Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom inaugure une nouvelle installation solaire

Installation photovoltaïque Swisscom à La Chaux-de-Fonds.

Installation photovoltaïque Swisscom à La Chaux-de-Fonds.

Swisscom poursuit ses efforts en matière de développement durable. Il a mis en service cette semaine une nouvelle centrale électrique photovoltaïque située à La Chaux-de-Fonds. L’installation solaire assure une production de courant égale à la consommation de 20 logements suisses.

Au total, le géant bleu exploite sept installations photovoltaïques sur ses sites émetteurs et couvre d’ores et déjà tous ses besoins en électricité par des énergies renouvelables. Le puissant opérateur précise dans son communiqué qu’il est le principal acheteur d’énergie éolienne et solaire de Suisse.

Pour réaliser l’installation, 206 modules photovoltaïques ont été montés sur le toit plat de 561 m² du bâtiment d’exploitation de Swisscom Broadcast, soit une surface utile de 338 m². L’énergie solaire générée est directement injectée dans le réseau.

Site choisi pour soin exposition

L’installation est montée sur une structure en acier de 15 tonnes, avec un angle d’inclinaison de 55 degrés et une orientation plein sud. Ceci garantit une efficacité maximale du rayonnement solaire, y compris en hiver, et une bonne évacuation de la neige susceptible de se déposer sur les modules.

Swisscom estime que grâce à son ensoleillement supérieur à la moyenne, La Chaux-de-Fonds est l’endroit idéal pour implanter ce genre d’installation photovoltaïque. Le rayonnement solaire à cet endroit est environ 5,1% supérieur à celui de la moyenne suisse. Plus d’infos.

Xavier Studer

2 commentaires pour “Swisscom inaugure une nouvelle installation solaire

  1. Shirius
    11/01/2014 à 8 h 58 min

    Petite corrections: Pour SON exposition. C’est bien ce genre de projet , dommage que ça soit rare… Ça permettrait de baisser notre dépendance au nucléaire

  2. rolgui
    11/01/2014 à 9 h 15 min

    Enfin, une entreprise qui utilise ses toits inutiles à des fins de rentabilité. C’est un début, quand on pense à toutes ces surface de toitures inutilisées en ville et en campagne, que l’on doit isoler, soit à cause des déperdition de chaleur, soit à un surplus de chaleur en été, sans parler des façades, balustrades de balcon. Il y a encore du boulot à faire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :