Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Smartphone-liseuse: le test du YotaPhone 2

La deuxième version du YotaPhone se distingue par un design revu et des performances améliorées. On retrouve toujours d’un côté un écran traditionnel de cinq pouces Full HD et de l’autre un affichage légèrement plus petit à encre électronique de type liseuse, comme sur le Kindle.

L’objet vendu 649 francs par digitec.ch, qui m’a fourni ce modèle de test, est bien fini. L’écran noir et blanc est parfaitement intégré dans le dos de l’appareil qui se distingue par des bords légèrement arrondis. Ce smartphone équipé d’un écran principal de type AMOLED  tient donc agréablement dans la main. Visionnez la vidéo maison!

La mise en service se fait sans encombre, même si l’emplacement de la carte SIM sous le bouton pour régler le volume peut poser problème. J’ai ainsi constaté que parfois l’appareil ne voit plus la carte alors qu’elle et bien dans le cellulaire. Il faut alors redémarrer l’engin.

Smartphone performant

L’appareil, propulsé par une version pure d’Android 4.4.3, est animé par un processeur Snapdragon à quatre cœurs cadencé à 2,2 Ghz et 2 Go de mémoire vive. Sur Antutu, il dépasse les 40’000 points, ce qui est un score honorable, sans atteindre les sommets des meilleurs smartphones du moment.

Notamment grâce à une version pure d’Android, l’appareil se caractérise toutefois par une bonne réactivité et de bonnes performances globales. Le surf est rapide sur internet et les programmes fonctionnent sans accroc.

Lire, jouer aux échecs

Le YotaPhone 2 est accompagné de programmes maison pour gérer le deuxième écran, qui est lui aussi capacitif. Ce deuxième affichage de 4,7 pouces possède une résolution de 960 n x 540 pixels tout à fait suffisante pour jouer ou lire des livres. Ce cellulaire est notamment livré avec un jeu d’échecs.

On peut aisément depuis le bouton accueil, intégré à l’affichage, choisir de basculer les applications en mode noir et blanc. L’idéal, par exemple depuis Amazon Kindle pour retrouver sa bibliothèque. Grâce à cette fonctionnalité YotaMirror, il est même possible de regarder des vidéos de YouTube sur l’écran noir et blanc.

Grande autonomie

Comme ce deuxième écran n’est pas rétroéclairé, le YotaPhone 2 peut être utilisé pendant des jours et des jours, notamment en plein soleil. D’autant plus qu’une série de panneaux personnalisables permettent d’afficher en permanence (ou non) certaines informations que vous aurez choisies.

Côté multimédia, il faut préciser que ce smartphone possède un capteur de huit millions de pixels et un autre appareil frontal de deux millions de pixels. Les résultats sont tout à fait corrects. Dommage que l’ergonomie native de l’appareil photo sous Android 4.4 soit plus limitée que certaines surcouches de grands constructeurs.

Tuner FM RDS

Précisons encore que le YotaPhone 2 est livré avec des écouteurs équipés d’embouts en silicone. Grâce à ce dispositif, il est possible d’utiliser un tuner FM RDS complet. Il est notamment possible d’enregistrer des programmes sur la mémoire de 32 go de l’appareil (sans possibilité de rajouter de micro-SD).

Au final, ce YotaPhone surprend par ses possibilités presque sans limites et par ses bonnes performances générales. C’est aujourd’hui le must pour ceux qui veulent pouvoir lire longtemps des livres en se déplaçant ou en plein soleil. L’autonomie de plusieurs jours ne gâche rien!

Xavier Studer

Disponibilité en Suisse: digitec.ch, 649 francs sans abonnement

Le YotaPhone 2 et ses deux écrans.

Le YotaPhone 2 et ses deux écrans.

5 commentaires pour “Smartphone-liseuse: le test du YotaPhone 2

  1. MuMu
    16/02/2015 à 8:52

    Je préfère avoir une liseuse et un Smartphone pour encore plus d’autonomie et un plus grand confort de lecture.

  2. f.delamuraz
    16/02/2015 à 9:18

    Je préfère toujours le papier…

  3. 16/02/2015 à 10:29

    Vraiment sympas ce phonème, belle innovation. Dommage que Android soit la pour gâcher en peut la fête

    • 16/02/2015 à 5:45

      En même temps c’est de l’innovation….vous le dites vous même….Donc je ne vois pas quel Os autre qu’Android innove ces temps 😉 sans reprendre ce qui existe déjà…..

  4. 02/03/2015 à 9:31

    Excellent concept, proche du smarpthone, j’adore !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :