Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le boom de l’internet mobile en Suisse se confirme

Net Metrix confronte les audiences des applications et des sites mobiles.

Net Metrix confronte les audiences des applications et des sites mobiles.

Si les smartphones ont déjà gagné toutes les poches et que le marché est saturé, les Suisses commencent en fait à peine à utiliser concrètement le potentiel de leur périphérique. En effet, comme le montrent les derniers chiffres de Net Metrix, l’utilisation de l’internet mobile est actuellement en plein boom.

En comparaison trimestrielle, l’audience des sites et applications leaders, dont 20Minutes, Blick.ch  local.ch (Swisscom) et Bluewin.ch (Swisscom) explose littéralement avec une croissance à deux chiffres comme le montrent les tableaux reproduits ci-contre et ci-dessous. Ce sont les sites mobiles qui attirent le plus d’internautes, devant les applications mobiles.


Médias traditionnels mal placés

Lorsqu’on analyse ces chiffres, on constate sans surprise que les publications les plus consultées sont aussi les plus «populaires» ou les plus boulevardières, c’est selon…. On constate que seul le Tages Anzeiger apparait dans ces tableaux.

Les autres grands noms de la presse sont inexistants, quasiment laminés dans cet univers qu’ils ont eu tant de peine à accepter, s’ils n’ont pas essayé en vain de le combattre… Certains acteurs visionnaires du monde de l’information ont même liquidé leur site mobile…

Xavier Studer

Les visites

 

Ce sont les sites mobiles et les applications Android qui progressent le plus vite.

Ce sont les sites mobiles et les applications Android qui progressent le plus vite.

4 commentaires pour “Le boom de l’internet mobile en Suisse se confirme

  1. Marcel Liard
    19/10/2013 à 10:26

    « Commencent et non commentent »

    • Xavier Studer
      19/10/2013 à 10:33

      Oups. Merci!

  2. MarkK
    19/10/2013 à 10:51

    Je ne sais pas comment tout les médias (papier) de suisse se comportent avec leurs articles, mais Le Temps et La Tribune de Genève restreignent volontairement l’accès depuis le net.
    Il faut soit un abonnement, soit payer par article. Cela contribue peut être aux conclusions du tableau présenté.

    De mon côté je trouve normal de payer pour des articles de qualité (Le Temps), mais je refuse de le faire si je dois en plus me taper des pubs sur toutes les pages, et que le coût est identique au format papier (en plus livré à la maison!).

    • DavidL
      20/10/2013 à 12:15

      Certains n’ont pas encore compris le fonctionnement d’internet et restent accroché à leur vieux modèle économique constitués de monopoles et de verrous, pendant que d’autres se financent seulement avec la pub (Google ou ce site par ex.) et fournissent de l’info « gratuitement ». Quand ils se seront fait manger tout cru ils attaqueront en justice pour se financer sous prétexte de le vol de l’info. Quand on veux le beurre et l’argent du beurre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :