Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Société de l’information: la Suisse 13e, selon l’UIT

Technologies de l'information: la Suisse se classe 13e.

Technologies de l’information: la Suisse se classe 13e.

L’Union internationale des télécommunications (UIT) a publié cette semaine son rapport annuel sur le développement des technologies de l’information. Elle révèle que la Suisse se classe 13e sur l’année 2012, perdant un rang par rapport à 2011. La Corée, la Suède et l’Islande occupent les trois premières places.

Les Pays-Bas ou la Grande-Bretagne se classent parmi les dix premiers. La France se classe 18e, l’Allemagne 19e, l’Autriche 21e et l’Italie 30e. Les Etats-Unis ou le Canada occupent respectivement les 17e et 20e rangs. Le Japon devance l’Helvétie d’une place. Notre pays est donc bien positionné, mais pourrait probablement faire encore mieux.

Concrètement, fin 2013, 40% des habitants de la planète seront en ligne, mais 1,1 milliard de ménages, soit 4,4 milliards de personnes, ne sont pas toujours connectés. Selon les dernières estimations, 2,7 milliards de personnes seront connectées à l’internet. Le monde comptera 6,8 milliards d’abonnements au cellulaire mobile, soit presque autant que d’habitants de la planète, relève l’UIT dans son MIS Report 2013.

Grandes différences

L’organisation onusienne s’empresse toutefois de préciser dans son communiqué que les débits et les prix varient considérablement, tant entre les régions qu’à l’intérieur d’une même région. L’offre de base la plus utilisée atteint 2 Mbits/sec, on est loin des débits du câble ou de la fibre optique disponibles en Suisse… Les technologies mobiles prennent toujours plus de place.

«Les connexions au large bande mobile sur des réseaux 3G et 3 G+ augmentent à un taux annuel moyen de 40%, ce qui équivaut à 2,1 milliards d’abonnements au large bande mobile et à un taux de pénétration mondial de presque 30%. La moitié des habitants de la planète, ou presque, sont aujourd’hui desservis par un réseau 3 G», précise l’UIT.

Génération numérique

«Sur un total de 145 millions de jeunes internautes dans les pays développés, on estime que 86,3% d’entre eux sont nés avec le numérique**, alors que dans les pays en développement la génération née avec le numérique représente moins de la moitié des 503 millions de jeunes internautes», explique l’UIT

«Dans les cinq prochaines années, le nombre de jeunes nés avec le numérique dans les pays en développement devrait plus que doubler. Il ressort également du rapport que, globalement, les jeunes sont quasiment deux fois plus connectés que la population mondiale dans son ensemble, l’écart entre les âges étant plus prononcé dans les pays en développement», selon le communiqué.

XS

Le développement des technologies de l'information de 2003 à 2013.

Le développement des technologies de l’information de 2003 à 2013.

 

* L’Indice de développement des Technologies de l’information (TIC) mis au point par l’UIT établit un classement entre 157 pays en fonction de leur niveau d’accès aux TIC, de leur utilisation des TIC et de leurs compétences dans ce domaine et compare les résultats de 2011 et ceux de 2012.

** Par jeunes nés avec le numérique, l’UIT entend, dans son modèle, les jeunes connectés, âgés de 15 à 24 ans, qui naviguent en ligne depuis au moins cinq ans.

6 commentaires pour “Société de l’information: la Suisse 13e, selon l’UIT

  1. Elroy
    12/10/2013 à 10:49

    La suisse recule probablement à cause de Swisscom et de son ADSL grand papa.

    • Terminator
      12/10/2013 à 12:12

      Pour en finir avec Swisscom et choisir un internet plud rapide, prends cablecom.

    • Marcel Liard
      12/10/2013 à 12:54

      Si tu lis correctement tu verras que l’offre de base la plus utilisée est de 2 Mbits/sec donc ton commentaire …..

  2. Tricoline
    12/10/2013 à 12:35

    Ces classements c’est comme le vent, cela change souvent de direction …

    Mais bon … bof … l’Australie devant la Suisse, je pense qu’ils ont complètement zapé les régions reculées habitées uniquement par les aborigènes …

  3. 12/10/2013 à 1:11

    En Australie, Telstra a construit un réseau 3G et 4G couvrant une large partie du territoire, avec l’aide de financement publique.
    Pour cela, ils ont construit des mats énormes sur toutes les montagnettes disponibles et beaucoup d’ingéniosité aussi. Bref, c’est pas le cadre législatif suisse (ORNI etc) ni la population suisse (oppositions etc)…

  4. phil
    13/10/2013 à 7:40

    une timeline intéressante à ce sujet:
    https://gsmaintelligence.com/timeline/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :