Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Informatique bancaire: Swisscom se développe

Swisscom Zurich Altstetten.

Swisscom Zurich Altstetten.

Swisscom se renforce dans le secteur de l’informatique bancaire. La Banque cantonale de Bâle-Ville et la Banque cantonale de Bâle-Campagne ont vendu leurs participations dans Swisscom IT Services Sourcing SA. Swisscom devient ainsi le seul prestataire d’externalisation intégrale indépendant des banques en Suisse.

Les deux banques bâloises se séparent ainsi de l’entreprise commune qu’elles avaient créée pour le traitement de leurs opérations de paiement et sur titres. Les instituts ne changent d’ailleurs pas de prestataire et restent chez Swisscom, explique le puissant opérateur dans son communiqué.

Par la reprise complète des participations, Swisscom conforte sa place de centre de traitement leader pour les banques en Suisse et devient le seul prestataire d’externalisation intégrale indépendant des banques pour les établissements financiers suisses, indique le géant bleu.

52 banques concernées

Swisscom explique encore qu’il a commencé à développer le centre de traitement pour les banques au premier semestre 2013 par l’achat d’Entris Integrator AG et Entris Operations AG, une société d’externalisation informatique et d’externalisation des processus métiers.

Au total, 52 banques suisses ont externalisé un ou plusieurs processus métiers auprès de l’opérateur. Swisscom est ainsi l’un des principaux acteurs dans le domaine de l’externalisation des processus internes des banques, souligne le numéro un suisse des télécoms.

XS

18 commentaires pour “Informatique bancaire: Swisscom se développe

  1. Marcel Liard
    19/12/2013 à 6:51

    Tiens revoilà le « puissant opérateur ». Décidément….

    • 19/12/2013 à 7:25

      Vous voulez que j’écrive Swisscom le faiblard alors qu’il est numéro un sur quasiment tous les secteurs du marché? Peut-être faudrait-il écrire l’hégémonique Swisscom? http://www.xavierstuder.com/2013/10/28/infographie-swisscom-ecrase-marche/

      • Marcel Liard
        19/12/2013 à 7:31

        Quasi tout le monde le sait alors Swisscom suffit. Inutile d’en rajouter une couche à chaque fois, cela apporte rien.

        • rolgui
          19/12/2013 à 7:39

          Yes, right.

        • 19/12/2013 à 7:40

          Visiblement nos autorités (actionnaire majoritaire), le gendarme de la concurrence et le régulateur ne sont pas au courant. Chuuuttttt!

          • Marcel Liard
            19/12/2013 à 7:47

            Parce que vous pensez que vos qualificatifs vont changer quelque chose? Cela devient prétentieux de votre part.

  2. mwrprod
    19/12/2013 à 8:56

    Si pour vous les qualificatifs de Monsieur Studer ne change rien, alors laissez le les utiliser…

    Swisscom est puissant et il est bon de rappeler son monopole.

    • Marcel Liard
      19/12/2013 à 9:18

      Rappeler à qui? C’est lourd.

      • mwrprod
        19/12/2013 à 9:36

        Je comprends votre point de vue.

        A mon avis, ce sont les répétions qui sont plutôt lourdes. Imaginez la phrase avec 2x le mot Swisscom. Bref, cela permet de rendre la lecture plus agréable aussi, je ne pense pas qu’il faut chercher trop loin.

        • Marcel Liard
          19/12/2013 à 9:39

          Clic = $

  3. YaYa
    19/12/2013 à 9:07

    Swisscom est no1, et visiblement ce qui vous gêne c’est qu’il le soit sur des marchés ouverts à une concurrence sans régulation. Ce qui prouve l’excellente performance de cette entreprise et son positionnement intelligent depuis une dizaine d’année sur des marchés en expansion, conscient que la téléphonie classique ne lui permettra pas de continuer sa croissance.
    Swisscom fait de la télévision, du bancaire, du médical avec succès, et c’est un fait !

    • MonBug
      19/12/2013 à 9:22

      Bravo !

    • Obiwan
      19/12/2013 à 2:12

      Peut-être mais je pense aussi que beaucoup de clients restent chez Swisscom par habitude et par peur du changement. On aime bien les monopoles en Suisse. Concurrence sans régulation il n’y a pas cette histoire de dernier kilomètre qui est une arnaque? Je n’ai pas suivi depuis longtemps c’est toujours d’actualité ?

      • 19/12/2013 à 2:32

        Moi je suis parti sur le réseau fixe Sunrise en dégroupage , mais je suis vite revenu chez Swisscom car c’était la catastrophe 😉 J’ai encore le mobile chez Sunrise car les abos me conviennent mieux.

        Sinon on pourrait dire le géant bleu au lieu dire le puissant opérateur 😉

      • gregory
        19/12/2013 à 3:24

        C’est vrai que Swisscom bénéficie de cette rente et des acquis du monopole passé qui lui donner un sacré avantage stratégique et financier qui fausse sans doute la concurrence. Après ils ont tout de même su se développer intelligement sans ivre sur leurs acquis et à titre perso je n’ai pas de problème à payer un peu plus cher pour un très bon service tant technique que de soutien.

    • Noisequik
      20/12/2013 à 7:23

      Comme si Swisscom n’avait jamais bénéficié d’avantages !

      • Marcel Liard
        22/12/2013 à 7:32

        Quels avantages svp merci

  4. 19/12/2013 à 1:33

    Swisscom est comme la Poste et les CFF: une grande entreprise qui évolue sans cesse et qui propose des services intéressants. Il faut mettre le prix, mais on sait qu’on aura de la qualité en retour. Il suffit juste de voyager pour voir toute la chance qu’on a en Suisse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :