Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: le Wiko Highway 4G pour son rapport qualité-prix

Le Wiko Highway 4G possède 2 Go de mémoire vive et 8 millions de pixels pour les selfies.

Le Wiko Highway 4G possède 2 Go de mémoire vive et 8 millions de pixels pour les selfies.

J’ai reçu en test pendant les fêtes le Wiko Highway 4G, un smartphone équipé d’un écran Full HD de cinq pouces, d’un processeur à quatre cœurs Tegra 4i cadencé à 2Ghz et de 2Go de mémoire vive. Un appareil photo de 16 millions de pixels et un autre de huit millions complètent le tableau.

Le fabricant français, qui m’a souvent impressionné dans les foires, produit un magnifique sandwich de verre, (dommage) très proche de ce que pourrait nous livrer un Sony. Sur la tranche en métal, les boutons de volume, un emplacement pour la carte SIM et un port micro-USB.

Android 4.4.2

Sur cette mouture, Wiko ne laisse pas de place pour insérer une carte micro-SD pour compléter les 16Go de mémoire. Le démarrage se fait sans aucun problème. On parvient dans les paramètres de langues à choisir le français et un clavier QWERTZ. L’interface d’Android 4.4.2 se rapproche beaucoup de ce que fait Google.

Sur la façade avant, pas de boutons physiques, mais les trois boutons d’Android intégrés dans la bande noire de verre sous l’affichage. Très design, mais les icônes rétroéclairées ne tournent pas, comme lorsqu’elles sont vraiment intégrés à l’écran. Un bref contact avec la touche menu permet d’accéder aux options, tandis qu’un long contact donne accès aux applications récemment utilisées.

Coque en plastique

Le Wiko Highway 4G est livré avec une coque en plastique transparente qui permet de conserver le bleu métallisé du modèle qu’on m’a fourni. Pratique. Cela permet aussi de rendre les bords moins saillants et de moins faire dépasser l’appareil photo à l’arrière, un peu comme sur les iPhone 6.

A l’utilisation, sur le réseau d’Orange pourtant excellent à mon domicile, j’ai parfois constaté que ce Wiko Highway 4G avait de la peine à y rester connecté. Il présente une à deux barrettes en moins qu’un Huawei Ascend Mate 7, par exemple.

Interface simple et fluide

L’interface est globalement très fluide. En test sur AnTuTu, le dernier né de Wiko dépasse les 30’000 points: un score très honorable, même si les meilleurs appareils du moment tutoient les 40’000 ou 50’000 points. De quoi faire fonctionner la majorité des applications avec brio.

Sur le coin supérieur droitdu centre de notification, une icône permet d’accéder à une dizaine de raccourcis qui ne sont hélas pas paramétrables. L’essentiel est toutefois bien présent et permet d’accéder rapidement au Wi-Fi, Bluetooth, Rotation…

16 et 8 millions de pixels

Contrairement aux autres Highway, ce modèle ne possède pas de tuner FM. Il peut en revanche compter sur des écouteurs design taillés dans de la silicone qui isolent bien du bruit ambiant. Le câble plat permet d’éviter que les fils s’emmêlent.

L’appareil photo de 16 millions de pixels permet de prendre des clichés détaillés et de zoomer facilement. Dommage qu’en basse lumière la température de couleur ne soit parfois pas idéale instantanément en mode automatique. Il faut souvent attendre un peu ou passer par le mode de scène de nuit.

Bon bilan global

L’interface, très proche de celle native d’Android est plutôt sympathique. Elle permet de basculer aisément sur l’appareil photo frontal de huit millions de pixels pour prendre des selfies, de bonne qualité d’ailleurs. Ce Wiko Highway 4G filme par ailleurs en Full HD avec ou sans torche. Différents réglages sont disponibles.

Au final, ce Wiko Highway 4G surprend par la qualité de sa finition, de son design et de ses fonctionnalités. Malgré quelques manques, vendu moins de 300 francs sur toppreise.ch, il constitue donc un excellent rapport qualité-prix. Un constructeur à suivre de près…

Xavier Studer

10 commentaires pour “Test: le Wiko Highway 4G pour son rapport qualité-prix

  1. Eugene
    05/01/2015 à 7:52

    Visiblement mieux et 2 x moins cher que l’Iphone 6 le plus basique.

    • Jibé
      05/01/2015 à 10:46

      T’as jamais eu de Wiko toi ça se voit haha. Impossible de faire marcher de GPS la dessus et bon courage pour le retourner sous garantie !

  2. BioWW
    05/01/2015 à 8:12

    Je ne comprends pas le « magnifique sandwich de verre » suivi de « dommage ». Soit c’est magnifique, et c’est tant mieux, soit c’est laid…
    De plus s’il capte mal le réseau, pourquoi dire qu’il est un bon téléphone ?
    C’est piquant.

    • 05/01/2015 à 8:34

      Le verre, c’est beau mais fragile. Il semble un peu moins sensible sur certaines fréquences 4G. Cela n’en fait pas puisque de toute manière on ne téléphone pas aujourd’hui en 4G…

  3. rolgui
    05/01/2015 à 8:44

    On ne dit pas quelle est la mémoire de stockage?

  4. TerraNova
    05/01/2015 à 10:36

    En 2015 il serait temps une fois pour toute d’arrêter de parler dans vos review du tuner FM qui n’est de loin plus un argument déterminent. Les constructeurs ne l’intègreront plus du fait qu’en 2020 la FM sera abandonnée… enfin…

    • rolgui
      05/01/2015 à 10:43

      Pas partout dans le monde, surtout le tiers-monde.

    • Jibé
      05/01/2015 à 10:47

      D’autant plus que des applications et des sites nous proposent le streaming direct des stations radio

      • rolgui
        05/01/2015 à 11:28

        Il faut une connexion internet moyennement rapide.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :