Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le plugin pour enregistrer ses Word chez Google!

La guerre pour remporter des parts de marché dans le nuage bat son plein. Google m’a bien amusé en cette fin de semaine en annonçant un plugin taillé pour Office 2013 qui permet d’enregistrer ses créations réalisées avec les logiciels de Microsoft directement dans Google Drive.

Cette offensive permet de rappeler que les services bureautiques de Google, entièrement disponibles sur la toile, permettent d’ouvrir et de stoker sans aucun problème les formats propriétaires du premier producteur mondial de logiciels.

Pour Dropbox aussi

Cette fonctionnalité n’est pas totalement nouvelle.

Ses documents Office sur Google Drive.

Ses documents Office sur Google Drive.

Sur cette page, il est ainsi expliqué comment intégrer Google Drive, mais aussi Dropbox à sa suite Office. La marche à suivre, que je n’ai pas testée, est toutefois un brin plus complexe que ce que propose Google avec la dernière version de son plugin, qui permet aussi d’ouvrir facilement des documents Office stockés sur Google Drive!

Mon commentaire? Tous les géants de l’internet essaient de gagner des parts de marché sur le territoire dématérialisé et en pleine expansion du nuage. C’est tellement pratique pour le consommateur et constitue une aubaine certaine pour les services de renseignements de type NSA…

Xavier Studer

3 commentaires pour “Le plugin pour enregistrer ses Word chez Google!

  1. rolgui
    07/25/2015 à 13 h 54 min

    La NSA n’aura plus besoin d’autorisation pour espionner. Allez tous dans le nuage, ils vous remercierons de leur faciliter le travail.

  2. BioWW
    07/25/2015 à 17 h 51 min

    Je ne crois pas que docx (le format Word depuis 2007) soit propriétaire…

  3. phil
    07/27/2015 à 10 h 27 min

    j’enregistre déjà mes documents dans le répertoire dédié qui est synchronisé avec le cloud WUALA depuis un moment… et ça fonctionne très bien… 😉 même pas besoin de plugin 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :