Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Applications: 66% des Américains n’en téléchargent jamais!

La plupart des utilisateurs ne téléchargent pas d'applications...

La plupart des utilisateurs ne téléchargent pas d’applications…

Il existe des centaines de milliers d’applications sur le Play Store et sur l’App Store. Cela dit, nombre d’entre elles ne sont que peu téléchargées, voire pas du tout. On le savait déjà. Comscore lance un nouveau pavé dans la mare avec sa dernière étude.

Il apparait que sur le marché américain, près de 66% des utilisateurs n’en téléchargent jamais, comme le montre le graphique ci-contre. Un vrai défi pour les entreprises et les éditeurs de ces programmes parfois doublés d’une présence sur le web mobile…

Réseaux sociaux…

On apprend un peu plus loin que les utilisateurs d’iPhone passent un peu plus de temps sur leurs applications. Dans l’ordre, ce sont les applications de Facebook, YouTube, Google Play, Google Search, Pandora Radio, Google Maps, Gmail et Instragram qui sont le plus utilisées. Apple n’arrive qu’en 9e position avec Apple Maps devant Yahoo Stocks et iTunes Radio/iCloud. Une sacrée claque et un triomphe pour Google!

De manière générale, les utilisateurs passent le plus de temps sur des applications de type réseaux sociaux (Facebook pèse environ 4 fois plus de visiteurs uniques que Google+). Les jeux arrivent en deuxième position avant la radio. Cela dit, la catégorie différents usages pèse le plus lourd avec 34% du gâteau. On y trouve probablement les médias… Dommage que ce graphique ne soit pas plus précis.

Xavier Studer

10 commentaires pour “Applications: 66% des Américains n’en téléchargent jamais!

  1. Luc S.
    23/08/2014 à 10:16

    Les développeurs doivent faire une de ces tronches!!!!!

    • Oreille
      23/08/2014 à 10:34

      Pas tous, soyez en certain. Mais ceux qui pensent pouvoir réinventer la roue et qui publient des énièmes versions de logiciels existants ne doivent pas s’étonner que l’utilisateur ne trouve pas leur application et donc qu’ils ne l’achettent pas…

  2. 23/08/2014 à 12:00

    Beaucoup n’ont pas spécialement besoin d’ajouter des applications non inclues dans le téléphone acheté.
    Les services et applications dans iOs, windows ou Android offerts par leur constructeur / distributeurs, sont assez complets pour l’utilisateur moyen.
    Un net avantage pour les utilisateurs Android, avec l’ajout de pas mal de truc pour la photo par les différents constructeurs.
    Et divers services ajoutés dans la mise à jour du Store Google simplement, pas de l’Os !

  3. Daniel Schaller
    23/08/2014 à 1:07

    « Applications: 66% des Américains n’en téléchargent jamais! »
    Attention à la lecture! Cette interprétation du rapport est fausse. Il est dit dans ce Whitepaper que « 66% des américains ne chargent pas une application tous les mois ». Certainement qu’une partie de ces 66% utilise malgré tout des Apps, téléchargées majoritairement durant les premières semaines d’utilisation – mais ces personnes ne téléchargent pas tous les mois des nouvelles Apps dont ils n’ont probablement aucun besoin. Expliquant également pourquoi la grande majorité d’entre elles reste sur le carreau dans le store! Ces différentes constatations sont plutôt congruentes entre elles. Donc pas de surprise.

    Un bon commentaire sur le sujet:
    http://blogs.wsj.com/digits/2014/08/22/the-app-enigma-users-love-em-but-they-dont-download-new-ones/

    Extrait du rapport originale:
    « More than one-third of all U.S. smartphone owners download at least one app per month. The average smartphone user within this segment downloads three apps per month, meaning that the average among the entire smartphone population comes out to slightly more than one. Moreover, the total number of app downloads is highly concentrated within a small segment of the smartphone population, with the top 7 percent of owners accounting for nearly half of all download activity in a given month. »

    Assez logique. Une fois ses Apps favorites installées (et souvent largement utilisées), on y reste collé. Et on ne pense pas à vouloir en découvrir d’autres.

    Le même phénomène s’observe avec la consultation des sites web. Un minorité de sites draine la grande majorité des visites. Et une fois sa sélection personnelle de portails faite, le visiteur peine à aller découvrir de nouvelles sources d’information. Il retourne souvent vers ses sources privilégiées.

    • 23/08/2014 à 1:22

      Je n’ai jamais dit qu’ils ne les utilisaient pas. Reste que le titre du graphique est clair. Zero « download » par mois…

      • Homer
        23/08/2014 à 3:43

        Ah, apparemment vous faites partie de ceux qui se contentent de lire les titres et en déduisent ensuite le contenu.

        Le graphique découle de la phrase « More than one-third of all U.S. smartphone owners download at least one app per month. »

        Et le titre de votre article:

        « Applications: 66% des Américains n’en téléchargent jamais! »

        Si vous n’arrivez pas à comprendre que ceci ne signifie nullement que 66% des utilisateurs ne téléchargent jamais d’applications, c’est que vous avez un problème de compréhension.

        • 23/08/2014 à 3:58

          Evidemment! Belle fin de semaine et profitez du soleil, cher anonyme! Au fait, selon vous, ils les téléchargent quant les o% entre les mois?

  4. 23/08/2014 à 2:13

    Je lis toujours avec intérêt vos articles dans votre blog. Votre dernier article sur les applications m’a particulièrement interpellé.

    Je publie moi-même des apps dans le domaine de l’éducation sur Android et iOS. C’est effectivement très difficile de percer. L’application la plus téléchargée de ma palette est Goldenes Deutsch 黄金德语 sur iOS (plus de 20’000 en une année). Je ne m’explique pas ce succès… (malheureusement pour moi, les gens téléchargent, mais achètent rarement!).

  5. gregory
    23/08/2014 à 4:17

    Comme l’a dit Nycko les smartphones sont maintenant bien fournis lors de la livraison mais je pense aussi que pas mal de gens n’en ont rien à faire des app. Il veulent juste téléphone et faire un peu de surf et Facebook. Peut être n’ont-il tout simplement pas conscience de ces nouvelles possibilités.

    Et oui ça devient compliqué pour les développeurs, particulièrement pour Android et sa notion du tout gratuit. Heureusement qu’il reste en iOs pour gagner quelques sous, et encore.

  6. Ludo
    24/08/2014 à 5:02

    Les lecteurs de ce blog sont très à l’aise avec les technologies, mais ce n’est de loin pas le cas de la majorité des utilisateurs. Le citoyen lambda ne sais pas pourquoi il doit se connecter à son fournisseur (Google/Apple/Microsoft). J’ai même l’impression qu’il l’ignore souvent, car c’est une autre personne (enfant, amis, collègue) qui a paramétré le joujou. Combien de fois voyons-nous sur Facebook la phrase suivante : « Natel perdu/volé, je n’ai plus aucun numéro sur mon nouveau smartphone »…..
    Un autre classique est la facture salée au retour des vacances. Il aurait pourtant suffit de couper l’internet mobile et utiliser le wi-fi de l’hôtel pour éviter cette mauvaise surprise.
    De la même manière, pour beaucoup de personnes, télécharger des applications et les mettre à jour est un concept très abstrait ! Aussi, le titre de cet article ne m’étonne guère.
    Pour conclure, je suis d’avis que si les utilisateurs ne téléchargent pas d’application, c’est par ignorance de la technologie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :