Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Vélo: voici l’antivol connecté Bluetooth

L’alarme connectée pour vélo Bluetooth φLOCK arrive.

L’alarme connectée pour vélo Bluetooth φLOCK arrive.

Une startup française réunit actuellement des fonds sur internet pour lancer un antivol connecté pour vélo. Le φLOCK s’adaptera sur n’importe quel vélo de format standard. Il associée une alarme sonore à un boîtier de sécurité quasimment indestructible.

L’ensemble est taillé dans une coque en alliage renforcé. Si le φLOCK n’identifie pas son propriétaire, le câble de sécurité restera verrouillé et l’alarme sonnera retentira jusqu’à ce que les mouvements cessent. Ce dispositif rappelle d’autres, prévus pour protéger ses bagages.

Plus de 100 dB

Grâce à ce système original, le voleur n’a aucun moyen de détacher ou de contourner le boîtier. En principe, l’alarme du φLOCK de 100 dB ne lui laissera pas d’autre choix que d’abandonner la bicyclette. Avec l’application, il est notamment possible d’adapter le volume de l’alarme, son niveau de sensibilité.

Comme le système utilise une connexion sécurisée de type Bluetooth, l’utilisateur n’a rien à faire pour récupérer son vélo: pas besoin de code ou de clef. Le dispositif est par ailleurs compatible avec l’Apple Watch. Concrètement, il suffit de retirer le câble de sécurité pour reprendre son vélo.

Partage facilité

De nombreux réglages permettent le suivi, la localisation du boîtier et le partage de son vélo avec ses amis. «Avec l’App, vous sélectionnez les contacts avec qui vous souhaitez partager votre vélo. Ils reçoivent alors une notification, et le tour est joué!» , explique Melissa Hutton, Responsable Marketing.

Le prix de vente indicatif est d’environ 139 euros. Le φLOCK sera disponible en précommande cette année sur Kickstarter avec un tarif préférentiel de 99 euros. L’envoi des premiers exemplaires est prévu pour le premier trimestre 2016. Ce nouveau système sera disponible en 4 coloris: bleu, rose, jaune et gris.

Xavier Studer

Dans le détail

Un éclaté de l'alarme connectée Bluetooth φLOCK.

Un éclaté de l’alarme connectée Bluetooth φLOCK.

7 commentaires pour “Vélo: voici l’antivol connecté Bluetooth

  1. Tricoline
    24/06/2015 à 9:03

    Si l’Apple watch ou le smartphone est déchargé l’alarme va donc retentir !

    A quand le iBidule qui tue son propriétaire si le smartphone est déchargé ou perdu ?

    J’imagine le quidam pédalant avec des pamires sur la tête pour aller faire scier son alarme !!!

    • rolgui
      24/06/2015 à 9:21

      Il vaudrait mieux y mettre une Bobine de Ruhmkorff (générateur haute tension comme l’allumage des voiture) le voleur ne toucherait plus le vélo.

    • Oreille
      24/06/2015 à 10:29

      En cas de panne de téléphone, peut-être se sont-ils dits que de verrouiller à nouveau le vélo permettra à l’alarme de se taire…

  2. 24/06/2015 à 10:09

    C’est exactement la première idée qui m’est venu: batterie à plat, perte (ou vol) de mobile… et tu rentres à pieds!
    A moins qu’il n’y ait un plan B, genre possibilité de libérer le bidule au moyen d’une clef de sécurité, mais du coup…

  3. 24/06/2015 à 10:28

    D’après leur site, ils fournissent également un token pour désactiver le boitier pour remédier à cette possibilité, lui n’aura pas la durée de vie journalière d’un smartphone :p de ce que j’ai compris le smartphone sert surtout au partage du vélo, pour l’utilisation privée, le simple token suffit. (cf le FAQ : http://philock.net/about.php)

  4. Sim
    24/06/2015 à 10:50

    Une bonne idée pour le propriétaire d’un vélos électrique-atomique. Sans intérêt pour une vraie petite reine du style Pinarello.

  5. titus
    25/06/2015 à 5:43

    Là, je suis déçu,… Limite suicidaire. 🙂
    Je pensais que le vélo était inventé par S. Jobs. Et que Abus était une marque Apple. 😀
    Plus sérieusement, compatible Apple Watch… Mais si en fin de journée j’ai pas de batterie, je ne peux pas le prendre mon vélo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :