Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La Suisse surfe de plus en plus intensément

L’utilisation d’internet est toujours plus intense en Suisse. Au cours des 10 dernières années, la proportion de «Heavy Users» est passée de moins d’un tiers à deux tiers actuellement, selon une étude de l’Institut NET Metrix. Toutes les régions du pays ne sont toutefois pas aussi à la pointe. Le Jura, le Valais, par exemple, ne brillent pas. Sans parler du Tessin.

On constate sur la carte ci-dessous que de larges territoires restent en retrait. A la limite du fossé numérique? En fait, le «Heavy User typique» est de sexe masculin, il est âgé de 20 à 50 ans, a un niveau d’instruction assez élevé et travaille dans un environnement plutôt urbain, selon le communiqué de Net Metrix.

Développement du surf en Suisse

 

Toutes les régions de Suisse ne sont pas forcément aussi enclines à surfer de manière inconsidérée...

Toutes les régions de Suisse ne sont pas forcément aussi enclines à surfer de manière inconsidérée…

 

12 commentaires pour “La Suisse surfe de plus en plus intensément

  1. CeQueTeDisentLesJurassiens
    14/08/2013 à 7:30

     » Le Jura, le Valais, par exemple, ne brillent pas. »

    Pourquoi on ne brille pas ? parce que l’on ne passe pas nos journées sur Facebook a poster des aneries ou a consommer de la pub sur des sites ‘passe-temps’ ??

    On a peut-etre une autre vision de la qualité de vie, plus conviviale que bloqué derrière un écran…

    • Xavier Studer
      14/08/2013 à 7:33

      Allez faire un tour sur une terrasse pour vous détendre. Vous semblez avoir passé trop de temps derrière votre écran…

      • CeQueTeDisentLesJurassiens
        14/08/2013 à 11:17

        Je ne savais pas que pour briller il fallait etre tout le temps sur le net, superbe vision de nos sociétés futures….. Ca brille peut-etre, mais c’est pas très reluisant au final

        • Lantia
          14/08/2013 à 4:31

          C’est vrai qu’au fond je suis pas sur que ce soit le meilleur indicateur pour dire que un canton ne brille ou ne brille pas.

          L’important est d’offrir la possibilité de surfer à tout le monde et à haut débit, genre fibre optique.

          Ca nous donne surtout une idée de où sont les plus grand téléchargeurs de films ^^

    • Michel
      14/08/2013 à 8:44

      Pas faux!

    • Lancelot
      14/08/2013 à 9:06

      Difficile de taper sur un clavier en étant imbibé de pinard Valaisan 😉

    • 14/08/2013 à 2:44

      Vous êtes sans doute l’exception qui confirme la règle, j’imagine 😉

  2. 14/08/2013 à 8:28

    Il faudrait le même graphique pour les bistros, les couleurs seraient inversés !
    La con-vi-viali-teuhhhhh !!

    • CeQueTeDisentLesJurassiens
      14/08/2013 à 11:18

      regarde sur admin.ch ou il y a le plus de problèmes avec l’alcool, tu seras supris.

  3. Cédric
    14/08/2013 à 9:04

    l’avantage a ce que le Jura ne brille pas, ça nous fait plus de bande passante pour nous les cas isolé.
    Dans ma rue ce sont tous des retraités qui utilisent internet pour recevoir des photos de leurs petits enfants par email. Soit 3 emails par mois.
    Donc avec Cablecom ma connexion à 150mbs elle suit sans problème,
    pareil pour la 3g ça fonctionne nickel, même au heures de pointe (pour la 4g mon smartphone est trop vieux pour l’avoir)
    Pour l’histoire la dernière fois que je suis descendu en train dans l’arc lémanique, le soir en rentrant on pouvait oublier de surfer.

  4. 14/08/2013 à 1:57

    Moi qui suis sur Bienne, mon foyer doit etre un cas rare d’utilisation avancée de données. Avec mon abo Zattoo HD j’utilise minimum 4 Gb juste pour la TV en 1 soir ( jusqu à 10 – 12 Gb avec 2 Tvs weekEnd). J’ai résilié Hd TV chez Cablecom en gardant le 150mbs.. Les chaines de base suffisent car Aucune chaines de mon Pays d’origine sont dans les offres. Zattoo me le permet avec quelques modifications par contre….

  5. Biowow
    15/08/2013 à 5:04

    La carte est vraiment mal faite, puisque les régions très clairs sont 70%. Donc on peut imaginer que le Tessin soit à 59% et Genève à 71%, ce qui au final est quasiment dans la marge d’erreur et explicable par le fait que les régions urbaines sont un peu plus « jeunes » puisque les Universités et les grandes écoles y sont mieux représentées, etc… Ridicule. En gros, comment faire parler de soi avec du vent (le lien donné par Monsieur Studer ne donne pas les chiffres exactes par région, de fait je ne peux vérifier mon hypothèse, peut-être que l’auteur de l’étude communiquera les chiffres exactes par région, histoire de bien rigoler). De plus, les zones régions sont étranges de mon point de vue. Regardez le Jura, Berne, c’est presque une déclaration de guerre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :