qui l’a ainsi dénommé ou Xavier Studer ?

  7. didier
    15/02/2013 à 11:14

    FTTS: depuis une chambre (sous-sol) qui est à 220m du lotissement équipé

    • 15/02/2013 à 12:10

      C’est du FTTC alors, car juste dans la rue il y a 3 possibilités différentes, « quartier », « trottoir » et « bâtiment »:
      J’ai beau chercher partout aucune info sur du FTTS.

  8. didier
    15/02/2013 à 12:47

    Le FTTC (Fiber To The Curb) et le FTTS (Fiber To The Street) sont deux architectures différentes.
    La première permet d’alimenter en 20 Mbit/s à 750m tandis que la deuxième permet d’obtenir du 100 Mbit/s à 220m.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :