Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le téléréseau EBL Telecom offre l’internet à 2Mbits/sec!

La mue de notre société de l’information se poursuit. L’entreprise EBL qui offre ses prestations à quelque 200’000 personnes de la région du Jura et de Bâle proposera gratuitement dès le 16 octobre l’internet jusqu’à une vitesse de 2 Mbits/sec, ce qui est suffisant pour pas mal de monde! Rappelons que le puissant et étatique Swisscom facture ce service 3 francs l’heure! Complètement à la ramasse!

Les clients de EBL Telecom auront désormais accès à plus de 65 chaînes numériques, simplement en branchant un téléviseur récent à la prise du téléréseau. Sur ce nombre, 19 seront disponibles en HD. Six nouvelles chaînes HD seront ajoutées à l’assortiment, sans augmentation de prix: HD 1, 6ter, Numéro 23, Chérie 25, L’Equipe 21 et RMC Découverte, selon ce communiqué.

Plus de numérique, moins d’analogique!

Bonne nouvelle sur le front de l’offre analogique qui est réduite pour augmenter le nombre de chaînes numériques. Douze  programmes  en langue étrangère seront désormais diffusés uniquement en numérique: RTP Int., TVE Int., CNN Int., Rai 1, Rai 2, Mezzo, BBC World News, BBC Entertainment, CNBC, 3Sat, ORF1 et MTV. L’offre analogique comprendra de 30 à 35 chaînes suivant les régions.

Enfin,  les abonnés qui souhaitent profiter de l’internet gratuit peuvent prendre contact directement avec le service client EBL au 032 421 40 50. Pour la TV, le changement se fait automatiquement. Il peut toutefois s’avérer nécessaire d’effectuer une recherche automatique des chaînes pour recevoir les nouveaux programmes, explique le partenaire d’UPC Cablecom.

XS

PS. Profitez de ce comparatif d’EBL pour constater la cherté des tarifs de Swisscom!

Il vaut toujours la peine de confronter les tarifs haut de gamme de Swisscom avec ceux des téléréseaux, nettement plus populaires! Prenez le temps pour gagner des centaines de francs!

Il vaut toujours la peine de confronter les tarifs haut de gamme de Swisscom avec ceux des téléréseaux, nettement plus populaires! Prenez le temps pour gagner des centaines de francs!

21 commentaires pour “Le téléréseau EBL Telecom offre l’internet à 2Mbits/sec!

  1. Tricoline
    13/10/2013 à 11:14

    Encore 30 à 35 chaines analogiques, c’est bien trop pour forcer les gens à passer au tout numérique !

    Si comme vous dites Swisscom est à la ramasse avec des offres internet trop cher, EBL l’est avec son offre analogique pléthorique, ce qui est nuisible, sur un grand écran, l’analogique c’est moche, donc après l’amalgame : avec le téléréseau l’image n’est pas pas belle est vite là !

    Commercialement pas très bon ces petits cablos ! encore dans leur tour de Babelle des années 90 !

  2. 13/10/2013 à 11:28

    Ben c’est l’offre standard d’UPC ce 2000. Quelle est l’info?

  3. Anjoco
    13/10/2013 à 12:42

    Faut-il vraiment ajouter encore et toujours et continuellement des qualificatifs comme « le puissant et étatique Swisscom « ?
    Ne pouvez-vous pas rester factuel et appeler cette entreprise simplement par son nom comme vous le faites pour toutes les autres entreprises.
    Un journaliste se doit rédiger de manière neutre et ne pas laisser transparaitre ses émotions et aversions personnelles.

    • Xavier Studer
      13/10/2013 à 12:49

      Cette entreprise occupe beaucoup de place en Suisse, probablement trop. Ses efforts en matière de communication auprès du monde politique sont sans égal dans la branche. La libéralisation manquée que nous avons vécue pénalise tous les consommateurs. Comme je l’ai montré récemment, les tarifs sont artificiellement haut, même en tenant compte du prix de la vie dans ce pays.

      On en répètera jamais assez la puissance de Swisscom qui est en train de rattraper UPC Cablecom sur la TV. Swisscom sera alors numéro un sur le fixe, le mobile, la TV et occupera en plus beaucoup de place sur le secteur IT, des entreprises, l’information, la médecine… Swisscom est vraiment très très puissant! Ses concurrents s’en plaignent sans arrêt et rêvent de mesures pour que cet ogre leur permette de se développer.

      En l’état actuel, je préconise une division de Swisscom en deux: le réseau fixe d’un côté, les services de l’autre. Evidemment, le géant bleu ne voit pas ça d’un très bon oeil. Il est d’ailleurs prêt à tout pour combattre cette idée, comme j’ai pu le constater.

      Enfin, je vous rappelle que vous êtes ici sur mon blog privé. Un média, totalement indépendant, qui par définition se veut personnel… De formation journalistique, après une quinzaine d’années dans le métier, je ne me présente d’ailleurs plus comme tel, mais comme blogueur puisque mon activité principale est ailleurs. Un statut qui permet de mettre plus facilement l’information en perspective, de donner son avis, fruit de réflexion et d’une large expérience. En bref: une information placée dans un contexte, dans une continuité, et selon une ligne intellectuelle claire.

  4. Anjoco
    13/10/2013 à 1:38

    Votre réponse a au moins le mérite d’être claire et laisse entrevoir que votre blog est plus politique que technique.
    Sachez qu’économiquement parlant, la Confédération est l’actionnaire principale de Swisscom et que les dividendes tombent indirectement dans votre escarcelle contrairement à vos « pauvres victimes » de la concurrence dont les bénéfices partent à l’étranger et pas dans votre porte-monnaie.

    • Xavier Studer
      13/10/2013 à 1:44

      Ce blog n’est aucunement politique puisque je n’appartiens à aucun parti politique! Je suis par ailleurs bien conscient que Swisscom nous appartient à tous. Je l’ai souvent souligné à des collègues ces dix dernières années. Ce n’est toutefois pas une raison pour justifier un impôt caché et ne pas évoquer la position économique de cet ogre sur le marché. C’est une question de bon sens, d’intégrité et de transparence.

      Je précise encore que je suis un très bon client de Swisscom et apprécie son haut degré de service. Mais ce ne sont pas des motifs qui permettent de justifier tout et n’importe quoi! Notamment en matière de conduite d’entreprise et de tarifs. Enfin, c’est justement parce que Swisscom est en mains étatiques qu’il se doit d’être social avec ses collaborateurs, mais aussi penser aux couches populaires et aux personnes modestes. C’est peut-être pour cette raison qu’il collabore avec la Migros… Restent de gros problèmes de positionnement et une stratégie discutable…

      • Obiwan
        13/10/2013 à 1:56

        Impôt caché, merci Xavier ça me fait plaisir de l’entendre car je dis pareil depuis des années. Pour le reste je pense aussi exactement comme vous.

        • Ah
          13/10/2013 à 2:49

          Impôt caché peut être mais principalement l’argent reste en Suisse pas comme la très bien dit Anjoco. Upc-Cablecom = USA Orange et Sunrise fonds d’investissement ils sont juste la pour remplir les poches de leurs actionnaires. C’est claire Swisscom est cher mais comme il a été dit il y a la Migros qui a des prix très intéressant. Qui dit que Swisscom n’est pas social avec ses collaborateurs en tout cas ils le sont plus que les autres opérateurs.

          • Luc
            13/10/2013 à 3:41

            Swisscom fait faire ses publicités eb Allemagne. Externalise drs développements informatiques à l’étranger. Quant à l’argent qui terminera dans les caisses de la Confédération, il servira à acheter les Grippen de Maurer. Super!

          • Obiwan
            13/10/2013 à 3:45

            Il y a aussi en Suisse des entreprises internationales qui profitent d’argent de l’étranger et qui engraissent leurs actionnaires suisses. Moi ce qui me dérange c’est que ces prix artificiellement hauts créent un déséquilibre. Ce que nous dépensons en trop pour un seul service est perdu pour un autre et même si ça fait plaisir à l’état je trouve que c’est contre-productif.

      • Anjoco
        13/10/2013 à 5:26

        Il n’est pas indispensable d’appartenir à un parti politique pour faire de la politique, mais cela n’est pas vraiment le thème du jour.
        A part ça, je me demande pourquoi autant d’abonnés restent ou retournent chez Swisscom puisqu’on prétend que les tarifs sont trop chers. Personne ne les y oblige! Avez-vous une réponse?
        Mais il faut bien avouer que dans la jungle des tarifs d’offres entre opérateurs, il est très difficile de vraiment savoir qui est le meilleur marché. Un produit est meilleur marché chez Swisscom, un autre chez Sunrise, un autre chez Cablecom et j’en passe.
        Aucun client n’est captif de Swisscom à ma connaissance. On peut quitter Swisscom dans des délais extrêmement cours ce qui n’est pas toujours le cas chez la concurrence.
        A l’inverse, je connais pas mal de gens qui ont opté pour Swisscom TV et qui doivent continuer de payer la TV chez Cablecom comme le propriétaire de la maison a conclu un contrat de longue durée avec Cablecom. Et là, le locataire est impuissant. Ces mêmes locataires ont par contre la possibilité de quitter Swisscom et de passer sans autre chez Sunrise, Cablecom ou Net+ pour l’internet et la téléphonie.
        Tout cela me fait penser à un vieux débat par rapport à Windows et OS X qui graissent la patte de Microsoft et Apple quand on pourrait faire quasiment la même gratuitement avec un Linux comme Ubuntu avec Open Office ou Libre Office.

        • Ah
          13/10/2013 à 6:12

          Je parle des entreprises qui fournissent un service TV en Suisse c’est un autre débat sur les entreprises Suisse a l’étranger qui engraissent les actionnaires Suisse … Luc quel est le pourcentage du chiffre d’affaires qu’emploi Swisscom pour la pub et l’informatique à l’étranger et aussi les autres entreprises dans le même secteur ça serai intéressant de savoir non et franchement je préfère que la confédération achete des Grippen que des Raffal ou autre qui sont nettement plus cher.

          • Luc
            13/10/2013 à 7:44

            Pas négligeable. Et quand om sait le nombre d’Allemands et de Français dans la direction, on se dit qu’une vente à Deutsch Telekom n’est pas impossible. Pensez à ce que Berne a fait de Swiss!

  5. Ah
    13/10/2013 à 6:22

    Que ferai la confédération sans les millions de Swisscom… Peut être un augmentation des impôts ou de la TVA ou des services en moins a la populations je sais pas mais une chose est sur c’est que l’argent seraient pris ailleurs.

    • Luc
      13/10/2013 à 7:46

      Bof quand on sait que Swisscom a versé dix milliards à l’étranger four la deroute Debitel et l’aventure Fastweb. Une catastrophe fruit d’un management trop risqué et sans vue.

  6. 13/10/2013 à 10:22

    il ya une petite erreur dans leur comparaison chez EBL, sous condition, aucune, ce qui est faux, Le raccordement est une condition.

    La roue va tourner et élargir le fossé entre les cablos lorsque Swisscom fournira 5 Mbit/s de base en 2015 à tous grace au VDSL véctorisé même dans les villages,
    (oui Jean-Marc, c’est pas moi qui le dit, c’est Swisscom dans leur annonce de presse « giga » du 12.09.2013)
    C’est les cablo opérateurs qui vont à nouveau monter au front de leur organisation faitiere swisscable.

    Ce sera encore pire le jour ou Swisscom aura la capacité réseau physique à fournir la TV HD sans boitier externe avec le système de SwisscomTV App (boitier virtuel) avec SmartTV compatible veritable IPTV (condition) officiel en 2015 (à mon avis) disponible en masse chez tous les fabricants TV majeurs (Samsung, LG, Sony, Panasonic et sous distributeurs d’une tierce marque !
    Les 2 seules conditions seront alors:
    une SmartTV IPTV donc (pour éviter le boitier externe pratique pour la TV de base tout comme DVB) et un accès Internet 5 Mbit/s pour avoir la TV/Vidéos/Films/Sports sur tous les supports du smartphone/tablette/SmartTV/pc/mac,
    pour les autres, toujours disponible boitier externe STB SwisscomTV ou clé SwisscomTV USB/ HDMI pour les vieux monitors/TV pour atteindre/satisfaire les voeux d’un maximum de clients.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :