Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom SA: la Confédération touche le jackpot

Les bénéfices de Swisscom retournent en partie aux contribuables. Swisscom Zurich Altstetten.

Les bénéfices de Swisscom retournent en partie aux contribuables. Swisscom Zurich Altstetten.

Une nouvelle fois, la Confédération réduit sa participation dans Swisscom SA dans le cadre des prescriptions légales. A compter de fin 2013, elle ramène son engagement à 51,22% du capital. Le produit de cette vente s’élève à 1,247 milliard… Il figurera en tant que recette extraordinaire dans le résultat du compte 2013 de la Confédération. Indirectement, nous allons donc tous profiter des bons résultats du puissant opérateur qui continue d’être une superbe vache à lait.

Comme les réductions antérieures, cette baisse de participation de 5,55 points vise à diminuer l’engagement financier de la Confédération dans la société. Selon la loi sur l’entreprise de télécommunications (LET), la Confédération doit détenir la majorité du capital et des voix de Swisscom SA, est-il indiqué dans un communiqué de presse de l’Administration fédérale des finances.

14 commentaires pour “Swisscom SA: la Confédération touche le jackpot

  1. ahem
    24/01/2014 à 7:02

    Je ne pige pas cette loi qui va à l’encontre d’une concurrence loyale contre les autres opérateurs…

    • Frjo
      24/01/2014 à 7:50

      Je comprends votre position, car en tant qu’abonné, on aimerait une situation claire et une situation de concurrence parfaite.

      Mais si on pense infrastructure… Qui a payé la base du réseau fixe de Swisscom? Le contribuable a l’époque de Swiss-PTT.
      Sur quel réseau transitent les communications critiques nécessaires (aux autorités par exemple) en cas de Blackout ou catastrophe?
      Peut-on se permettre qu’un investisseur privé américain par exemple (puisqu’on a plus le contrôle de à qui peut appartenir l’opérateur) prenne en main le réseau sur lequel des communications importantes, critiques, confidentielles passent?

      Je ne dis pas que je suis pour ou contre… mais essaie d’expliquer pourquoi la confédération doit avoir selon la loi + de 50%…

      • rolgui
        24/01/2014 à 7:55

        Merci, bien dit.

      • Elzo
        24/01/2014 à 12:44

        Il y a un fond de vérité ou ce n’est que des suppositions? Non, parce que si cela devait arriver, ils auraient l’air malins avec leur téléphone en main et… mince, plus d’électricité, toutes les box sont hs. Du coup, c’est certainement pas la population qui pourrait être avertie. Pour que les autorités communiquent entre elles? Il y a les éternels émetteurs longue portée, un poil plus fiables sans ce genre de situations.

        Comment font les autres pays qui ont privatisé leur réseau national, dans la peur d’une perte totale de moyens de communication en cas de sinistre? Bien sûr que non, c’est qu’une histoire de fric et la confédération n’a pas envie de laisser filer comme ça ces petits millions.
        D’ailleurs, y a-t-il un opérateur (hors grandes puissances comme les USA) qui fait des MILLIARDS de bénéfices autre que Swisscom? Même pas Deutsche Telekom dans un pays de 80mio d’habitants.

    • rolgui
      24/01/2014 à 7:50

      Il vaut mieux que ça reste majoritairement entre des mains suisses que d’être vendu à des sociétés étrangères. Il y a déjà assez de scandales d’espionnage sur les télécommunications.

  2. MarkK
    24/01/2014 à 10:51

    « Le puissant opérateur qui continue d’être une superbe vache à lait. »

    C’est qui la vache à lait, l’operateur ou les abonnés….

    • 24/01/2014 à 11:21

      Ou les contribuables ….

      • 24/01/2014 à 11:51

        Tout à fait, MarkK et fricassech. Le suisse passe à la caisse d’une manière ou une autre même s’il n’a aucun contrat chez Taxcom.

        • ced
          24/01/2014 à 8:09

          Qui est Taxcom?

  3. YaYa
    24/01/2014 à 12:02

    Aucun contrat chez Swisscom… et bien si monsieur Noisequik, si vous n’en avez pas, votre opérateur Orange, Sunrise ou Cablecom en a pour vous… pourquoi ??? simplement parce qu’il n’a aucun intérêt à construire son propre réseau puisqu’il sait pertinemment qu’il ne pourra pas offrir un coeur de réseau ou un dernier kilomètre du même niveau à meilleur prix… mais bon, pour le comprendre il faut simplement s’autoriser à voir la réalité en face et ne pas se contenter de propos à l’emporte pièce comme vous en inondez ce blog depuis des mois.

    • Noisequik
      24/01/2014 à 2:28

      Vous dites n’importe quoi et en plus vous me donnez raison justement. (et j’ai plusieurs contrats chez taxcom)

      • TerraNova
        27/01/2014 à 2:52

        Arrête avec ton « Taxcom » STP. Tu n’es pas cohérent avec toi même.

    • claude b
      24/01/2014 à 3:15

      C’est ce qu’il dit, tout le monde passe à la caisse, qu’il est signé un contrat avec Swisscom ou pas. Réfléchissez à deux fois avant d’intervenir la prochaine fois…

  4. misenta
    24/01/2014 à 12:18

    Il est vrai qu’il y en a qui sont toujours plus intelligents que les autres et qui ne jurent que par un opérateur qui a grugé les contribuable vaudois en leur faisant miroiter des centaines de création d’emplois pour bénéficier de réductions d’impôts. Et ils sont où ces emplois…dans les pays de l’est ou dans des sociétés de services qui changent chaque année en profitant de péjorer les conditions de travail des dits travailleurs! ABE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :