Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Météo: des prévisions plus précises grâce au Cray CS-Storm

A droite, les deux armoires du nouveau Cray ST Storm. L'ancien supercalculateur est égayé d'un paysage alpin.

A droite, les deux armoires du nouveau Cray CS-Storm. L’ancien supercalculateur est égayé d’un paysage alpin.

Les super-calculateurs ne sont pas morts. MétéoSuisse joue en effet la carte des dernières technologies en s’offrant un nouveau «superordinateur météo». L’Office fédéral de météorologie et de climatologie vient de mettre en service ce CS-Storm au Centre suisse de calcul scientifique (CSCS) de Lugano.

MétéoSuisse est ainsi le premier service national de météorologie à miser sur une nouvelle architecture informatique. Ce superordinateur permet de calculer plus rapidement et avec une meilleure efficacité énergétique des modèles météorologiques deux fois plus précis que jusqu’ici.

Question de sécurité

Le service national de météorologie doit répondre à une hausse continue des exigences, explique-t-il dans un communiqué de presse diffusé cette semaine. Les simulations météorologiques de MétéoSuisse sont essentielles pour la sécurité de l’aviation, pour les alertes d’intempéries, et en cas d’accident nucléaire ou chimique, estime l’Office.

Avec les modèles utilisés jusqu’ici, les prévisions d’événements météorologiques locaux, tels que les orages ou le foehn dans les Alpes, sont limitées par le maillage plus grossier (2,2 kilomètres) du réseau de simulation sur la région couverte. Ces modèles ne parviennent pas, par exemple, à reproduire précisément la formation de nuages d’orage, rappellent les météorologues.

Maillage plus dense

Pour réaliser une simulation plus proche de la réalité, il faut de nouveaux modèles météorologiques offrant une plus haute résolution avec un maillage de 1,1 kilomètre. La puissance de calcul nécessaire exige alors un superordinateur quarante fois plus puissant que l’ordinateur utilisé jusqu’ici, indique Météosuisse.

La collaboration étroite entre MétéoSuisse, le CSCS, le Center for Climate Systems Modeling (C2SM), le bureau d’ingénieur Supercomputing Systems AG, le fabricant d’ordinateurs Cray et le spécialiste en hardware NVIDIA a abouti à la construction d’un superordinateur à la fois puissant et relativement peu coûteux, compact et à faible consommation énergétique.

Nouvelle architecture

Une nouvelle architecture et un système logiciel, du modèle COSMO, permettent l’élaboration de prévisions météorologiques faisant appel aux techniques les plus perfectionnées. Les deux armoires de l’ordinateur du type Cray CS-Storm au CSCS contiennent chacune 12 nœuds de calcul hybrides avec un total de 96 GPU NVIDIA Tesla K80 et 24 microprocesseurs classiques Intel Haswell.

Le nouveau système simulera le temps en Suisse parallèlement à l’ancien système pendant une période de transition et remplacera ce dernier probablement d’ici à l’été 2016. Nous serons donc tous très sensibles ces prochains mois à la qualité des bulletins météo…

XS

5 commentaires pour “Météo: des prévisions plus précises grâce au Cray CS-Storm

  1. redge73
    20/09/2015 à 9:46

    les calculs pourront etre effectués 3x plus rapidement avec le traitement des données 3d xpoint soit 3 longueur d’avance sur la concurrence.

  2. rolgui
    20/09/2015 à 10:47

    Et pour l’anecdote: en 1937 le jour du mariage de mes parents, la Tribune de Genève « annonçait » la météo…. de la veille !!! (source: université de Genève qui collectionne toutes les éditions de la TDG)

  3. Frjo
    21/09/2015 à 8:07

    Ce choix n’est-il pas étonnant?
    Aujourd’hui une puissance de calcul extraordinaire s’obtient par du Network Computing non? A ma connaissance, le CERN par exemple n’a plus de CRAY ou autre super ordinateur, car + modulable, +puissant, + grande disponibilité, et – coûteux.

    • merinos
      21/09/2015 à 10:19

      c’est une question de temps… la météo ne pouvant pas attendre.

      et si cela peut améliorer une page comme http://meteo.search.ch/prognosis je suis partant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :