Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le réseau mobile GSM de Swisscom fête ses 20 ans

Swisscom a mis en service le premier réseau de téléphonie mobile numérique de Suisse le 1er mars 1993. Après les réseaux analogiques Natel A, B et C, le nouveau réseau  GSM (2G) offrait de toutes nouvelles possibilités, selon un communiqué de presse. Ce « National-telephon » ou Natel est même devenu une marque générique dans tout le pays.

Ce réseau a rendu possibles l’envoi de SMS, la communication de données et l’utilisation du téléphone portable à l’étranger. Fin 1993, environ 140’000 clients utilisaient déjà ce nouveau réseau, toujours exploité de nos jours. Aujourd’hui, Swisscom compte près de 6,2 millions de clients possédant un Natel.

Combox et SMS

Dès la première année, Swisscom introduisait le répondeur: le Combox.

Deux ans plus tard suivait le produit sans doute le plus prisé en matière de télécoms: le SMS. Développé à l’origine comme moyen permettant à l’opérateur d’envoyer des messages d’information courts, il est devenu l’une des formes de communication sur mobile les plus importantes. Aujourd’hui, les utilisateurs du réseau Swisscom s’échangent chaque jour 7,2 millions de SMS.

Ce même réseau GSM est aussi à l’origine de l’internet mobile. Les technologies WAP et EDGE (utilisées avant la 3G et la 4G) ont été développées sur cette norme, de même que les offres prépayées ou encore le roaming pour pouvoir appeler de l’étranger. Aujourd’hui, le réseau GSM Swisscom couvre 99,8% de la population du territoire suisse.

XS

10 commentaires pour “Le réseau mobile GSM de Swisscom fête ses 20 ans

  1. BlueDream
    04/03/2013 à 7:31

    Il y a 20 ans Swisscom posait les bas de sa domination du marché mobile?

  2. Roland Guisy
    04/03/2013 à 7:45

    Swisscom reste encore le meilleur opérateur des télécommunications car Les PTT de l’époque avaient construit toute les infrastructures.

  3. Julio
    04/03/2013 à 11:31

    On appelait ça le Natel D, une révolution. Je me rappelle mon premier portable, un Natel C à l’époque, ça fonctionnait pas si mal.

  4. Saïmon
    04/03/2013 à 11:39

    25 frs pour Natel Swiss (utilisable qu’en Suisse…) et 69 frs pour Natel International, les communications étaient en sus. Ils nous ont vraiment plumé autant qu’ils ont pu…

    • Roland Guisy
      05/03/2013 à 7:59

      On n’était pas obligé de s’abonner.

    • Aldebert Després
      10/05/2014 à 11:20

      C’est précisément pour ça que je ne m’étais pas abonné à cette époque !

  5. Philippe
    04/03/2013 à 2:47

    XS, c’est «NAtionales TELefon», donc « f » en Allemand. Il est intéressant de noter que Swisscom a le copyright sur le mot « Natel », donc seul autorisé à l’utiliser.

  6. Ménard
    04/03/2013 à 5:27

    Nationales Autotelefonnetz

    • Xavier Studer
      04/03/2013 à 7:46

      Merci pour la précision!

  7. 05/03/2013 à 12:42

    Toute une époque il y a 20 ans….. J’ai encore mon premier téléphone, un  » MOTOROLA D460″ que j’avais acheté dans un magasin Rediffusion le 26 mai 1998….avec un de mes premiers salaires, mis à coté du dernier Motorola ça ARRACHE !!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :