Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Fibre optique: 150’000 foyers raccordés à Genève

Les Services industriels de Genève (SIG) ont annoncé jeudi dans une newsletter l’extension du réseau de fibre optique aux zones d’Onex et du Lignon. Un stand d’information se tiendra le samedi 21 février de 9h à 18h à la Coop de Onex – Rue des Bossons 17-19, pour répondre à toutes les questions.

Dans le courant de l’année, le réseau de fibre optique sera disponible dans les zones de Lancy, Vernier et Carouge. Aujourd’hui, déjà plus de 150’000 foyers et entreprises peuvent profiter des avantages de la fibre optique sur le canton. Ils seront 200’000 à l’horizon fin 2016, comme illustré dans la carte reproduite ci-dessous.

XS

Le réseau de fibre optique à Genève.

Le réseau de fibre optique à Genève.

La fibre optique sur le site des SIG

14 commentaires pour “Fibre optique: 150’000 foyers raccordés à Genève

  1. Tricoline
    20/02/2015 à 7:21

    Qu’en est-il des zones en beiges sur cette carte ?
    Car ce ne sont pas que des prés, des champs, des forêts …
    Les SIG couvrent-ils tout le canton de GE ou pas ?

    • SIG
      25/02/2015 à 10:36

      Bonjour,

      Actuellement, les zones en beiges ne sont pas concernées par le déploiement du réseau de fibre optique.
      Toutefois, SIG a pour objectif de desservir 80% de la population genevoise d’ici fin 2016.

      En espérant avoir répondu à votre question, je vous souhaite une excellente journée.

      Sophie (SIG)

      • Bazaro
        25/02/2015 à 12:44

        Et comme le 20% de la population habite la campagne, ça tombe bien…

        • SIG
          26/02/2015 à 9:24

          Rebonjour,

          Le déploiement du réseau de fibre optique est un projet de grande envergure.

          Le Conseil d’Administration de SIG a accepté de financer le déploiement du réseau de fibre optique uniquement dans les zones denses du canton, ce qui a pour conséquence que la très grande majorité des villas ne seront pas raccordées dans la phase actuelle du projet.

          Les périmètres de faible densité ne peuvent être rentabilisés et nous devons gérer avec beaucoup de précautions nos investissements et frais d’opérations.

          Soyez cependant convaincu que nous recherchons activement des solutions pour pouvoir amener des services de télécommunications performants dans toutes les zones d’habitation.

          En vous souhaitant une excellente journée.

          Cordialement.

          Sophie (SIG)

          • bazaro
            26/02/2015 à 9:55

            Ah bon ?
            Je croyais naïvement qu’une entreprise de service publique visait d’abord le service à ses usagers avant le dividende à ses actionnaires…

          • Henry Dunant
            26/02/2015 à 4:55

            Je pense que la réponse donnée ici par les SIG va générer plus de réaction que de fermer le point. En effet dans toutes les communications faites jusqu’à aujourd’hui concernant le déploiement de la fibre à Genève, du moins ma compréhension, Swisscom était en charge du déploiement dans les zones denses et les SIG dans les zones non denses. En lisant votre message je comprends que les zone non denses ne seront jamais couvertes. Il y’a donc ici réellement la création d’une fracture et une différence de traitement de la population. De plus il faudra m’expliquer pour quelle raison la commune de Meinier est couverte si la logique ci-dessus est appliquée.

          • Henry Dunant
            26/02/2015 à 5:50

            Pour complèter mon précédent post, les références aux communications relatives au déploiement Genevois :

            « Swisscom et SIG sont satisfaits de l’accord, car l’extension va maintenant pourvoir être poursuivie rapidement, avec des risques entrepreneuriaux supportables. Swisscom prendra en charge environ 60% des investissements nécessaires pour l’extension du réseau à fibre optique de la ville de Genève et son agglomération, SIG le reste.  »

            https://www.swisscom.ch/fr/about/medien/press-releases/2012/08/20120831_MM_Glasfasernetz_Genf.html

      • 26/03/2015 à 4:06

        certes toute la population ne peut pas etre raccordée au réseau optique mais une part importante pourra en profiter c’est l’essentiel !

        • Henry Dunant
          26/03/2015 à 5:23

          Vous voulez dire une part importante de la population citadine ! Le problème ici c’est que les investissements vont être fait, comme clairement précisé par la contributrice des SIG, dans les zones assurant une bonne rentabilité et non pas pour le bien commun…. Depuis quand les SIG sont ils privatisés ? C’est réellement un discours d’investisseurs.

  2. marco
    20/02/2015 à 8:15

    J’ai bien peur que la réponse sera ou pas :/

    • Tricoline
      20/02/2015 à 11:20

      Ok
      Aie cela va générer une grosse fracture numérique entre la campagne genevoise et la ville !
      Pas tres cohérent pour un minuscule canton qui n’as presque plus de zone verte
      Genève c’est un canton ville !

      • Henry Dunant
        23/02/2015 à 3:03

        Dans la logique de la fracture entre ville et campagne, je suis surpris de voir que Meinier a la fibre…. Il ne serait pas étonnant de découvrir qu’un des administrateurs des SIG y habite…

        • Le justifcier fibreur
          22/04/2015 à 3:42

          Effectivement, le Maire Marc Michela a fait une grande partie de sa carrière aux SIG et il était membre du Conseil d’administration aux SIG… Connexions/copinages!

  3. bazaro
    20/02/2015 à 2:54

    150’000 logement dont l’immeuble est racordé à la fibre mais pas les appartements me paraît plus exact…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :