Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

320’000 photos aériennes de la Suisse sur internet

La Suisse vue du ciel avec Lubis.

La Suisse vue du ciel avec Lubis.

L’Office fédéral de topographie swisstopo a mis en ligne sur map.lubis.admin.ch le nouveau visualiseur LUBIS, pour Système d’information sur les images aériennes. Il permet la recherche, la consultation et la commande de toutes les photos et bandes d’images aériennes de swisstopo des années 1920 jusqu’à nos jours.

Quelque 320’000 photos sont actuellement accessibles sur le visualiseur LUBIS dont 160’000 clichés déjà visibles en pleine résolution. D’ici à 2020, cette collection photographique sera enrichie et proposera dès lors environ 500’000 photos aériennes et bandes d’images, selon un communiqué de l’administration fédérale diffusé jeudi.

7 commentaires pour “320’000 photos aériennes de la Suisse sur internet

  1. Noisequik
    11/04/2014 à 10:54

    Ce ne sont pas des photos aériennes mais des images satellites. Rien de nouveau et pas mieux que Plans.

    • Christian
      11/04/2014 à 5:14

      Ce sont bien des photos aériennes ! Certaines d’entre elles datent de 1930, par exemple. Pour rappel, Spoutnik 1, le premier satellite artificiel de la Terre, a été lancé en 1957…

      • Noisequik
        11/04/2014 à 6:56

        Oui, voir ci-dessous.

  2. Noisequik
    11/04/2014 à 11:03
  3. ced
    11/04/2014 à 3:37

    C’est fou, vous continuez à tout comparer sur Apple, même si ce que vous dites est faux ou non prouvé.
    Faites-vous soigner, en plus personne n’est intéressé par vos commentaires apparemment. Allez-vous enfin comprendre que vous brassez de l’air pour rien?
    J’espère que vous le comprendrez, sans avoir besoin de comparer à Apple, Sans Apple vous êtes incapable de rester vivant on dirait.

  4. 12/04/2014 à 8:59

    Merci. J’ai corrigé le lien: http://map.lubis.admin.ch/

  5. phil
    12/04/2014 à 8:57

    classe et intéressant ces photos aériennes 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :