Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Internet dans les trains: enfin vers un mieux…

La gare d'Olten. Photo: CFF.

La gare d’Olten. Photo: CFF.

Les CFF ont indiqué mercredi dans un communiqué qu’ils allaient améliorer les possibilités de téléphoner et de surfer sur leur réseau. Ces trois prochaines années, ils installeront des bornes wi-fi gratuites dans près de 100 gares. Parallèlement, l’installation d’«antennes» dans les voitures du trafic grandes lignes, se poursuit.

Rappelons que ces répéteurs sont nécessaires pour faire passer les ondes des antennes des opérateurs dans les voitures qui agissent comme des cages de Faraday. De leur côté, et sur demande de la régie, les opérateurs comblent par ailleurs les lacunes du réseau 3G et bientôt 4G le long des lignes de chemin de fer pour la téléphonie mobile et le transfert des données.

7 commentaires pour “Internet dans les trains: enfin vers un mieux…

  1. Werner
    22/02/2013 à 7:29

    C’est pas trop tôt. J’en ai marre de passer dans la campagne fribourgeoise entre Palézieux et Fribourg et d’être ramené à l’âge de la pierre. Mais bon, là je suis confiant, je ne suis pas prêtde pouvoir surfer ne serait-ce que lentement.

  2. frjo
    22/02/2013 à 7:47

    Dans le communiqué, on ne peut pas dire si dans les trains, on parle d’amélioration Wi-Fi ET 3G/4G, respectivement de répéteur Wi-Fi dans le train ou répéteur 3G/4G pour améliorer le signal dans le train.
    Pour 3G/4G on parle d’amélioration le long des voies dans le communiqué.
    La différence se situe entre connexion data qui peut passer par les 2 technologies, et la connexion voix (appel) qui passe de toutes façons par GSM/3G/4G.

    Pour la data et l’abonné Swisscom, une connexion WLAN dans le train est plus stable (sous réserve que tout le train soit couvert) et plus performante qu’une connection data 3G/4G direct avec la cellule: il est plus optimal qu’un modem/hotspot 3G/4GWifi (= comme 1 terminal dans une cellule Swisscom) obtienne un débit le plus grand et le passe en wifi dans le train pour tous les utilisateurs, plutôt que xxx smartphones se partagent le débit 3G de la cellule (via un répéteur 3G), et doivent tous changer de cellule. Le débit total de 100 utilisateurs via ce hotspot Wi-Fi relié à la cellule 3G/4G est meilleur que le débit total de 100 terminaux sur la même cellule 3G/4G.

    De plus, quand 2 trains se croisent, ça fait 2x plus de traffic aussi dans la même cellule. On remarque des fois que le débit chute quand on a/va croisé(er) un autre train.

  3. Tom
    22/02/2013 à 10:25

    Une fois de plus les CFF se foutent de la gueule des opérateurs.
    Il y avait une collaboration entre Swisscom et les CFF depuis des mois pour travailler plus efficacement à améliorer 1. Le wifi dans les gares 2. La vitesse de surf dans les trains
    Les CFF ne devaient rien annoncer avant discussion avec Swisscom, et à la suite d’une réunion de la direction une annonce de presse a été faite unilatéralement et en trainant Swisscom dans la boue.
    1. Concernant le Wifi, les CFF annoncent qui’ils vont équiper toutes les gares et offrir de l’accès gratuit. Très bonne nouvelle pour les voyageurs et les clients des RailCity. Sachant que les CFF n’ont aucune compétence en accès wifi publique, c’est pas gagné.
    2. Concernant la connexion dans les trains, les CFF prétendent mettre la pression sur les opérateurs pour améliorer la connexion. Swisscom a décidé de faire le rollout de la 4G entre Ber-Zurich et Genève-Lausanne sans que les CFF ne s’en mêlent. De plus, le rollout des répéteurs dans les 1000 wagons des trains de grande ligne se fait déjà depuis un an, et avait pris pas mal de retard à cause des CFF. Retard rattrapé après discussion au plus haut niveau entre les opérateurs et les CFF. Les CFF ne payent que l’installation des répéteurs, les opérateurs payent tout le reste (design de la solution, gestion, matériel) soit 90% pour les opérateurs et 10% pour les CFF.
    Très bonne idées que les CFF s’intéressent à l’internet mobile, mais bon courage aux opérateur pour bosser avec un partenaire aussi peu fiable…

  4. Eric
    22/02/2013 à 11:31

    J’utilise quotidiennement mon smartphone pour connecter mon ordinateur portable lors de mes voyages en train CFF. Je constate que la vitesse de connection est supérieur via le réseau 3G/4G de Swisscom par rapport au Wifi également disponible sur les IC. Je me réjouis de la décision des CFF !

  5. Denis
    22/02/2013 à 11:56

    Je n’ai pas la chance d’emprunter des trains munis de Wifi, par contre j’apprécierais beaucoup que le Wifi de nos grandes gares soit amélioré, celui de Lausanne (Swisscom) est une véritable catastrophe et je préfère encore utiliser mon abonnement 3G dans ce cas…

  6. 22/02/2013 à 3:49

    C’est une très bonne nouvelle !!!

  7. phil
    22/02/2013 à 5:35

    c’est pas trop tôt…
    d’autres lignes « moyennes » comme par exemple entre neuchâtel et berne serait à améillorer nettement aussi… il faut qu’ils arrêtent de penser qu’à berne-zurich…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :