Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

M-Budget Mobile: le serpent qui se mord la queue

J’ai essayé vainement samedi d’accéder à l’Espace client de M-Budget mobile pour tenter de recharger une carte SIM dont le crédit avait été totalement épuisé. J’ai alors essayé de régénérer le mot de passe, mais sans succès, car je n’avais pas répondu à la question secrète permettant de le changer.

Comme il est aussi impossible de se faire envoyer son sésame par e-mail, j’ai donc appelé le service client de l’opérateur qui profite du réseau de Swisscom. Mon cas n’a pas été si simple à régler, malgré la patience de la collaboratrice de M-Budget.

Un nouveau code

En effet, cette personne, après m’avoir dûment authentifié, m’a d’abord redonné par téléphone un nouveau code. Impossible de me mon côté ou de son côté de se connecter à mon Espace client. Je lui demande alors si mon numéro, avec lequel j’appellerais, était encore actif…

Elle me répond alors qu’elle n’avait pas vérifié, comme je l’appelais justement avec mon numéro… Visiblement ce n’était pas le cas. Elle réactive donc mon numéro et nous réessayons de nous connecter à mon Espace client une nouvelle fois. Nouvel échec.

Un franc et ça repart

La collaboratrice de M-Budget finit alors par déposer un franc sur mon compte et nous parvenons enfin à accéder à mon Espace client pour que je puisse recharger ma carte. Cette histoire est assez cocasse et montre au moins trois problèmes.

La première fois qu’on se connecte, la plateforme devrait demander au client de donner des informations pour régénérer son mot de passe. Elle devrait aussi exiger un e-mail de contact. Enfin, il est absurde que tout soit bloqué en cas d’absence de crédit… C’est le serpent qui se mord la queue…

Xavier Studer

 

7 commentaires pour “M-Budget Mobile: le serpent qui se mord la queue

  1. Stephane B
    06/07/2014 à 11:35

    C’est pour cette raison que je préfère les abonnements. Beaucoup plus simple et zéro problèmes.

  2. Nathalie Raemy
    06/07/2014 à 3:13

    Oui ça me semble laborieux cette démarche. Personnellement j’ai un prepaid chez Swisscom, cela me suffit car j’ai déjà un natel avec abo par mon boulot, et je trouve que le prepaid de Swisscom marche très bien. La première fois que j’ai eu à recharger j’ai simplement tapé « recharger » sur Google, et la proposition « recharger natel Swisscom » est même apparue en premier dans le menu déroulant de la recherche. Ensuite trop simple: il suffit d’indiquer le numéro qu’on veut recharger, le montant désiré et les données d’une carte de crédit valable. C’est tout 🙂

  3. rolgui
    07/07/2014 à 7:34

    Les technocrates, on leur donnerait le Sahara, en un an il faudrait acheter du sable ailleurs. (Coluche)

  4. rolgui
    07/07/2014 à 7:37

    Migros ferait mieux de continuer à vendre des fruits et légumes.

  5. hanslepire
    07/07/2014 à 9:05

    Ce que je ne comprends pas c’est que les personnes avec abonnement mensuel n’ont aucun accès…
    Pourtant avec Swisscom c’est le cas et bien pratique pour voir l’état de ses factures et du listing téléphonique.

  6. flap-flap - kf
    07/07/2014 à 1:58

    Il aurait été plus simple de faire un « grand mother top-up » (recharge par la grand mère) sur le site de m-budget: https://shop.m-budget.migros.ch/fr/recharge-prepaid… c’est vraiment pratique (et je pense pas que Swisscom est cette function)

  7. Christophe
    07/07/2014 à 3:02

    Pour ma part c’est une formule qui me convient parfaitement. avec les options qui vont bien et une recharge automatique (pas de soucis de recharge) j’ai des bons tarifs suisse/europe et bien assez de données pour mon utilisation tout ça pour même pas 10 frs par mois (les 2 options) + coût des communications, de plus sur un bon réseau (j’ai aussi Orange et Swisscom c’est mieux quand même sorti des grandes villes)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :