Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Un robot pour remplacer de jeunes malades à l’école

Le robot Nao mesure environ 60 centimètres.

Le robot Nao mesure environ 60 centimètres.

Samsung soutient le projet «Avatar Kids» qui s’articule autour d’un robot spécialement programmé pour remplacer à l’école des enfants immobilisés à l’hôpital pendant une longue période. Une tablette Samsung Galaxy permet notamment à l’élève de suivre les cours à travers les yeux du robot.

Samsung n’est qu’un des partenaires de cette opération sympathique puisque l’organisation Kindercity a lancé le projet «Avatar Kids» en collaboration avec Swisscom et les Hôpitaux universitaires pédiatriques des deux Bâle. Avatar Kids a été développé pour les enfants et adolescents de 4 à 18 ans.

Un robot de 60 centimètres

Portant le nom de Nao, ce robot mesure environ 60 centimètres de hauteur pour un poids de 3,4 kilos. Il est commandé par le patient depuis son lit d’hôpital via son ardoise. L’enfant conserve ainsi sa place en salle de classe. Il reste socialement intégré et peut participer au cours, est-il indiqué dans un communiqué de presse diffusé mardi.

A l’école, ses camarades et ses professeurs veillent au suivi et à l’intégration du robot.  «Le robot avatar bouge sa tête et son corps à distance, et il sait aussi lire en différentes langues, poser des devoirs de calculs, voire montrer des exercices de gymnastique», explique dans le même texte de presse Jean-Christophe Gostanian, directeur général de Kindercity.

Un projet social innovant

Kindercity programme le logiciel du robot avatar ainsi que les applications permettant le pilotage de l’engin depuis les tablettes de Samsung. Les coûts de cette offre unique au monde sont pris en charge par différents sponsors. Pour l’école, les parents et les enfants, ce service est proposé gratuitement.

«Avatar Kids est un projet à la fois très innovant et très émotionnel. L’objectif de Samsung est de développer des technologies qui nous facilitent la vie et la rendent plus agréable en toutes circonstances. Il est très enrichissant de voir comment la technologie de pointe peut aider ces jeunes patients pendant leurs moments les plus difficiles et leur permettre de mener une vie pratiquement normale», indique Alexander Tschobokdji, directeur marketing de Samsung Suisse.

XS

4 commentaires pour “Un robot pour remplacer de jeunes malades à l’école

  1. Elroy
    05/02/2014 à 5:29

    Beau projet. Qui fournit le robot?

  2. Eric
    05/02/2014 à 8:29

    Cette version terrienne de la mission « Mars Pathfinder » de la NASA m’intéresse beaucoup. En effet, ça doit être très sympa, pour le petit malade et ses camarades, de pouvoir communiquer et partager des jeux ou du savoir à travers un robot téléguidé.

    • richard engel
      07/02/2014 à 5:04

      Voilà un projet génial qui mérite notre intérêt bravo Samsung.

  3. BioWW
    08/02/2014 à 2:11

    Le robot peut il être guidé depuis une ardoise Sony ou un BlackBerry ou faut-il une ardoise Samsung (système fermé et bridé)?
    Belle propagande (vous aurez noté que j’utilise les même éléments de langage que XS). Ça va pas remplacer des nouveaux antibiotiques à spectre large ou des vaccins mais c’est mieux que rien, non? Et avec son iRobot guidé par iOS, le petiot pourra aller voir ses parents esclaves chez Foxconn gros bizous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :