Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom booste son réseau 4G/LTE sur Vaud et Genève

La couverture 4G/LTE de Swisscom sur les cantons de Vaud et Genève.

La couverture 4G/LTE de Swisscom sur les cantons de Vaud et Genève.

Swisscom étend sa couverture 4G/LTE dans les cantons de Vaud et de Genève, selon deux communiqués se presse diffusés mardi. En Suisse, le réseau mobile de quatrième génération de l’opérateur, qui permet sous certaines conditions de surfer jusqu’à 150 Mbits/sec, est désormais disponible dans 370 localités.

«Nous travaillons d’arrache-pied pour déployer le nouveau réseau 4G/LTE, car nous voulons que nos clients bénéficient des meilleures transmissions de données», souligne Heinz Herren, responsable Réseau & Informatique chez le très puissant opérateur helvétique. Swisscom devrait aussi proposer la 4G/LTE dans plus de pays à travers le monde…

Quinzaine de communes en plus

Dans le canton de Vaud, les localités d’Aubonne, Cheseaux-Noréaz, La Tour-de-Peilz, Leysin, Montagny-près-Yverdon, Montreux, Prangins, Saint-Prex, Thierrens, Vevey et Veytaux disposent désormais de l’Internet mobile rapide.  Ces communes s’ajoutent aux 22 localités du canton déjà raccordées au réseau.

Dans le canton de Genève, les localités de Bellevue, Chambésy, Céligny, La Croix-de-Rozon, Genthod et Vandœuvres disposent désormais de l’Internet mobile rapide.  Ces communes s’ajoutent aux 22 localités du canton du bout du lac déjà connectées au plus rapide des réseaux mobiles. Une carte de la couverture peut être consultée à cette adresse.

Et à l’étranger?

Dans son texte de presse, Swisscom explique qu’il est le seul opérateur mobile en Suisse à proposer à ses clients la technologie 4G/LTE également à l’étranger. Cette possibilité existe déjà au Canada, en Corée du Sud, à Hong Kong et en Arabie saoudite. D’autres pays européens viendront compléter la liste cette année encore, selon Swisscom.

Au cours des 12 derniers mois, le volume de données transportées sur le réseau mobile de Swisscom a augmenté de 130%. Pour cette seule année, Swisscom investit 1,75 milliard de francs dans l’infrastructure afin d’offrir une transmission de données optimale à ses clients.

XS

12 commentaires pour “Swisscom booste son réseau 4G/LTE sur Vaud et Genève

  1. Yannick
    09/10/2013 à 6:56

    Juste comme ça: sur leur site l’abo XL est noté jusqu’à 100Mb donc c’est une faute ou les 150Mb sont atteignables seulement avec une clé 4G?

  2. marco
    09/10/2013 à 8:03

    Ouaich ca passe mieux à la maison, j’ai la 4g partout et plus seulement dans les cabinets (véridique !!!!)

  3. Jay
    09/10/2013 à 9:25

    Personnellement j’ai désactivé la fonction 4G sur mon téléphone.
    En effet, la 4G est très dévoreuse de batterie et le téléphone ne tient pas la journée.
    Je l’ai donc laissé en 3G

  4. Saïmon
    09/10/2013 à 2:16

    Ahhh, la 4g en roaming… Une vidéo regardée, 150 frs en plus sur la facture. Swi$$com a toujours une idée d’avance.

    • richard engel
      09/10/2013 à 8:05

      Swisscom développe son réseau 4g pour satisfaire sa clientèle voilà un argument qui me donne de l’urticaire,à Chavannes le chêne en dessus d’yvonand pas de 3g alors la 4g vous pensez bien qu’il n’en ont rien à foutre même pour la 2g il faut monter sur le toit,voilà alors pour satisfaire il ont encore du boulot,mais ces gens payent des abonnements et pour quel service,ça c’est du courage de gueule.

      • Tricoline
        10/10/2013 à 6:04

        Exactement !

  5. Fonzo
    09/10/2013 à 8:51

    A voir la carte de la suisse romande, on dirait que y’a que le bord du léman qui est habité…

    • Xavier Studer
      09/10/2013 à 8:52

      Excellente remarque!

    • Oreille
      09/10/2013 à 11:32

      Remarque valable encore un bon moment…

  6. misenta
    10/10/2013 à 8:28

    En fait, pour augmenter la capacité dans les (grandes) villes et sur les grands axes, Swisscom avaient mis de la 2G en 1800MHz et ils n’ont pas besoin de mise à l’enquête pour modifier en 4G ces émetteurs. Pour la « campagne », malheureusement ça prendra plus de temps car les modifications demandera des mises à l’enquêtes dans la plus part des cas!

    • Tricoline
      11/10/2013 à 7:24

      Pas nécessairement, si les bornes relais sont aussi en 1800 MHz comme en ville !
      Et en ce qui concerne le 900 MHz qui équipe beaucoup de relais, pas besoin de changer les équipements, donc pas de mise à l’enquête, pour autant que les niveaux des puissances d’émissions ne changent pas.
      Mais dès qu’il faut changer les « arrays » fixés sur les mats et modifier les puissances il faut mettre à l’enquête.
      Mais pour utiliser la bande LTE No 20, celle utilisant le 800 MHz (très utile en campagne) il faudra déposer des enquêtes, mais bon, cela sera sur des sites existants, donc pas trop de problèmes d’oppositions, c’est surtout pour des nouveaux relais que ce coince !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :