Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom StartUp Challenge 2014: les gagnants

Quatre des cinq gagnants sont des Romands...

Quatre des cinq gagnants sont des Romands…

ScanTrust, eSMART, Geosatis, Hoosh et CashSentinel: tels sont les noms des lauréats du deuxième Swisscom StartUp Challenge. Avec ce programme, le puissant opérateur récompense des entreprises pour leur modèle commercial porteur d’avenir et soutient la scène suisse des créateurs d’entreprises.

Les cinq start-ups, dont quatre romandes, sont issues du secteur technologique. Elles ont tiré leur épingle du jeu face à une centaine de concurrents. Roger Wüthrich-Hasenböhler, responsable de la division opérationnelle PME de Swisscom, s’est dit impressionné par la qualité des candidatures, selon un communiqué.

Voyage en Californie

Les cinq start-ups se rendront en octobre en Californie, dans la Silicon Valley, où elles participeront à un programme de mentorat de Swisscom. «Ces sociétés sont dirigées par de jeunes entrepreneurs fermement décidés à conquérir les marchés mondiaux. Dans la Silicon Valley, le Swisscom StartUp Challenge leur ouvrira d’importantes portes», affirme Roger Wüthrich-Hasenböhler, initiateur de la compétition. Ci-dessous les lauréats tels que présentés par Swisscom.

CashSentinel , Yverson-Les-Bains – Acheter des véhicules d’occasion sans espèces, en toute sécurité

Le service de paiement CashSentinel vise à augmenter la sécurité lors de l’achat ou de la vente d’un véhicule d’occasion. Grâce à un téléphone mobile, des sommes élevées peuvent être transférées en toute sécurité. Vendeur et acheteur confirment au même moment la transaction. Cette procédure permet d’éliminer les risques liés au versement d’un acompte ou au transport de sommes importantes.

Geosatis, Lausanne – Les bracelets de cheville 2.0

La surveillance électronique doit permettre la réinsertion sociale des délinquants non violents de façon plus simple, plus humaine et moins coûteuse – tel est l’objectif de Geosatis. L’entreprise fournit tous les produits nécessaires à cet effet, des bracelets de cheville électroniques à l’application pour smartphone, en passant par le logiciel de surveillance. La personne concernée peut rester dans son environnement familier, ce qui se traduit en outre par une économie des frais de séjour en prison.

Hoosh, Lugano – L’instrument de marketing vraiment intelligent

Quels mots clés une entreprise doit-elle utiliser sur Google? Le classement en ligne s’est-il amélioré? Comment générer davantage de trafic sur le site web? L’agence de marketing intelligent en ligne Hoosh aide les entreprises à répondre à ce type de questions et à optimiser la performance des affaires en ligne.

ScanTrust, Lausanne – La véritable protection contre les contrefaçons

La solution de ScanTrust protège les détenteurs de marques et les auteurs contre les contrefaçons. Elle repose sur un code QR figurant sur l’emballage ou sur le produit même, grâce auquel l’authenticité de l’article est garantie. Le client peut scanner le code à l’aide d’une application pour smartphone et obtenir des renseignements supplémentaires sur le produit. Les informations ainsi générées sont transmises au fabricant, qui peut dès lors optimiser ses produits.

eSMART, Ecublens – La consommation énergétique aisément sous contrôle

L’objectif d’eSMART consiste à réduire la consommation d’énergie. Son service permet de mesurer en un coup d’œil la consommation d’électricité, d’eau et de chauffage. Avec un smartphone ou une tablette, il devient possible de piloter les appareils connectés, ce qui permet au client de maîtriser plus facilement sa consommation d’énergie et ses coûts.

La présentation de Swisscom en vidéo

2 commentaires pour “Swisscom StartUp Challenge 2014: les gagnants

  1. Bounce
    22/08/2014 à 7:43

    Je ne sais pas ce que veut dire la ville après le nom du projet mais géostatis c’est au Noirmont dans le Jura et non à lausanne.

    • 22/08/2014 à 6:12

      Vous avez raison. Mais c’est toutefois comme ça que se présente cette société chez Swisscom. Cela dit, je sais pas pourquoi à l’exportation…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :