Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Nuage: Swisscom développe Storebox pour les entreprises

Swisscom Storebox.

Swisscom Storebox.

Le puissant opérateur ne veut pas manquer le marché de l’informatique dans les nuages à destination des entreprises. Swisscom a donc encore développé la structure de son offre Storebox. Il vise particulièrement les petites entreprises, à lire son communiqué de presse diffusé lundi.

Les clients profitent désormais de différents choix de paquets de prestation. Le module de base contient un volume de données de 20 à 50 gigabytes et jusqu’à 50 licences utilisateurs. Il est disponible dès 7,70 francs par mois et peut-être augmenté d’un simple clic.

Tarifs plutôt corsés

Avec Storebox, les clients commerciaux et partenaires disposent d’une infrastructure de stockage sécurisée. Les données sont conservées sous forme cryptée dans des centres de calcul Swisscom en Suisse sur plusieurs sites en même temps, précise l’opérateur dans son texte de presse. Un argument évident.

Les utilisateurs y ont accès à tout moment via un portail Internet, depuis un PC, une tablette ou un smartphone, ce qui simplifie la collaboration entre les entreprises. Les backups du PC et du serveur peuvent être configurés individuellement. Reste qu’à volume égal, abstraction faite des prestations, les tarifs semblent plutôt corsés en comparaison d’un Wuala, certes destinés aux privés…

XS

Le backup sur Storebox

6 commentaires pour “Nuage: Swisscom développe Storebox pour les entreprises

  1. Luca
    28/01/2014 à 8:06

    Le mérite et le défaut des solutions pour « professionnels » de notre opérateur national. Swiss made et Swiss pricing ;-/
    Reste à tester la facilité d’utilisation, plus particulièrement l’interaction avec un NAS local et la sync de dossier me semblent intéressants.
    Inutile de mettre en confrontation les GB gratuits hébergés qques parts dans le cloud et le service swiss made, swiss hosted et les SLA Swisscom, au final il n’y a que la « facilité d’utilisation » qui fait le succés des applications (à mon humble avis).

    • 28/01/2014 à 7:23

      Pour info, je n’ai pas choisi Wuala pour rien: « Wuala stocke vos fichiers dans plusieurs emplacements: Afin d’assurer la sécurité de vos données, vos fichiers sont stockés de manière redondante dans plusieurs emplacements. Nos serveurs sont implantés en Suisse, en Allemagne et en France. » http://www.wuala.com/fr/learn/technology L’Allemagne ou la France valent bien la Suisse, non?

      • Luca
        29/01/2014 à 8:13

        Très juste, pour ma part j’utilise différent stokages (skydrive car il est nativement intégré dans WP8 et ma surface RT adore skydrive, dropbox car je suis un utilisateur de la première heure, BOX pour des gros volumes non sensibles ..).
        WUALA j’aimais bien (malgrés qques soucis au début avec les clients multi-plateforme et le plugin PC qui me semblait lourd par rapport à dropbox) reste que pour les parano WUALA (racheté par LaCie qui a été ravalé par seagate) pourrait soulever qques interrogatifs.
        Au final moi je me régale de ce choix, il y en a pour tous du gratuits total au service over-priced mais « Swiss made »

  2. gregory
    28/01/2014 à 10:06

    wouah ca fait cher pour avoir la garantie que nos données soit stockés en Suisse comparées aux offres à 5.- par mois pour de l’illimité

  3. Oreille
    28/01/2014 à 2:36

    Quel type d’abonnement internet Swisscom suggère-t-il à ses nouveaux clients pour cette prestation? Car mine de rien, la facture risque de devenir fracture avec les prix qui sont pratiqués chez eux…
    Prenons l’exemple d’une TPE de 6 personnes qui synchronisent leurs datas toute la journée.

  4. 31/01/2014 à 6:05

    Encore un service inutile. Ca ne change pas grand chose de stoker ses données en Suisse, quand Swisscom voit tout le traffic et s’occupe d’encrypter les fichiers à l’arrivée.
    Wuala est nettement plus sûr et n’importe quel service cloud EU fait l’affaire tant que les données sont encryptées avant de partir. Il faut just éviter les US parce qu’ils ont montré qu’ils faisaient ce qu’ils voulaient avec les données des autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :